plancher brut, qui travaille, conseils urgent svp !

Publié par advjml il y a 8 ans

Bonjour à tous.
J'ai besoin de vos conseils...urgents.
Les faits :

- Fin 2008, nous avons fait refaire le solivage de notre maison, avec pour l'étage un plancher massif bois, cloué sur le solivage neuf.

- Pour différentes raisons, toutes plus mauvaises les unes que les autres, ce plancher est resté brut depuis, sur les deux faces, ainsi que le solivage.

- Bien entendu, avec le temps écoulé, le plancher travaille et a créé des écarts de plus en plus importants, entre les lattes, il bombe.

J'ai besoin de vos conseils car je souhaite le traiter...et arranger le problème.

1) ai je une chance de le faire travailler dans l'autre sens, en ne traitant provisoirement qu'une face?

2) la vitrification va t elle arreter le processus?

3) le ponçage sera t il assez fort, pour poncer le "bombé"

SOS, merci de votre aide et vos conseils




Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte

Publié par Wandak il y a 8 ans

Bonjour,

Quelle est la largeur des lames de ce plancher ? Et leur épaisseur ? Son essence (pin, chêne..) ?

Le plancher est-il ventilé en sous-face ? Il y a une différence de température ou d'humidité entre la face caché (sous-face) et la face sur laquelle vous marchez ? Ce plancher est-il posé sur un garage par exemple ? Comment est le plafond en dessous de ce plancher ?

Publié par advjml il y a 8 ans

Bonjour, enfin un peu d'espoir...je suis tellement ennuyé de la situation.

Alors : plancher en pin massif, largeur 13,5 sans les rainures, soit 14 cm.
Epaisseur 2,1 cm. La longueur de chaque lame, en un seul morceau, fait environ 4,80 m, soit la largeur de toute la maison. Environ 45 m².

Ce plancher se situe au plafond du RDC et donc est le sol du premier.
Il est au dessus de mon séjour et de la cuisine et au sol de deux chambres.

Il est totalement apparent et dessous et au dessus, donc bien ventilé.

Une surface de 7 m² constitue une salle d'eau mais le plancher demeure trés ventilé en dessous et au dessus. Je peux vous décrire la façon dont j'ai procédé si vous le souhaitez (le plancher n'a subit aucun traitement).

Je suis à votre disposition.

Dans l'attente de vous lire, bien amicalement

Publié par Wandak il y a 8 ans

Je vous invite à lire article à cette page.

http://www.cstc.be/homepage/index.cfm?cat=publications&sub=bbri-contact&pag=Contact18&art=259

Publié par advjml il y a 8 ans

Je vous remercie, j'ai pris un peu de temps pour bien étudier. C'est vraiment un article interressant et instructif. Ce que je me demande, c'est si le fait de le teinter d'un seul coté, pendant un temps donné, peut le redresser...? Qu'en pensez vous?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Dans un premier temps, lisez attentivement cet article :
http://boisphile.over-blog.com/categorie-512072.html
Etudiez bien la liste des points à respecter et en particulier les humidités d’équilibre.
Si l’un des points n’a pas été respecté, vous saurez pourquoi ce parquet se déforme.
En fait, vous n’avez pas tout dit pour pouvoir donner un diagnostic objectif et en particulier les conditions du chantier et les humidités de la pièce, des solives et du parquet.
Je n’en dis pas plus pour l’instant, vous ferez votre diagnostic vous-même et reviendrez nous dire ce qu’il en est.

Publié par advjml il y a 8 ans

Bonsoir,

Hélas, tous ces articles me font lister un trés grand nombre de points plus que défaillants, dans la pose qui a été réalisée...Alors même que nous faisions tout par nous même avec mon épouse, nous avons eu un proche qui a souhaité nous aider en finançant, pour la construction de cet étage, un "pro".

Le drâme de tout cela est que maintenant, l'étage est fait.

En termes de portance, tous les abaques (poutre, chevron etc) sont au vert.

Pour le reste, les conditions de mise en oeuvre sont épouvantables :
- le solivage est arrivée par temps de pluie, baché, mais par temps de pluie. J'entends par solivage les poutres et les chevrons. Le plancher aussi est arrivé sous un temps humide, puis cloué sur le solivage frais, fraichement scéllé. Les puristes que vous êtes s'étranglent, je sais.

