Construction maison en madrier

Woody1

Publié par Woody1 il y a 7 ans

Bonjour,

 J'envisage de faire construire et souhaiterais avoir des informations concernant la réglementation thermique 2012 sur les maisons en madrier.
La rt 2012 impose t'elle un mode d' isolation particulier pour parvenir au 50 kWhEP/(m².an) de consommation primaire?
   En cherchant sur le net il semble  qu'actuellement une épaisseur de madrier en contrecollé de 88 assorti à une isolation extèrieure de 150 mm en fibre de bois  +bardage soit conseillé sur certain forum.
   Je me demande si cette configuration pourrait suffire à la nouvelle norme applicable au 1er janvier 2013?
Le doublage de cloison de madrier ne serait pas plutôt conseillé (du genre 70mm+espace de 100mm à combler avec de la fibre de bois + 70mm madrier)  ?
    Je me pose la même question concernant l'isolation de la toiture puisque j'imagine que la norme prend en compte la consommation globale de la maison construite.

Merci à tous ceux qui pourront m'éclairer à ce sujet !

 



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 ans

Tout d'abord, la RT 2012, comme les précédentes et les suivantes, n'est pas du domaine normatif, mais du domaine réglementaire. C'est une loi et son application est donc obligatoire. Cela veut dire que les demandes de permis de construire devront être obligatoirement accompagnées d'une étude thermique. Cela veut dire également qu'en fin de construction il y aura un contrôle pour vérifier les réelles performances de l'ouvrage. C'est une très importante évolution qui ne permettra plus la triche.

L'autre évolution importante de la RT 2012, c'est qu'elle privilégie la qualité du bâti dont les carences ne pourront plus être palliées par les artifices de m² de panneaux photovoltaïques par exemple.

Sur le plan technique, il faut bien comprendre que les épaisseurs d'isolant supérieures à 100mm posent d'autres problèmes, tant sur le plan du fonctionnement général des transferts hygrothermiques du mur, que mécanique avec la fixation du bardage.

En résumé, pour le cas particulier d'une construction BME une étude thermique adaptée au lieu d'implantation de la construction est souhaitable. Il sera peut être nécessaire d'effectuer un complément extérieur et un intérieur, mais là encore, seule une étude avec un logiciel de type WUFI.

Toute tentative de composition pifométrique de la paroi débouchera par sur des problèmes ultérieurs, condensation, apparition de moisissures etc …

A titre d'exemple et bien qu'il s'agisse d'ossature bois et non de BME, consultez l'étude faite par le CSTB sur les échanges hygrothermiques des parois et vous en comprendrez la complexité.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/DGALN_Etude_hygrothermique.pdf

Il y a des bureaux d'études spécialisés dans ce domaine, ils sont très peu nombreux, mais par exemple :

http://www.bet-gaujard.com/main.php très efficace et Olivier Gaujard est membre de la commission du DTU 31.2.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

construction en madrier

Publié par FranceD

12 réponses
4117 vues
0 like

construction en madrier massif

Publié par shloumpy

4 réponses
2559 vues
0 like

Maison madriers en ville

Publié par Laurent12

1 réponse
1046 vues
0 like

construction maison

Publié par ElisabethM

1 réponse
1230 vues
0 like

construction de maison en bois massif,madrier,ossature,rondin

Publié par FABRICE P

1 réponse
4376 vues
0 like