A l'aide pour "le" bon choix à faire!...

Publié par So. il y a 14 ans

Bonsoir,

Votre forum est très interessant mais je me sens toujours complètement perdue quant à mon problème!...

J'habite l'Allemagne mais je suis loin d'être bilingue dans ce pays donc j'ai des soucis de compréhension quand je parle avec les artisans...

J'achète un appartement dans une vieille batisse du XIV (pans de bois/remplissage); je suis au 1er et je pensais simplement rénover l'ancien plancher en le ponçant...

Or je rencontre les voisins du dessous qui m'expliquent qu'il n'y a pas d'isolation - plancher/poutres! - et que ma famille arrivant (l'ancien proprio était seul; nous sommes un couple avec 2 enfants!), si nous n'isolons pas, leur vie va très vite devenir un cauchemard!...

Le plancher n'est pas plan (jusqu'à 5 cm de dénivellement dans une chambre de 4 m à peine de large!!).

1) Le premier artisan me dit: on ponce l'ancien plancher sommairement; on colle un isolant acoustique de liège de 5 mm; on colle un nouveau plancher massif... (et on a une très bonne isolation acoustique au final);

2) Le deuxième dit non, non, non... L'ancien plancher n'est pas plan donc si on fait ça, le plancher va vite se déformer, casser, travailler, se soulever... à cause des irrégularités de l'ancien plancher. Donc il propose ou de déposer l'ancien plancher, d'isoler et de coller le nouveau plancher massif pour que le niveau final soit identique à l'ancien (pour qu'on puisse toujours ouvrir/fermer les portes); ou bien de coller l'isolant - toujours le liège - directement sur le plancher existant et de coller cette fois un parquet "à clics" avec de petites lames car il dit que dans ce cas le parquet travaillera en même temps que les déformations du vieux plancher... Par contre, dans ce cas, je n'ai plus de joli plancher massif et le nouveau plancher respectera l'ancien donc on pourra jouer aux billes à loisir ou mettre des câles sous tous les meubles, sans parler de la beauté de tout ce nouveau travail!!

3) Le troisième dit... tu peux faire un ragréage directement sur l'ancien plancher avec des petites billes (dénommées perlites ici) qui te serviront aussi d'isolant acoustique, puis tu installes des plaques (de quoi, je sais pas!; pour compresser? pour supporter le nouveau plancher?) puis tu cloues ton nouveau plancher... Mouais, et ma question est... tu te retrouves avec une différence de niveau de combien au final? Que fais-je des portes? plus la sécurité enfants avec les fenêtres (qui sont déjà un peu trop basses à mon goût...)

Bref, je me sens déroutée et perdue et encore bien davantage après lecture sur le forum car je pensais retenir la 3ème solution (pour satisfaire mon budget et mes envies de décos) mais je lis qu'un plancher déformé n'est pas bon pour recevoir des charges supplémentaires, qu'il risque de travailler encore bien plus en peu de temps; plus le ragréage (humide dans la solution du 3ème artisan??), etc... aie, aie!...

Mes impératifs sont : isoler de manière acoustique le mieux possible car on engage de gros frais pour satisfaire les voisins, en somme...; ne pas avoir un budget qui serait 10 fois supérieur à celui prévu initialement (donc recherches de solutions assez économiques quitte à changer le plancher massif pour un parquet tout prêt...); se sentir bien chez nous... quand même!!...

Mon problème, je pense, est que mes contraintes sont nombreuses; j'oubliais, le temps passe et nous ne disposons pas de 3 mois de chantier donc faut faire vite et bien: par exemple, pose flottante avec "clic" plus rapide que pose collée??...

Bref, si vous avez eu la patience de me lire jusqu'au bout et des idées claires à me soumettre, je vous en remercie beaucoup par avance!...

A bientôt!...

Publié par So. il y a 14 ans

Bonjour,

la nuit porte conseil dit-on...

mais toujours pas la bonne solution en tête!...

je suis tentée par le réagréage pour la remise à niveau puis des plaques agglo dessus; enfin, un parquet flottant dessus mais je crains pour les charges ajoutées sur le plancher ancien existant et non plan! Qu'en pensez-vous?...

La solution la plus facile n'est-elle pas de poncer l'ancien plancher ou une bonne accroche; coller mon isolant acoustique épais (liège/5mm) puis coller un parquet "clics" avec petites lames; pas le mieux esthétiquement mais peut-être la solution la plus économique pour résoudre la contrainte de l'acoustique/voisins et celle de mon budget...

Hilfe!...

Bonne journée!