- Bien entendu, les poutres et les chevrons se sont fendus avec le temps de partout. Mon épouse trouve cela esthétique...

- Revenons au plancher : la pose clouée a été faite en biais etc etc. Par contre, les joints périphériques ont été mal faits et les lattes qui ont le plus bougé, sont celle ou la lame de plancher était contre une pierre. J'ai pris soin, suite à l'étude de vos messages, de tailler les pierres en question, à chaque lame qui "ne respirait pas"

- A savoir que nous vivons en Dordogne et dans une maison en pierre. Pour différentes raisons, essentiellement lié à un manque de moyens, la maison a subit de trés gros écart de température. L'hiver dernier, celle-ci est restée proche de 9° pendant l'hiver, avec nous dedans. C'est d'ailleurs depuis l'hiver dernier que le plancher s'est mis à bouger autant.

Aujourd'***, la maison est chauffée : installation de clim reversible et chauffage bois, installé depuis octobre (donc trés récent et modifiant certainement de façon importante les rapports de température et d'humidité).


- J'ai essayé de vous un résumé conçis de la situation. Si je le pouvais, je recommencerais moi même l'opérations.

Mes questions :

- pensez vous qu'il soit judicieux de se précipiter à faire une finition, la pose du plancher datant maintenant de 3 ans? En effet, avec l'arrivée du chauffage au bois, le premier hiver chauffé, ne risquons nous pas d'avoir encore de grosses variations?
De plus, nous changeons les fenêtres dans 15 jours environ avec là encore, une trés grosse modification des équilibres...et venons de refaire l'isolation du toit, faux plafond de l'étage et des murs...

- il y a t'il une limite dans la déformation, je veux dire par là, est ce qu'il y a un risque de me retrouver avec des lumières, entre l'étage et le rdc?

- la vitrification peut elle stopper les déformations?

- le fait de teinter une face, peut il "redrésser" une partie du problème?

Je sais, beaucoup de questions mais je suis trés inquiet.

Je vous remercie de votre aide.

Bien cordialement

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

En résumé, vous appelez les pompiers quand la maison est en cendres …………… Bon ! mis à part cette plaisanterie, le mieux à faire c’est de ne rien faire pour l’instant. Laissez passer les travaux et en particulier tout ce qui doit bousculer l’hygrométrie, laissez la saison de chauffe passer et fonction du résultat au printemps on verra ce qu’il peut être fait.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Une dernière chose, surtout pas de vitrification qui ne ferait qu'qccentuer les tuilages, laissez faire la nature pour l'instant.

Publié par advjml il y a 8 ans

Bonjour et merci de votre suivi.

Oui, je n'ai connaissance que depuis peu de ce site, riche en conseils, d'où, hélas, une demande tardive. Là encore, j'ai eu tort de faire confiance et ne pouvais me renseigner, qu'après l'apparition des symptomes...

Sur ce sujet, je reviens donc au printemps.

Je vous souhaite de bonne fêtes de fin d'année

Publié par advjml il y a 8 ans


Bonjour,

J'ai une question adjacente à ce sujet.
En effet, le solivage, poutre et chevrons (là encore bien dimensionné, c'est au moins çà), qui est donc en sapin/pin massif, est en train de se fendre de partout.
Je l'avais laissé brut depuis fin 2007.

Est ce que le fait de l'avoir laissé brut est responsable, est ce que cela changera si je le teinte?

Est ce que je dois aussi attendre le printemps?

Merci de votre aide dans mes choix...

Cordialement,


Publié par advjml il y a 8 ans

On me dit que le bois n'était tout simplement pas sec et que c'est la raison???
Cdt

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Je pense que comme beaucoup, croyant faire quelques économies, vous avez sans doute acheté au scieur du coin un bois vert comme de l’ail, sur lequel le coucou chantait encore dessus la semaine précédente. De fait une fois rentré, mis en place et chauffage en route, il se fend la poire de partout …………. Il faudra faire avec, vous n’avez pas le choix. Si encore il ne se mat pas en hélice d’avion, estimez vous heureux.
Bien sur comme c’est du Pin, il va jaunir au fil des ans, ça aussi c’est normal.

