Remplacement d'une poutre de plancher

Publié par André Jules il y a 13 ans

Lors de l'enlèvement d'un plancher de grenier en vue d'un aménagement de chambre à coucher, j'ai découvert qu'une des poutres du plancher était pourrie au niveau d'un appui mural.

La structure du plancher est construite comme suit:

2 poutres en peuplier de 300x190 (Hxl) d'une portée de 5,50m sont encastrées dans un mur de façade en pierre d'une part et dans un mur de refend construit en briques foraines de terre crue.

Les poutres sont reliées entre elles et aux deux autres murs (terre crue) par des chevrons de 100x80 équidistants de 37 cm. Les poutres sont entaillées pour permettre la pose des chevrons.

Le plafond attaché à cette structure est un plancher construit en dallette de terre cuite attachées aux poutres et chevrons par des crochets métalliques (quelques uns sont cassés) et les dallettes sont plâtrées.

le projet était de renouveler le plancher en peuplier aussi de cet ancien grenier à grain vu son état de dégradation avancé en réalisant une isolation phonique.

Le constat de la dégradation d'une poutre porteuse repose le problème de manière différente puisqu'il faut soit remplacer la poutre, soit remplacer l'ensemble de la structure, soit trouver une solution intermédiaire mais durable.

Je voudrais poser plusieurs questions et recevoir quelques conseils avant de décider.

Structure du plancher

Solution A : Remplacement de la poutre défectueuse par une autre. En supprimant le plafond existant, lourd, fissuré et le remplaçant par un plafond en placo (structure métallique suspendue à la structure en bois. Trouver une poutre en peuplier de 5,80m semble difficile. Donc recours à une autre essence. Douglas ? Il y a un scieur de Douglas dans le canton.

Solution B :Remplacement de l'ensemble de la structure. Réaliser une structure en bois plein ou en poutres composites. Dans ce cas il y a lieu de calculer la section des madriers et la distance à prévoir entre eux. Il y a peut-être un risque de stabilité de la façade si on enlève les deux poutres mais surtout si on réalise les niches de pose. Dans toutes les options, le plafond serait réalisé en placo.

Solution C : Ne remplacer qu'une partie de la poutre défectueuse si cette solution est acceptable d'un point de vue stabilité du plancher et surtout pas très compliquée à réaliser.

Plancher

Serait réalisé en OSB posé sur bande résiliente. Ensuite un autre revêtement (probablement un plancher) serait posé lui aussi. Ici se pose le problème de l'isolation phonique.
La maison est rénovée selon des critères de bioconstruction. Ailleurs au même niveau on a réalisé des dalles en chaux/chanvre pour atteindre un bon niveau d'isolation phonique.

Mes questions pratiques sont les suivantes:

Quelle la solution la plus pragmatique pour corriger le problème de la poutee défectueuse. La remplacer et refixer sur un double madrier (?) par des étriers les chevrons qui complètent la structure est-ce raisonnable?

Si la meilleure solution est de remplacer l'ensemble de la structure: quelle essence utiliser ? D'après les abaques, on devrait utiliser des madriers de 25. Contacté le scieur du canton travaille à façon. Peut-on me confirmer le dimensionnement ?

Est-ce que l'utilisation de poutres composites est une solution envisageable ?

L'exposé du problème est un peu long. J'espère que des idées applicables vont arriver.
remerciement anticipés

 

André Jules

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

remplacement d'une solive de plancher

Publié par caius

15 réponses
1893 vues
0 like

Remplacement poutre

Publié par ben17

5 réponses
4410 vues
0 like

Remplacement d'une ferme

Publié par Gilles33

0 réponse
1170 vues
0 like

Remplacement d'une panne

Publié par Bignouvert

2 réponses
1742 vues
0 like

Remplacement d'une charpente

Publié par azer45

0 réponse
1287 vues
0 like