mise en oeuvre pare vapeur

mise en oeuvre pare vapeur

il y a 6 ans

Bonjour. Je lance un nouveau sujet pour exposer mon projet, ma situation et mes questions.
Je suis charpentier couvreur depuis plus de 10 ans. J'ai fais pas mal d'entreprise différentes et vu autant de méthode et de système constructif mais je dois bien avouer que les méthodes évoluent vite, surtout dans l'ossature bois depuis le passage à la rt 2012.
J' ai depuis un an attaqué la construction de ma maison perso, qui est constitué d'une ossature bois sur un sous sol banché. Il y a un RDC et un  étage. La charpente est entièrement apparente jusqu'aux pannes. Sur celles-ci est poser des panneaux de toiture SAPISOL. Les murs sont en 45*145, l'OSB est posé à l'extérieur puis pare-pluie et liteaux de 27mm pour recevoir un bardage fibrociment. J'ai prévu une sur isolation à l'intérieur.
Ma première question concerne le pare vapeur que j'ai omis de mettre lors du levage au niveau du solivage. Apparemment il est dangereux pour l'avenir de le collé entre les solives contre le bois. Je comprend tout a fait que j'aurai du le faire avant mais du coup maintenant ai-je une autre solution??

22 réponses

1-10 sur 22 réponses
1/3
1. mise en oeuvre pare vapeur il y a 6 ans

peut-être en mettant le pv jusque sous les solives au RDC, entre solives un morceau d'osb bien mastiqué, et redémarrer le pv sur la lisse basse de l'étage...

2. mise en oeuvre pare vapeur il y a 6 ans

oui mais je croyais que l'OSB ne faisait pas office de pare vapeur. Du coup ça risque de faire un point de rosé et moisir voir plus non??

3. mise en oeuvre pare vapeur il y a 6 ans

Je me permets de "remonter" les deux précédents posts pour bien suivre l'histoire.

 

structure en ossature bois 45*145. Gloup ! vous en êtes encore là ??? mais comment passez-vous la RT ?
Lisse basse autoclave, Panneau ossature "classique" avec OSB extérieur. Sur la lisse haute viennent reposer les solives en 8*22 on va dire plutôt 75, 80 c'est pour le commerce ……… (perpendiculairement à ce panneau) en portant de 6.5cm. Dans la chambrée des solives est posé un "chaînage" en 8*22 contre l'OSB Là je ne comprends pas bien !!! La chambrée, c'est le vide qu'il y a entre deux solives et de leur hauteur, dans ce cas 220mm. Le chaînage ne peut donc pas se situer dans la chambrée, le chaînage doit porter les solives et en bout de ces solives il y a une solive d'about qui ferme les travées et relie les solives entre elles. Alors évidemment 65 d'appui (on va dire 70) + 75 de solive d'about, cela fait vos 145 et du coup on créé un très joli pont thermique et comme vous ne pourrez pas poser le PV correctement, il faut être réaliste, ce sera en même temps un joli point de condensation. Mais qui a donc fait l'étude thermique de cette maison ?, parce que du coup cela m'étonnerais que ça passe 2012. Qu'avez-vous en vêture extérieure ? . Les solives sont vissées depuis l'extérieur. J' espère que c'est plutôt clair

 

Pour moi une chambrée est un volume dans un plan de plusieurs pièce de bois de la même section (chambrée de chevron, de panne ou de solivage). Donc je confirme qu'il y a une pièce de bois de 8m de long en 8*22 (section fini j'ai commandé du douglas raboté et étuvé) qui relie les différents panneaux d'ossature du RDC et qui est posé contre le l'OSB. Nous sommes donc bien d'accord que les solives sont posées SUR le chaînage et non pas dans le chambrée des solives, mais bon, ce n'est pas grave !. Du coup 14.5-8 = 6.5, c'est a dire la portée des solives perpendiculaires à ce panneau Ah ! j'ai peur de comprendre !!! Ce dont vous parlez n'est pas un chaînage, mais une solive d'about, ce qui n'a rie à voir. C'est même solives sont vissées depuis l'extérieur du chainage, non si j'ai bien compris, elles sont fixées sur la solive d'about ce qui est normal. Ce qui ne l'ai pas du tout, c'est que du coup il n'y a pas de réel chaînage, c'est exactement comme si vous posiez des solives à plat au lieu des les poser à chant. Cette solive d'about ne peut pas jouer le rôle de chaînage, elle n'offre quasi rien comme rigidité. Est-ce que vous avez calculé les charges horizontales que le chaînage doit reprendre ? Pardonnez-moi, mais j'ai bien peur que non !!! . Il est prévu un doublage d'isolation a l'intérieur et là aussi j'aurai besoin de conseil. A l'extérieur c'est simplement pare-pluie sur OSB, vide de 27mm et bardage fibrociment. (fibres-ciment, Fibrociment est une marque qui était fabriquée à Triel S/S 78) Mais comment sont posées vos lattes ?