Publié par Yodair il y a 8 ans

Je rebondis sur ce que viens de dire Boisphile, et j'aimerai savoir comment il est possible de s'assurer aupres d'une scierie de la qualité du bois, et surtout du séchage de ce bois...

est-il possible de demander une sorte de contrat de garantie au scieur ?

Comment etre sur de la qualité de la scierie ?

C'est vraiment une question qui me tarabuste (oui oui, tarabuste...) et lorsque viendra mon tour de choisir la bonne scierie, j'aimerai ne pas me tromper....

Cordialement

Publié par batisseur50 il y a 8 ans

bonsoir

je pense qu'il faut demander un certificat comme quoi le bois a un tx d'humidité inférieur à 12 ou 18 % je ne sais plus exactement.
certain fournisseur donne ce certificat.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Ca, c’est peut-être valable pour les grosses scieries, notamment celle qui font du séchage.
Par exemple si vous commandez un camion de bois pour faire du BLC vous pouvez exiger sur contrat une humidité de 14%, mais c’est du domaine du rêve et c’est pourquoi les lamellistes s’approvisionnent en Allemagne ou en Scandinavie.
La seule façon d’avoir des bois à 14 % pour du solivage, c’est le réseau négoce qui s’approvisionne comme les lamellistes.

Publié par Wandak il y a 8 ans

Le bois de scierie est souvent encore vert. Certaines scieries préviennent clairement le client à ce sujet.

Publié par Yodair il y a 8 ans

Alors ou faut-il se procurer du bois qui soit propre a la construction de MOB ou a la realisation de bons planchers, de bonnes extensions....???

Je suppose que les brico-dep... ou autre grandes surfaces de bricolage ne doivent pas etre les meilleurs endroits ou se procurer du bois de construction ou de charpente sous les meilleures conditions...

Quelle est la solution ? scierie = trop vert (souvent) / grande surface = pas forcement bonne qualité et mal stockés... Ou aller ???

Cordialement

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Chez les négociants professionnels du bois : Réseau Pro, Point P etc …comme je l’ai écris, ils s’approvisionnent en bois d’Allemagne ou de Scandinavie

Publié par Yodair il y a 8 ans

Ok bien recu pour les reseaux pro... merci de vos conseils.

Cordialement.

Publié par advjml il y a 8 ans

Bonjour à tous,

Cher boisphile, non, je n'ai pas cherché à faire des économies, je suis passé, comme je l'ai déjà indiqué, par un "pro". 7000 € payés pour un solivage de 45 m², un crédit sur 10 ans, et un rêve qui se fendille, non, je ne crois pas avoir fait des "ECONOMIES".

Je suis encore désolé de m'etre fait avoir, mais je souhaite des conseils/explications, pas des leçons que je paye déjà fort cher.

Revenons-en donc à mes 2 question :
- le solivage se fend car le bois n'est pas sec assez c'est bien cela?
- le fait de ne pas l'avoir encore lasuré n'y est pour rien, et ne changerait rien?

Merci d'avance

JML

Publié par advjml il y a 8 ans

Je rappelle aussi que cela a été fait...fin 2007 mais la maison est surtout chauffé de cette année...

Publié par Wandak il y a 8 ans

Le bois se fend parce qu'il sèche, tout comme le ferait un morceau d'argile. Quand vous achetez un bois déjà sec, vous pouvez voir s'il est fendu ou pas, en tout cas, il ne bougera plus guère. Ce n'est pas dramatique qu'une pièce de bois de charpente se fende, cela n'altère généralement pas sa solidité (évidemment, ce ne serait guère apprécié en menuiserie !). Ce qui est plus gênant, c'est qu'une solive se vrille... ou qu'un plancher se tuile.

Les solives fendillées, cela vous embête pour l'esthétique ? C'est quand même du bois, pas un fauteuil de cuir.

Publié par advjml il y a 8 ans



Bonsoir,

Je suis tellement respectueux de la matière bois, comme de la pierre, que j'admets bien entendu toutes ces imperfections. Seulement je m'inquiête. En effet, les fen tes sont parfois de 30 mm sur les poutres porteuses, qui se fendent sur chaque face petit à petit. Les chevrons se fendent progressivement d'au moins la moitié. 1 ou 2 chevrons, par le biais de ces fentes, vrillent un peu.
Pour le plancher, on arrive au summum de mon problème, puisque (c'est l'origine de mon post), il tuile de façon importante, chaque jour plus. J'ai tout détaillé ci-dessus.

