Rénovation, plancher aggloméré, salle d'eaux

Obelix

Publié par Obelix il y a 14 ans

Bonjour,

Devant la difficulté pour trouver des entreprises, je me suis lancé dans des travaux de réagencement de pièces en premier étage de ma maison individuelle (type phénix). Pour situer le contexte, il y avait une salle d'eau avec WC, et je voudrais créer un WC séparé et une salle d'eau plus grande en prenant de l'espace sur une chambre voisine.

Au cours de la démolition, je suis tombé sur un plancher en aggloméré de 22 mm d'épaisseur cloué sur une ossature en bois (une poutre tous les 40 centimètres). Le revêtement de sol initial était constitué d'une moquette juste posée sur des dalles PVC à moitié décollées, ce qui fait que le plancher en agglo avait subi pas mal d'infiltration d'eau et était complètement pourri. J'ai même failli passer à travers. J'ai donc arraché toute la zone de plancher pourri jusqu'à arriver à un plancher sain, puis j'ai découpé les bords de la zone à refaire avec des bords à peu près droits (à la scie circulaire) le long des poutres dans un sens, et où j'ai pu dans l'autre sens. Total de la zone à refaire = 4.5 m² et je me suis arrêté là car je ne peux pas refaire tout l'étage, et qu'en plus le reste du plancher est sain.

Il me reste maintenant à remplacer les plaques enlevées par des nouvelles plaques et je me demande si je mets des plaques en contreplaqué okoumé CTBX (usage extérieur) de 22 mm à 59,01 € du m² ou si je mets des vulgaires dalles de plancher en aggloméré "milieu humide" de 22 mm usinées sur les 4 rives à 4.91 € du m² sachant que les rives de l'existant conservé ne sont pas usinées mais découpées et que quoi que je choisisse, je ne pourrai pas emboiter les nouvelles planches dans les anciennes. 
C'est pourquoi j'ai vissé collé des tasseaux de 45 X 30 mm sous le plancher restant entre les poutres de manière à pouvoir coller et visser les nouvelles plaques et les rendre solidaire des anciennes, et j'ai vissé collé des tasseaux de 40 X 60 mm le long des poutres, de manière à pouvoir y visser ou clouer les nouvelles plaques. Est-ce une bonne solution ?
Mon coeur me fait pencher vers la première solution, mais mon budget m'oriente vers la deuxième et pourtant je hais l'aggloméré.
Au final, sur ce plancher, j'ai l'intention de poser (ou plutôt de faire poser) un parquet en teck style pont de bateau avec joints noirs théoriquement étanche.

Ensuite, mes découpes n'étant pas droites je me demande comment traiter les joints entre l'ancien plancher et le nouveau plancher : Puis-je bourrer les interstices avec un joint à la pompe type silicone et / ou de la pâte à bois ?

Enfin, est il utile ou complètement débile d'appliquer une couche d'étanchéité (type parex lanko ou sika) sur l'ensemble du plancher ancien et rénové, avant de poser le parquet ?

J'ai parcouru ce forum autant que possible avant de me lancer à poser ma question pour voir si la réponse ne s'y trouvait pas, et n'ayant rien trouvé, je me résigne à vous embêter avec une question à laquelle vous avez peut-être déjà répondu plusieurs fois. Si tel est le cas, toutes mes excuses.

Dans tous les cas au fil de mes lectures, j'ai apprécié la qualité des réponses apportées aux problèmes posés.

Merci d'avance à qui voudra bien m'aider à faire mes choix.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Aggloméré qui a pris l'eau

Publié par annod

0 réponse
2443 vues
0 like

Renovation aggloméré salle de bain. Besoin de conseils !

Publié par Aurelien54

1 réponse
1548 vues
0 like

Plancher salle de bain à renover

Publié par Sabbricole

1 réponse
907 vues
0 like

extension bois dune salle d eau

Publié par lesquin

0 réponse
1089 vues
0 like

revêtement de sol lino sur dalles agglomérés/vapeur d'eau

Publié par LAURE

16 réponses
23617 vues
0 like