Bref ! dites moi si j'ai mis dans le mille, avant de continuer, il faudra régler ce problème de chaînage et pour cela, il faut le lieu, l'altitude, l'orographie, la longueur, la largeur, la hauteur de chaque étage, la toiture, pentes et orientation par rapport au long pan, l'orientation du solivage par rapport au long pan, et j'en oublie peut-être, bref, le nécessaire pour calculer et rattraper le coup.

Et du coup, vous oubliez la question : structure en ossature bois 45*145. Gloup ! vous en êtes encore là ??? mais comment passez-vous la RT ?

Dernière chose essentielle : NON, l'OSB ne peut pas servir de pare-vapeur.

4. mise en oeuvre pare vapeur il y a 6 ans

Pour moi une chambrée est un volume dans un plan de plusieurs pièce de bois de la même section (chambrée de chevron, de panne ou de solivage). Donc je confirme qu'il y a une pièce de bois de 8m de long en 8*22 (section fini j'ai commandé du douglas raboté et étuvé) qui relie les différents panneaux d'ossature du RDC et qui est posé contre le l'OSB. Nous sommes donc bien d'accord que les solives sont posées SUR le chaînage et non pas dans le chambrée des solives, mais bon, ce n'est pas grave !. Du coup 14.5-8 = 6.5, c'est a dire la portée des solives perpendiculaires à ce panneau Ah ! j'ai peur de comprendre !!! Ce dont vous parlez n'est pas un chaînage, mais une solive d'about, ce qui n'a rie à voir. C'est même solives sont vissées depuis l'extérieur du chainage, non si j'ai bien compris, elles sont fixées sur la solive d'about ce qui est normal. Ce qui ne l'ai pas du tout, c'est que du coup il n'y a pas de réel chaînage, c'est exactement comme si vous posiez des solives à plat au lieu des les poser à chant. Cette solive d'about ne peut pas jouer le rôle de chaînage, elle n'offre quasi rien comme rigidité. Est-ce que vous avez calculé les charges horizontales que le chaînage doit reprendre ? Pardonnez-moi, mais j'ai bien peur que non !!! . J' ai participé au levage avec l'entreprise qui m'as conçu et taillé les murs. A priori les calculs ont été fait via MD Bat. Effectivement, il n'y a pas de lisse de chaînage. En revanche la solive d'about fait la longueur du pan de mur (un pignon de 8m). Les murs sont tirfonés depuis le dessous avec équerre dans les montants (pour les panneaux du RDC) et inversement pour le pignon qui vient poser sur l'ensemble solive d'about plus solivage. Enfin des tiges filetées de 12mm viennent prendre l'ensemble en sandwich. Dans ce cas la lisse de chaînage était t' elle indispensable?? Si oui pourquoi?? (ma question est aussi pour chercher à comprendre les erreurs et progresser)

Il est prévu un doublage d'isolation a l'intérieur et là aussi j'aurai besoin de conseil. A l'extérieur c'est simplement pare-pluie sur OSB, vide de 27mm et bardage fibrociment. (fibres-ciment, Fibrociment est une marque qui était fabriquée à Triel S/S 78) Mais comment sont posées vos lattes ?

Lattes à la verticale (au niveau des montants). C'est de l'hardiplank posé en clin a l'horizontal.

Bref ! dites moi si j'ai mis dans le mille, avant de continuer, il faudra régler ce problème de chaînage et pour cela, il faut le lieu, l'altitude, l'orographie, la longueur, la largeur, la hauteur de chaque étage, la toiture, pentes et orientation par rapport au long pan, l'orientation du solivage par rapport au long pan, et j'en oublie peut-être, bref, le nécessaire pour calculer et rattraper le coup.

Est ce que mes réponses sont claires et convaincantes. Sinon j' approfondis

Et du coup, vous oubliez la question : structure en ossature bois 45*145. Gloup ! vous en êtes encore là ??? mais comment passez-vous la RT ?

J'ai une sur isolation à l'interieur. Mais on voit peut-être ça après.

En tout cas d'avance merci

Dernière chose essentielle : NON, l'OSB ne peut pas servir de pare-vapeur.