PS: si la meilleure solution - objectivement - était de déposer l'ancien plancher; rajouter des solives intermédiaires pour une meilleure portée, puis constuire un beau plancher massif avec bon isolant acoustique (pose collée, clouée, flottante, au choix...), quelqu'un peut-il me donner (de par son expérience) un temps approximatif pour tout ce travail (3 semaines pour 2 hommes??) afin que je calcule le temps et le devis; Merci!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour So,

Oui ! j'ai eu la patience !!! Pour la réponse je fais plus court !!!

Si on fait l'impasse sur les raisons des déformations, en supposant que les solives aient été posée pas suffisament sèches et c'est la raison pour laquelle elles ont fléché.

La meilleure solution c'est le démontage du parquet, la pose d'un isolant type laine de roche entre solives pour isoler des bruits aériens (voix, musique), la pose de bandes Phaltex sur les solives (panneaux de fibres isolants, pour isoler des bruits d'impact) pose de lambourdes section 80 x 52 mm posées à plat perpendiculairement aux solives, avec entraxe de 400mm en pose flottante (non fixées) et pour terminer un parquet cloué sur les lambourdes.

Isolation de bonne qualité aux deux type de bruits, la possibilité de rattraper les niveaux en calant les lambourdes, un supplément de poids limité à environ 10 kg/m² et un beau parquet. En périphérie, la perte de hauteur de l'ordre de 60 mm environ.

Pour les détails, consultez mon blog dans la rubrique "parquet"

http://boisphile.over-blog.com/

 

Boisphilement votre

Publié par So. il y a 14 ans

Bonsoir,

Merci infiniment Boisphile pour la réponse que j'attendais avec impatience!...

Puis-je me permettre de reprendre les étapes et poser quelques questions pratiques simples pour être certaine que j'ai bien compris?...:

- dépose de l'ancien plancher; OK;

- pose laine de roche; oui mais faut d'abord s'assurer que je peux la poser sur le remplissage (sable et autres comme dans toute maison ancienne?) entre solives (du moins j'espère qu'il y en a un car je n'ai pas encore été voir sous le plancher...); si toutefois, y avait rien... je coince déjà ou bien une solution possible pour installer cette laine de roche? (épaisseur?);

- pose de bandes phaltex sur solives: je découpe les bandes et colle? cloue?;

- pose lambourdes posées à plat; posées seulement (ça ne risque pas de bouger? ou bien est-ce le plancher nouveau cloué qui va fixer l'ensemble et éviter la répartition des bruits?...)

Désolée de poser ces questions mais c'est pour mieux me représenter la démarche à suivre....

Enfin, je crains que cette solution ne me coûte une fortune à cause de la dépose de l'ancien plancher; pouvez-vous m'aider en m'indiquant selon vous un temps approximatif pour ce genre de travail; j'ai environ 100 m2 de parquet (j'ai calculé 100 heures avec 4 personnes  pour la dépose du plancher (2 hommes par pièce par jour); suffisant selon vous??; puis 40 heures avec tjs 4 hommes pour poser les isolants laine et phaltex; puis tjs 40 heures pour poser les cales et lambourdes; enfin, 100 heures tjs à 4 personnes pour la pose clouée du nouveau plancher; soit un total de 280 heures pour l'ensemble; ça vous semble correct?...  Ou bien pensez-vous que je sois beaucoup trop modeste?...

Enfin, merci encore pour l'attention que vous portez à mes longs récits!...

espérant bientôt vous lire,

Cordialement,

So.

Publié par So. il y a 14 ans

Bonjour Boisphile,

J'ai mieux dormi car la solution me semble si logique pour satisfaire chaque partie: isolation acoustique pour les voisins; plancher droit et "beau" pour nous...

Mais j'angoisse pour le devis!...

Une question très bête...: n'est-il pas possible d'intervenir par "le dessous"; à savoir disposer l'isolant acoustique depuis les voisins pour éviter la dépose de notre plancher (à mon avis le plus long dans cette opération!) qui n'est pas plan, certes, mais pas abîmé non plus!...

Merci pour vos réponses!...

Bonne journée!

PS: quelle épaisseur dois-je prévoir pour la laine de roche et y a-t-il d'autres isolants plus "bio" qui seraient tout aussi efficaces dans mon exemple (je pense au liège en plaque ou rouleau); Merci!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour So,

S'il y a présence de sable entre solives, c'est pour l'isolation phonique, comme vous devez faire cette isolation avec une laine, profitez-en pour retirer du sable donc du poids, ce qui vous donnera la place pour la laine.

Les bandes Phaltex existent toutes prêtes en largeur de 50 mm que vous agrafez simplement sur les solives.

La pose flottante des lambourdes est courante et même prescrite pour l'isolation phonique.

Difficile d'estimer les temps alors que je ne sais pas quel est le type de pose et si les cloisons sont posées sur le parquet ou si le parquet s'arrête au droit des cloisons.

Comptez en gros deux semaines à 3 personnes pour réaliser le chantier.

