restauration de solives anciennes

Publié par ciol il y a 14 ans

Je vous remercie de bien vouloir me renseigner afin que je puisse poursuivre mes travaux de restauration de charpente en toute quiétude.

Il s'agit d'une maison ancienne (Typique des maisons de bourg que l'on trouve en Bretagne). La maçonnerie est en pierres hourdées à l'argile et chaux. Le plancher au premier étage et au grenier est constitué de lames de bois épaisses (30x200mm) pointées sur des solives (75x200mm, longueur 4,80m).      
Au début des travaux, après avoir retirer les cloisons en bois qui délimitait les pièces, j'ai observé que le plancher tremblait. Très certainement les cloisons en bois devaient devait jouer un rôle de raidisseur pour les 2 étages. A noter que l'entraxe entre soilives est de 1,20m (Echantillonnage de chaque solive 75x200 mm, longueur 4,80m en pichepin ou sapin des vosges ). Part ailleurs, lorque j'ai retiré le torchis intérieurde la maison j'ai remarqué que l'extrémité des solives dans le mur sud étaient complétement pourries. Par conséquent j'ai décidé d'entreprendre les travaux suivants:
 - 1) Remplacement des extrémités défectueuses (Coupe oblique avec trait de jupiter, double tire-fond avec collage des 2 massifs de bois à la colle polyuréthane). 
- 2) Consolidation de chaque solive ainsi réparée au moyen de 2 fermettes  (38x200mm) collées face contre face, pointées sur toute la longueur avec insertion de chaque extrémité dans les murs (Insertion de 30 cm. L'ensemble une fois terminé s'apparente à une poutre (Section: 150/200mm), ce qui résoud les problèmes de tremblement. Lamellé collé pointé. 

Ma question porte précisément sur le point 2). Les fermes (38x200mm) rapportées ne sont pas d'un seul tenant. Car ceci m'aurrait contraint à dégrader la maconnerie de façon conséquente pour assuer l'insertion de 25 cm à chaque extrémité. Par conséquent j'ai préféré limiter l'intervention sur la maçonnerie ancienne en faisant une coupe sur chaque fermettes pour faciliter la mise en place.

A propos de cette coupe, que me conseillez vous de faire pour garantir la solidité de l'ensemble:

- Une coupe droite perpendiculaire au plan du plancher?
- Une coupe en sifflet sur 1,50  m,   qui à mon sens devrait répartir les efforts? A noter que ce procédé est utilisé en charpente navale pour la construction des mâts en bois plus connu sous le terme technique de "scarf".


J'ai des doutes???

Je vous remercie de votre attention. Merci de me répondre.  

Publié par ciol il y a 14 ans

Je suis un peu déçu, car je m'attendais à recevoir quelques conseils. La description du problème posé manque peut-être de clarté. Donc,  je résume mon souci .

Je procède actuellement  à la consolidation de solives  défectueuses aux extrémités, pour ce faire et pour chacune d'entre elles, j'ai retriré la partie fragilisée par la pourriture, en procédant à une coupe dans le bois sain (Trait de jupiter). J'ai remplacé la partie manquante par un massif de bois de même essence et de même section (75x200mm), collée à la colle poliuréthane et saisie au moyen de 2 tirefonds. Ensuite j'ai rapporté 2 fermettes (38x200mm chacune), collées et pointées contre chaque solive. Je me retrouve donc avec une poutre de section 150x200 mm, lorsque l'ensemble est terminé. 

Or, pour réussir à insérer chaque fermette de 250 mm environ dans chaque mur sans dégrader la maçonnerie de façon conséquente, j'ai procédé à une coupe oblique (1,50m)  à l'une des extrémités facilitant la pose en 2 temps, un temps pour chaque partie (Le tout collé et pointé contre la solive). J'ai  reprodui la même chose sur l'autre fermette mais en prenant soin de positionner la coupe oblique de l'autre côté par rapport à la première (Le tout collé et pointé contre la fermette précédemment posée).

Ai-je bien fait de procéder à une coupe oblique? Ou bien une coupe droite (perpendiculaire) eut-elle été plus appropriée?? 

Ai-je été plus claire?

Merci de me répondre!!!! 

Publié par biophase il y a 14 ans

A mon avis, vous n'êtes pas débutant dans la restauration. En ce qui concerne les deux solivettes que vous avez rapportées, la partie fixée sur la poutre, coté sain doit être 2 fois la dimension de la partie qui était pourrie. Si la partie pourrie était de 50 cm, vous devez vous reprendre sur 1m au minimum. D'après ce que j'ai compris, vous avez repris sur la totalité, donc pas de problèmes. Maintenant faites vous plaisir, faites une coupe en sifflet. Par contre si vos poutres ont pourrie, c'est que le bout n' a pas respiré. Vous dites que l'entraxe entre les 75*200 est de 1,2m. Sur une portée de 4,8m il ne faut pas dépasser un entraxe de 60 cm.
Bon courage.

Publié par ciol il y a 14 ans

Merci, pour la réponse. Je me remets au travail.
A bientôt.

Publié par ciol il y a 14 ans

Merci, pour la réponse. Je me remets au travail. Cependant, s'agissant de la coupe oblique, je pense (mais j'ai besoin d'être conforté) que la charge est mieux répartie. Je pense......  
A bientôt.

Publié par ciol il y a 14 ans

Avant de poursuivre, et j'ai encore beaucoup à faire, j'aurais également souhaité avoir l'avis de Boisphile, car il est important d'être conforté dans une telle entreprise.
Merci, beaucoup.
Amicalement.

Publié par ciol il y a 14 ans

Avant de poursuivre, et j'ai encore beaucoup à faire, je souhaiterais avoir l'avis et les conseils de Boisphile concernant la solution retenue, car il convient d'être conforté dans une telle entreprise.
Petit détail important, l'entraxe entre les solives existantes est de 800mm; et non pas de 1200mm (Veuillez m'excuser pour l'erreur).

Le solivage ainsi renforcé devra supporté un plafond en placo avec isolation (100mm ) dans les entraxes (Poutres apparentes sur les 100mm restants) ainsi qu'une cloison en placo à l'étage située à 1,80m d'un des murs de façade, pour l'aménagement des toilettes et d'une salle d'eau.


Merci d'avance.

Amicalement

Publié par ciol il y a 14 ans

Je sais que Boisphile est très sollicité sur de nombreux sujets, mais il me semble être la personne la plus compétente et très certainement la plus habilitée à répondre à toutes les questions que l'on se pose. Je ne sais pas trop comment fonctionne le site, et je ne connais pas les tous intervenants ni leur niveau de compétence. Biophase m'a répondu, et je lui suis très reconnaissant. Cependant, j'aurais souhaité avoir l'avis de Boisphile avant de poursuivre mes travaux.

Merci     

Publié par ciol il y a 14 ans

Mes problèmes n'interessent donc personne. Je suis très décu. Pourtant, j'ai vraiment besoin d'un avis éclairé. Je sollicite de nouveau Boisphile!!!!
Merci    

Publié par ciol il y a 14 ans

Puis-je avoir l'avis de Boisphile??

Merci

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

restauration ancien volets

Publié par J.cV

0 réponse
1386 vues
0 like

Restauration Etabli ancien en chêne

Publié par alainpeniche

0 réponse
2865 vues
0 like

Restauration ancien plancher : quelles techniques ?

Publié par FredericM

3 réponses
6422 vues
0 like

restauration de corbelets.

Publié par BernardD35

0 réponse
1251 vues
0 like

Restauration plancher

Publié par Jean-paulL

5 réponses
1509 vues
0 like