Mise en oeuvre d'un solivage

Publié par Terry il y a 12 ans

Bonjour à tous,

J'ai voulu refaire le parquet d'un appart que je viends d'acheter, mais je me sis appercu que les solives existantes étaient complètement pourris. Etant donné que le faux plafond de l'appart du dessous est fixé sur ces solives, je ne peux pas les enlever.

La pièce fait 6,70m sur 6m ( pièce de vie qui comprends salon et cuisine )

J'ai donc fait venir un menuisier qui me propose la solution suivante, mettre en place 14 solives de 75X200X6700 qui seront posées sur petit reour de mur ( environ 10 cm ) et renforcés par des étresillons de 38X200 (4 par entraxe )

Par dessus seront posées des dalles agglo hydrofuge de 19mm et du parquet flottant

Cette nouvelle structure serait donc posées au-dessus de l'existantes sans la toucher ce qui rendrait mon plancher independant.

Je me demande donc si la section des poutres utilisées est suffisantes vu la longueur de la pièce et vu le petit retour de mur utilisé ?

J'éspère que vous pourrez me donner un réponse à ma question afin de pouvoir accepter le devis rapidement

Merci d'avance

 

 

Publié par LionelT il y a 12 ans

Bonjour,

Je pense être confronté au même cas de figure que vous.

Il se trouve que j'ai présenté mon cas hier matin sur ce forum. En reprenant mon message, vous trouverez l'explication et 2 schémas détaillant la solution que j'envisage de mettre en oeuvre.

Pour résumer, je partirais également sur une nouvelle structure au dessus de l'ancienne, ce qui implique quand même une perte de hauteur non négligeable. Pour le retour du mur, je ne me sens pas les compétences pour juger la solution que vous propose votre menuisier, j'ai pour ma part choisi l'encastrement et scellement des solives directement dans les murs de pierre.

Lionel (54)

 

 

 

Publié par LionelT il y a 12 ans

J'ajoute le lien vers mon message en rapport avec ce qui est dit plus haut :

http://www.bois.com/forum/sujet.aspx?id=16399

Si vous avez des éléments de réponse, n'hésitez pas.

Lionel (54)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Bonjour Terry et Lionel

Lionel l'idée est bonne, mais du 75 x 225 pour une portée de 5m50, ça va être un peu court, non ??? Mais peut être aimez-vous le trampoline ???

Par contre si la qualité du bois des anciennes solives dans les scellements est correcte, vous pouvez peut-être économiser des percements !!!

 

Lionel, Je ne serais pas surpris d'apprendre que du lino avait été posé sur ce plancher sans doute ou quelque chose dans le genre ??

Bigre ! mais comment a-t-il calculé cela votre ""menuisier"" Ou plutôt, il n'a pas calculé parce qu'il bne sait pas le faire !!! Complètement inconscient !!

Donc pas de plafond, pas d'isolation et pas de cloisonnement, les solives, les dalles de plancher et un revêtement des sol.

Charges en kg/m² : Temporaires d'exploitation = 120 – Permanentes d'exploitation = 30 – dalles 15 – revêtement de sol stratifié = 10 soit 55 kg/m² de charge permanentes (c'est un minimum) et 120 kg de temporaire c'est la réglementation + le poids propre des solives bien entendu.

Alors juste pour l'information de votre professionnel, dans cette hypothèse, Taux de flexion = 99% et flèche sous charges = 1/140 au lieu de 1/400.

Je ne ferai pas d'autre commentaire .

Là, il y a plusieurs problèmes à régler.

1) D'abord un problème de copropriété, dans quelle mesure avez-vous le droit de modifier la structure d'un plancher, qui par définition est une partie commune.

2) Bien entendu, il faut que l'entreprise qui réalise les travaux soit couverte par une assurance lui permettant de faire ce type de travaux lourds sachant qu'il y a des risques potentiels pour les voisins du dessous, donc une responsabilité civile qui s'étend aux tiers.