5. mise en oeuvre pare vapeur il y a 6 ans

Navré j'ai répondu dans une couleur différente mais ça n'apparait pas. J’espère que c'est lisible et compréhensible

6. mise en oeuvre pare vapeur il y a 6 ans

Du coup boisphile as tu une solution, même si elle est forcément moins efficace que l'anticipation du parevapeur dès le debut. D'autre part j'aurai besoin de conseil et d'avis pour le complément d'isolation intérieur.

7. mise en oeuvre pare vapeur il y a 6 ans

J'ai cru comprendre que vous êtes charpentier de métier …….. Bigre je vais donc devoir reprendre la formation, mais bon pourquoi pas, cela va me rajeunir d'une bonne vingtaine d'années.

Prenons une poutre, ou une solive peu importe, posée sue deux appuis, par exemple un 75 x 225 pour rester dans le classique. Vous êtes bien d'accord que la charge uniformément répartie est appliquée perpendiculairement aux 225. En appliquent cette charge, on obtient une déformation de 10mm par exemple. Maintenant le même madrier est posé à plat, la charge est la même et on obtient une flèche de 80mm, pourquoi ? Parce que la flèche, donc la déformation est inversement proportionnelle au cube de la hauteur fléchie. Comme 225 = 3 x 75, le madrier est donc 9 fois plus rigide sur chant qu'à plat et dans le même temps 3 fois plus résistant.

Le décor étant planté, revenons à votre solive d'about que vous penser faire office de chaînage.

La pression du vent sur un façade  la déforme, il suffit de multiplier la pression du vent sur la surface pour comprendre quelle en est la pression, pression qu'il faut multiplier par 1.3 puisque si vous avez une pression d'un coté, vous avez une dépression de l'autre. D'ailleurs si vous êtes aussi couvreur, vous savez bien qu'en cas de tempête c'est le plus souvent les tuiles opposées à la pression du vent qui s'envolent.

Quel est le rôle du chaînage ? C'est celui d'une solive qui au lieu de travailler verticalement sous charges verticales, va travailler horizontalement sous charges de vent horizontales.

Donc en résumé pour finir, vous avez placé le chaînage à l'envers et comme la section est proche de mon exemple, vous pouvez conclure que cette solive-chaînage est trois fois moins résistante et neuf fois moins rigide que si elle était posée à plat.

Alors, évidemment, il y a deux cotés privilégiés, ce sont ceux dont le solivage est perpendiculaire au murs, si tant est que les dalles de plancher soient posées de manière parfaite, petites rives portées et fixées sur les solive et assemblages collés, ce qui formera poutre au vent, faute de quoi la pression sur un mur sera transmise à l'autre mur par le solivage.

Sauf que les deux autres cotés sont libres, rien ne les maintient ……

Alors, il ya sans doute des solutions réparatoires, mais pour cela, il faut tous les renseignements que je vous ai demandé, des plans de coupes etc ……

Vos murs ont été calepinés sur MD Bat, soit, mais est-ce que la maison dans son entier a été calculée en matière de contreventement, d'ancrages, de transmission des charges d'un étage à l'autre, de sismique éventuellement.

La construction à ossature bois est un métier à part entière, extrêmement technique et de plus en plus pointu. Je connais une très grosse entreprise de charpente avec BE intégré, que j'ai assisté sur leur première MOB, qu'ils ont bien terminée, mais finalement il ont renoncés à cette nouvelle activité et je le regrette beaucoup, mais c'est la vie !!!.

8. mise en oeuvre pare vapeur il y a 6 ans

waou avec des cours comme ça on a envie d'apprendre. Franchement je pensait pas que le vent pouvait a ce point forcer puisque justement l 'OSB sur solivage devait faire office de voile travaillant horizontal.

9. mise en oeuvre pare vapeur il y a 6 ans

Dans un sens, c'est que je vous explique, à condition qu'il soit bien posé et qu'il revoie les charges aux murs c'est-à-dire qu'il soit posé jusqu'au bout des solives et non pas qu'il s'arrête au pied des murs. Mais dans l'autre sens walou !!!

10. mise en oeuvre pare vapeur il y a 6 ans

En attendant les coupes, et après avoir bien relu ta réponse, je voulais préciser que pour les cotés parallèles aux panneaux, les solives ont été placées contre ceux-ci et vissés à chaque montant. Compte tenu de ton explication (vraiment clair), je comprend que ça ne fait pas tout mais j'imagine que c'est déjà mieux.
J'ai aussi une autre question (plus urgent). J'ai besoin de finaliser rapidement la conception de mon doublage afin de connaître la valeur précise de mes "tapés" de menuiserie pour comannder celle-ci. Est ce qu'on peut aussi voir ça ensemble. D'avance merci

1-10 sur 22 réponses
1/3

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer