mise en oeuvre dalle osb3 sous la pluie!

Publié par Sebastien03260 il y a 13 ans

bonjour,

dans le cadre du montage de  mon ossature bois de type plateforme je suis contraint de poser mes dalle de plancher avant que la maison soit hors d'eau. Ce qui devait arriver arriva et donc mes dalles de plancher ont pris l'eau. Je précise que le montage des dalles est conforme au dtu petites rives sur solives et assemblages collés. Dans mon cas le plancher joue en plus le rôle de diaphragme. Ce n'est pas au niveau esthétique que je suis inquiet mais au niveau structurel. Mon plancher est baché mais pas étanche à 100% . Quels sont les risques, quels sont vos conseils dans ce type de mise en oeuvre sachant que la météo n'est pas au beau fixe et qu' il va falloir que j'avance et ce malgrés la pluie pour commencer la charpente et les murs de refend donc débachage. merci d'avance.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour

Non, ce n'est pas une fatalité, tout d'abord, il existe des dalles de plancher revêtues d'un overlay, pour l'ossature bois, justement pour palier les aléas climatiques du chantier. (Dalles SUREFLOR de Kronofrance 2400 x 600 x 18 mm) Si on choisi la technique traditionnelle, il est écrit dans tous les documents et en particulier le DTU, que l'ouvrage doit être bâché efficacement. 

Que voulez vous que je vous dise, le montage de MOB c'est un métier, lorsque le chantier est organisé,  un R+1 doit être hors d'eau en 3, 4 jours maximum et du coup les risques sont limités. Faire soi-même, c'est peut-être bien, mais cela à des inconvénients et la gestion du chantier devient plus problématique. La technique plateforme ne permettant pas de laisser les jeux de fractionnement nécessaires, en périphérie, il convient donc de les ménager en parties courantes et si vous avez bien respecté ces fractionnement et pris soin comme indiqué dans le DTU de ne pas fixer les dalles de manière définitive, celles-ci vont pouvoir ""s'allonger"" et profiter les jeu de dilatation. Si comme beaucoup vous avez ""oublié"" ce point réglementaire, les dalles ne pourront pas s'allonger. Deux possibilités, soit elles vont faire le ventre et j'en ai vu qui dans cette déformation entraînaient la déformation du solivage, ou bien les assemblages conique vont forcer et les joues des rainures vont s'ouvrir et rebiquer. Comme beaucoup, un copain qui s'y connaît vous dira que ce n'est pas grave et que vous n'avez qu'à poncer les joints. Ce que vous ferez sans doute et du coup amincirez ces mêmes assemblages qui seront du même coup affaiblis. Un jour pour une raison "x" ou "y" l'une d'elle lâchera et vous serez très embêté............... Alors vous ferez venir le négocient qui vous a vendu les dalles, qui fera lui-même venir le technicien du fabricant. Il est évident que celui-ci découvrira vite le pot aux roses.  Je vous raconte l'histoire malheureusement très classique pour l'avoir vécu quelques dizaines de fois................Alors quoi faire ? ....... Si les dalles ont été vissées complètement et bien dévissez et ne laissez que 4 vis par dalle et laissez faire la nature. Quand la maison sera hors d'eau et que vous aurez refixé les dalles et monté les cloisons, vous n'aurez plus qu'à poser un plancher de doublage sur Phaltex. Ce n'était sans doute pas prévu dans le budget, mais ça fait partie des inconvénients........................... 

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

DALLE BOIS - Conception et mise en oeuvre.

Publié par Boisphile

1 réponse
1667 vues
0 like

osb3 plus

Publié par marc33

0 réponse
1178 vues
0 like

Mise en oeuvre mezzanine

Publié par Jonathan

3 réponses
2109 vues
0 like

mise en oeuvre feuillard

Publié par bricowat

0 réponse
1600 vues
0 like

mise en oeuvre plancher OSB

Publié par yann03

2 réponses
2399 vues
0 like