Fissures longitudinales s'ouvrent dans la poutre ces derniers jours

Publié par benoit5 il y a 1 an

Bonjour à tous,

j'ai deux poutres en lamellé collé qui soutiennent l'étage supérieur qui ont été installées il y a deux ans. Je chauffe au bois, et je pense que la cause est le temps sec des derniers jours (21% dans la maison hier...) plus la chaleur de l'air (pour avoir déjà mis un thermomètre, au plafond on peut atteindre 30°C avec le poêle).

Sur les deux poutres, des fissures longitudinales s'ouvrent. C'est facile à voir car les poutres ont été huilées il y a quelques mois dans un ton foncé et l'intérieur des fissures est clair, et en plus je les entends ! Ca fait comme quand on fend du bois, et je ne peux que constater la nouvelle fissure.

Ces fissures sont longitudinales, mais uniquement sur la face inférieure (les fissures sont donc verticales). Je dirais qu'à priori ça ne joue pas sur la résistance des éléments, qu'en pensez-vous?

Quelqu'un a-t-il déjà vécu cela? Des remarques ou conseils? Est-ce véritablement du à un problème d'équilibre hygrométrique du bois ou est-ce une mauvaise interprétation de ma part? Y-a-t-il une solution?

En remerciant d'avance pour vos conseils

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Juste une question : Ces BLC sont-ils en provenance d'un lamelliste français sous certification ou des bois d'importation achetés dans un négoce ?

Publié par benoit5 il y a 1 an

Elle avaient été achetées dans un négoce, mais je ne me rappelle plus s'il s'agissait d'import ou pas. Probablement.
À quoi pensez-vous?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Les produits d'importation sont moins chers, mais ils ne répondent pas toujours aux exigences des produits français labellisés ACERBOIS GLULAM pour la qualité des bois et des collages.
Il se peut que les bois présentaient un taux d'humidité un peu fort et qu'un le séchage trop rapide ait fait fendre ce bois. En l'état le diagnostic n'est objectivement pas possible sans appareillage de contrôle pour savoir si les plans de colle sont ou non impactés.
Si vous avez des doutes, vous pouvez pendre contact avec l'unité CIAT du FCBA à Bordeaux 05 56 43 63 13 (secrétariat)

Publié par benoit5 il y a 1 an

Merci pour le contact Boisphile.
Une question demeure dans ma tête. Quels seraient les symptômes si un plan se décollait complètement ? La poutre ne se comporterait plus comme une poutre d’une hauteur H mais comme une poutre d’une hauteur H-30mm posée sur une lamelle de 30mm. Risque-t-on vraiment la ruine, ou seulement une déformation anormale qui indiquerait la nécessité de mettre un étaiement?

Vous avez certainement compris le sens de ma question. D’un côté je comprends votre réponse d’expert qui se doit d’être celle d’un ingénieur -ca passe ou pas mais pas d’entre deux- d’un autre côté j'imagine que le coût de déplacer une voire deux personnes pour utiliser un appareil professionnel de Bordeaux à Strasbourg dépasse certainement le coût d’achat des deux poutres (le remplacement demande seulement une grosse demi journée) et j’essaie de trouver l’attitude la plus adaptée, aussi économiquement, sachant qu’on parle d’un logement où j’habite et non d’un bien mis en location ou accueillant du public.

Qu’en pensez-vous ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Je ne pense pas, je ne suis pas Ingénieur, je ne peux pas répondre à une telle question, il faut voir, sonder la fente, longueur, largeur, profondeur .............

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

quelques veines du bois de ma table s'ouvrent : fissure

Publié par sonia

0 réponse
1108 vues
0 like

Fissures poutres

Publié par Sylv

0 réponse
1370 vues
0 like

Poutre apparente fissurée avec rupture

Publié par fabdum60

1 réponse
1942 vues
0 like

LEXIQUE - Mise à jour

Publié par Boisphile

0 réponse
1260 vues
0 like

Poinçon fissuré

Publié par rojterman

1 réponse
1739 vues
0 like