Voilà...j'ai fait confiance alors que tout le reste, a été fait par mon épouse et moi "dasn les règles de l'art".

Merci de vos conseils,

Cordialement,

JM LAFARGUE


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Bon ! c’est pas facile à suivre quand vous êtes deux sur le même sujet ………….
Bref ! Concernant le plancher sur solivage, je ne pouvais pas savoir que vous soyez passé par un ……….. "Pro" !!! La lus part du temps ce type de problème arrive quand on se sert direct scierie avec du bois sur lequel le Coucou chantait encore la semaine précédente…………..
A priori ce doit bien être le cas mais c’est ce soit disant "Pro" qui l’a fait.
Bref ! Manifestement le gars n’a pas mis du bois sec, mais comme vous avez réceptionné et que plus de deux ans se sont passés, vous ne pouvez plus réclamer. De plus, je pense que quand vous avez décidé de mettre le chauffage, vous avez mis le chauffage et crac on est passé de 70 ou 80 % d’humidité à 45 ou 50 % en quelques heures ou jours …………… Phénomène on ne peut plus naturel, le bois à séché trop vite.
Pour le solivage, il n’y a rien à faire, pour le plancher, il faut vivre avec ou refaire ………………
On comprend votre désarroi, mais malheureusement, dans un chantier humide, avec du béton, du plâtre des enduits, pendant deux ans, c’était couru d’avance. Mais c’est aussi vrai que le "Pro" n’est pas un "Pro" car il aurait du vous avertir qu’on ne fait pas un plancher en bois massif dans ces conditions. Le plancher doit être posé après une chauffe du bâtiment, quand tout est sec ………… Tentez quand même le coup, faites venir votre assureur qui prendra un expert, mais si le chauffage a été mis d’un coup, vous ne pourrez pas réclamer grand-chose. Tentez quand même pour essayer d’obtenir le remplacement des lames à parquet, au moins le bois et vous ferez la pose vous-même, mais il ne faut pas espérer plus.
Tentez d’abord une discussion à l’amiable avec l’entreprise en disant qu’il n’a pas respecté le DTU, s’il ne veut rien entendre menacez de déclarer le sinistre…………..

Publié par advjml il y a 8 ans

Bon, résumons :

- Pour le solivage, rien à faire y compris le fait de lasurer (le fait de lasurer c'est mieux, moins bien ou de ce que je comprends, pareil?)?

- Pour le plancher, questions toute bête, si il tuile dans un sens, est il possible de le faire tuiler dans l'autre? Vous m'aviez donné un lien qui expliquait les différences d'hygrométrie et expliquait trés bien les condtions de mise en oeuvre et leurs conséquences...je me dis qu'une imprégnation sur une face bien choisie arrangerait peut être mon problème?

Je crois qu'aprés, hélas, on aura fait le tour d'un problème qui prend des proportions telles que je m'inquiète à moyen terme...

Merci...

Publié par advjml il y a 8 ans

oups, question qui me taraude aussi, et qui a toute son importance : pensez vous que la tenue soit "affaiblie" par ces fentes?

Merci une nouvelle fois de votre avis

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Rassurez vous, des solives qui se fendent n’altère pas la solidité.
La lasure n’apporte rien. De plus si vous lasurez avec une teinte, cela se verra deux fois plus aux endroits des fentes. Comme déjà dit, laissez faire la nature et vous verrez ensuite. Mais si le parquet est vraiment dégueulasse, tentez le coup auprès de l’entreprise, même si elle ne fait que vous fournir le parquet en échange ce sera toujours ça. En tout cas, ce n’est pas la peine d’essayer de vouloir le rattraper, c’est peine perdue.

Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

URGENT !!! comment travailler un parquet brut

Publié par tonio86

2 réponses
828 vues
0 like

Traitement de menuiseries ext. en MELEZE brut (besoin de conseils SVP

Publié par kath mandir

1 réponse
1350 vues
0 like

urgent lambris brut non vernis

Publié par nepalsacien

4 réponses
2279 vues
0 like

Conseil Boisphile OSB4 SVP

Publié par Franck

1 réponse
2921 vues
0 like

Besoin de conseils pour mon gîtage svp

Publié par Krys_62

7 réponses
4803 vues
0 like