Le liège isolera des bruits d'impact, mais pas aérien.

Boisphilement votre

Publié par So. il y a 14 ans

Bonjour Boisphile,

Je reviens d'un rendez-vous avec un spécialiste bois/parquet...

Il me contre indique la laine de roche car il dit qu'isolant thermique et non acoustique; autrement, le schéma pour lui est similaire: dépose de l'ancien plancher; remplissage avec "perlites" (petits granulés légers permettant de remettre à niveau et d'isoler); plaques agglo pour tjs mettre à niveau et: soit installation d'un parquet cloué (mais l'acoustique non réglée ds ce cas de vieille demeure) soit une épaisseur de colle - qui coûte chère! - plus une mousse acoustique 6 ou 8mm - très chère! - plus une nouvelle couche de colle et, enfin, un parquet Collé. Il pense que c'est le mieux qu'on puisse faire ds ce type de bâtiment...

Il me conseille de déposer le parquet seule ou avec des ouvriers pas chers car c'est sûrement le plus gros de la main-d'oeuvre... donc on va s'y mettre dès que possible avec mon mari!...

Boisphile, je résume et demande conseils...

- remplissage entre solives obligatoire (laine ou perlites, no problème!);
- et là j'hésite... ses perlites sont-elles indissociables des plaques agglo... ou lambourdes possibles car j'aime beaucoup l'idée du phaltex agrafée sur les solives et le parquet cloué (pour l'ambiance finale et pour - soyons honnêtes! - économiser et colle et isolant coûteux!).

Qu'en pensez-vous?...

Pour la réponse aux cloisons /parquet, il y a eu d'abord une maison puis une deuxième ajoutée ds le temps - différence de hauteur de plancher d'ailleurs) donc sûrement le parquet au nu de la cloison, non?...

Boisphile, merci encore pour vos réponses ainsi que ce forum, tout simplement Excellent!...

A bientôt...

PS: petite confirmation... pour enlever le plancher, possible en sciant entre 2 solives et soulever les lames?... qu'on ne fasse pas de bêtise!... 

Publié par So. il y a 14 ans

Bonsoir Boisphile...

La solution retenue par nos voisins allemands et mon mari était la solution "Deutsche" (3 contre moi qui persiste à croire que votre solution est bien plus simple d'execution, plus légère et moins coûteuse mais ils sont tous influençés par cette sensation de "compact" donc moins de nuisances sonores!) soit:

dépose du plancher; remplissage entre solives de "perlites" (petites perles de roches légères qui permettent la remise à niveau du plancher ainsi qu'isolant acoustique); panneaux d'aggloméré 19mm minimum disposés dessus (visiblement, les perlites et panneaux vont toujours ensemble!); puis isolant collé sur les panneaux; puis plancher collé.

OK, je cesse de me battre mais voilà qu'après d'autres lectures sur votre forum, je découvre le problème de JR en décembre 2005!...

Et vous lui dites "oui" pour la pose d'un plancher collé en 14 sur dalle béton direct mais non sur une sous-couche isolante!... Vous conseillez le contrecollé 2 ou 3 couches!...

Dois-je en déduire qu'il nous faut oublier la récupération de vieux plancher ds notre appartement pour le recoller ou encore l'achat de chêne massif en 14mm?! Ici, les artisans me disent que je peux "tout" coller sur ma sous-couche isolante!!...

Enfin, Boisphile, désolée de revenir dessus mais pouvez-vous me donner qqes infos supplémentaires dans votre solution, que je puisse une dernière fois m'expliquer avec les 3 autres personnes...

- D'abord, concernant la laine de roche; ici, ils sont formels: ça n'isole pas du bruit donc "perlites"/aggloméré... Qu'en pensez-vous?...
L'autre crainte de mon mari, c'est qu'en disposant la laine de roche entre solives puis le phaltex sur les solives, un vide ne se créé, donc propice à la répartition des bruits... Faut-il donc que la laine de roche arrive à hauteur supérieure - au nu - du phaltex??... (que la laine touche les lambourdes).
Enfin, le phaltex est agrafé sur toute la largeur des solives?...
Au final, si on marche entre solives, donc "où" absence de phaltex, les bruits d'impacts sont présents, non?...

Bref, encore quelques interrogations!...

J'attends avec impatience votre réponse; la bataille avec le voisinage n'est pas finie!...

Cordialement,

So.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

a l'aide

Publié par flobarre

4 réponses
1537 vues
0 like

A l'aide !!

Publié par sebbro

4 réponses
1492 vues
0 like

A L'aide !!!

Publié par PhilippeJ

4 réponses
1245 vues
0 like

a l aide

Publié par SylvainR

1 réponse
1192 vues
0 like

aide pour choix d'essence...

Publié par benji123

2 réponses
2806 vues
0 like