3) Il va être nécessaire de fixer, d'une façon ou d'un autre dans les murs qui sont aussi parties communes,.

4) Quel est la qualité de ces murs, qu'accepteront ils comme fixations ?

5) Si il est décidé de refaire ce plancher, on va modifier son fonctionnement vis-à-vis des échanges hydriques (vapeur d'eau) raison sans doute déjà du vieillissement accéléré des bois, il conviendra donc sans doute de prévoir une ventilation de la sous face de ce plancher.

Pour information je vous communique quand même la section nécessaire des solives pour l'hypothèse retenue : 100 x 280 mm. Ou éventuellement des poutres en "I" de 89 x 300 plus légères, l'une et l'autre avec un entraxe de 400 mm.

 

Mon conseil : Prendre un expert qui va faire un état des lieu précis, effectuer des sondages et proposer des solutions.

Bien sur prendre contact avec le syndic de l'immeuble.

Consulter une entreprise pourvue d'un bureau d'étude ou faisant appel à un bureau d'étude.

 

Boisphilement votre

Publié par Terry il y a 12 ans

Bonsoir,

merci pour cette réponse rapide.

Concernat la copropriété, elle as été informé du problème et donne l'autorisation de réaliser ces travaux

Le menuisier est bien assuré et le propriétaire du dessous est venu voir le problème.

C'est un chantier qui est très délicat et nous faisonst tout pour ce que cela se passe pour le mieux.Mais ce n'est pas facile .

Pour le chantier,  dans cette pièce il n'est pas prévu de mettre de cloison ni de plafond en-dessous ,il y auras uniquement, des dalles de 19mm hydrofuges, une sous-couche et un parquet flottant. Une isolation ( laine de verre ) est déjà posé en-dessous

Ce que je n'arrives pas à comprendre c'est qu'un artisan puisse proposer une solution de ce type si elle est voué à l'echec.

Par contre quel type d'expert et ou puis-je le trouver ??

je vis en loire atlantique

En vous remerciant d'avance

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Bonjour Terry

Ce n'est qu'un menuisier, il ne sait pas calculer une structure, demandez lui sa note de calcul, vous verrez bien !!! Ce qui me fait dire qu'il n'est certainement pas assuré pour ce genre de travaux, méfiez vous en tant que donneur d'ordre, il est de votre responsabilité de vérifier cela, à mon avis directement avec son assureur.

Je ne veux pas vous faire peur, mais en faisant court, ..il y a une dizaine d'années le même cas c'est produit dans un immeuble parisien, plancher pourrit, à refaire, pose de solives métalliques encastrées dans les murs, fragilisation des murs, une partie d'un plafond est tombé à l'étage en dessous, avec les vibrations etc .. même chose à l'étage en dessous. Fort heureusement c'était de jour et les appartements étaient vides, les gens étaient au travail. Bilan 3 niveaux de plancher à refaire entièrement évacuation des occupants et relogement pendant les travaux. Consolidation par chaînage des murs, engins spéciaux pour acheminer le béton et le monter ainsi que les poutrelles métalliques, je vous laisse imaginer la note finale.

Alors du point de vue assurance, il faut être super bordé, ceinture et bretelles et ce n'est sans doute pas l'assurance d'un menuisier qui pourrait couvrir ça.

Pour l'expert, passez par mon blog je vous donnerais les coordonnées.

Boisphilement votre

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

mise en oeuvre d'un fermette

Publié par FrédéricC

1 réponse
1445 vues
0 like

MISE EN OEUVRE D'UN PLANCHER

Publié par louise

2 réponses
729 vues
0 like

mise en oeuvre solivage habitable au dessus d'un garage

Publié par Yo

5 réponses
1401 vues
0 like

Mise en oeuvre ouate de cellulose dans un solivage ?

Publié par Lapin 71

3 réponses
1963 vues
0 like

Mise en oeuvre d'un plancher bois

Publié par YannT

0 réponse
1469 vues
0 like