Poutre chêne

Publié par nicolaf il y a 7 ans

Bonsoir,
J'ai besoin d'un conseil concernant la résistance d'une poutre en chêne. Celle-ci mesure 8m03 de long, 35x35 de section. Elle soutient un plancher fait de soliveaux en chêne section 9x11 et 1m70 de long.
Tout d'abord je souhaite savoir s'il est nécessaire d'ajouter un pilier ou si je peux la conserver en une seule portée de 8m00 ?
De plus, je souhaite réaliser un escalier dont les marches seraient suspendues, d'un côté, par des câbles verticaux à cette poutre. J'envisage de la percer de part en part afin d'y insérer ces câbles. Est-ce que je ne vais pas fragiliser cette poutre avec 15 trous verticaux de diamètre 4mm ?
Par avance merci pour votre aide.
Nico,

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 ans

Que faut-il supposer ? que les soliveaux sont de 1700 de chaque coté ? Prenons cela comme hypothèse et autre supposition, il n'y a pas de plafond ni d'isolation et la poutre est ancienne donc sèche ……………………………………………

Dans ce cas précis, il faudra compter sur une flèche de l'ordre de 1/300 et une déformation à terme de l'ordre de 30 millimètres.

La pose d'un poteau à postériori est illusoire car vous ne pourrez pas mettre la poutre en pression.

Je ne vois pas bien ce que vous passerez dans des trous de 4 mm pour autant que vous trouviez une mèche de 4 de cette longueur, mais en tout cas ça ne bouleversera pas la structure de cette poutre.

Publié par nicolaf il y a 7 ans


Bonsoir,

Merci pour votre réponse.

Désolé si je n'ai pas étais très très clair ! Effectivement les soliveaux font 1700 de chaque côté. La poutre est donc au milieu d'un plancher de 3400 de large. Il n'y a ni plafond ni isolation, la poutre restera apparente entre deux niveaux habités. La poutre est tout à fait sèche, elle a à priori près d'un siècle.

Pour la pose d'un poteau, j'ai déjà eu ce problème... et j'avais mis un moment à trouver une solution mais c'est faisable. Je l'avais mis en pression à l'aide d'un cric placé sous le poteau, à l' intérieur d'une fondation, puis noyé dans du béton. Mais est-ce utile ici ? 30 mm ça me parait quand même pas mal ?! Aujourd'*** il n'y a quasiment pas de flèche (5mm) mais le parquet n'est pas posé, il y a juste les soliveaux, et pas encore de meuble !

La déformation de 30 mm est-elle un maximum ?

Pour les trous, le but est de glisser de petits câbles qui soutiendraient des marches d'escalier. Pour la longueur, c'est sûr que dans le commerce il n'y a pas ça...mais en soudant une tige au bout on peut faire des mèches de 800 ! et plus.




Publié par jeef il y a 7 ans

Franchement géniale l'idée du cric !!

Sinon il est possible de se débrouilles avec des étais. Il faut soulever la poutre en faisant tourner les étais avec un bras de levier (genre barre de fer) coincé dans l'espèce de collier qui tourne.
Par contre il faut que cette poutre ne puisse pas se soulever à ses extrémités !!



Sinon pour le forêt de 4mm de grande longueur, les plus long que j'avais trouvé c'était chez l'enchanteur, 20cm il me semble ...

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Poutres Chêne

Publié par Danone

1 réponse
1299 vues
0 like

poutres en chêne

Publié par Rudy

1 réponse
2965 vues
0 like

POUTRE EN CHENE

Publié par rash001

1 réponse
807 vues
0 like

poutre en chêne

Publié par effel

0 réponse
1728 vues
0 like

Resistance poutre chene

Publié par Scoule

4 réponses
1234 vues
0 like