Doutes sur la fixation des solives sur pignons et entraits

Publié par Didyme il y a 14 ans

Bonjour,

Nous construisons une maison avec combles aménageables dans le 71.

Nous prévoyons pour plus tard un plancher qui reposera sur des solives qui sont en train d’être posées.
Il y a 12 m 80 entre les deux pignons, avec deux fermes, soit environ 4 m 30 entre chaque ferme et entre les fermes et les pignons.

Les solives sont encastrées côté pignon dans la maçonnerie :



Voilà ce que ça donne de plus près :



De l’autre côté, les solives sont fixées sur un carrelet fixé à la base de l’entrait :



En gros plan :



Le carrelet est fixé par des pointes :



Les solives sont également fixées par des pointes sur l’entrait :



Nous avons des doutes sur la solidité de l’installation quand nous déciderons d’aménager le haut (chambres, bibliothèque, salle de bain, pour vous donner une idée des charges).

Qu’en pensez-vous ? une telle manière de procéder est-elle normale, suffisante ?

Quelles sont les solutions alternatives éventuelles ?

Merci de votre aide.

Didyme

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour  Didyme,

Manifestement il s'agit là d'une pose par un maçon et non un charpentier.

Attention, pour gagner un peu plus, on a très vite fait de jouer sur les mots et combles aménageables ne veut pas toujours dire habitables et des solives posées sur un carrelet cloué ne permettront pas les charges de pièces habitables avec cloisonnement, revêtement de sol, plafond, isolation etc.

Pour aller plus loin, il faudrait me communiquer la section précise des solives, leurs portées et les entraxes de pose (précisez bien entraxe ou espacement entre).

Le scellement dans la maçonnerie tel qu'il est présenté là est à la limite de réglementaire quant à l'entrait de ferme, ce n'est pas son rôle de porter un plancher. Charpente et plancher doivent être indépendant.

 

Boisphilement votre

Publié par gcpatou il y a 14 ans

s'il n'y a aucun jeu en bout des solives dans les trous de fixation pour permettre la dilatation des bois, celles ci vont se trouver contraintes entre 2 points fixes  - mur et entrait - et on ne peut dire quelle seraz la résultante des forces mais vu le nombre de solives il est probable que la liason des murs dans les angles sera le point faible

Publié par Didyme il y a 14 ans

Merci pour vos réponses !

Les solives sont du 7,5 x 22, avec une portée de 4 m 10 environ. L'entraxe est de 40 cm.

Dans une étape ultérieure, des bardeaux (je ne suis pas sûr du terme exact) de même sections que les solives devraient être posés perpendiculairement aux solives pour former une espèce de quadrillage, si j'ai bien compris.

En fait, j'ai l'impression que le constructeur nous a bluffé en jouant sur les mots entre aménageable et habitable.

Dans l'hypothèse ou cela resterait ainsi, quels travaux faudrait-il envisager pour rendre l'étage réellement habitable ?

Publié par Phil-Batis-Bio il y a 14 ans

bonjour,

Dans votre cas je préconise sous les entraits des fermes et selon le cloisenement des pièces du rez de chaussée des poteaux de sections 220/220mm. 2 au minimum par ferme à espace égal permettrait à la structure de reprendre les efforts dû à la surchage du futur plancher. Bien évidement cela aurait supposer en fondation de réaliser une semelle isolé et un potelet BA au droit du poteau. Sinon une autre solution serait de réaliser une cloison porteuse sur 1/3 de la largeur de la maison au droit et sous l'entrait de chaque ferme. Le fait de faire des caissons entre les solives c'est bien, néanmoins le long des murs périphériques la solive devrait être tirefonnée tous les mètres pour assurer un parfait ancrage du futur plancher et coté pignon une solive sous celles encastrées et tirefonnée serait un gage de sécurité.

Publié par ChristopheR il y a 14 ans

Phil vous a donné de bon conseil il serait bien de les suivre.
Slt Christophe

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour  Didyme,

Stop, arrêtons là et passons aux choses sérieuses, il ne s'agit pas de la cabane du jardin, ne pensez-vous pas ?

La section des solives est tout à fait correcte pour la portée et l'entraxe.

Les pièces de bois qui doivent être rapportées sont des étrésillons, ils sont posés entre les solives. Il doit y en avoir un à chaque extrémités et au moins un à mi-longueur.

Veillez à ce que les embouts de solives soient isolés de la maçonnerie.

Il existe des boîtiers spéciaux pour ce type d'encastrement. (Simpson)

Maintenant on en vient à la partie structurelle proprement dite.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

fixation potelet sur pignon

Publié par abione

0 réponse
842 vues
0 like

Technique de fixation des pannes dans les pignons

Publié par LaTaupe

4 réponses
17701 vues
0 like

Doute sur la résistance de mes solives...

Publié par jeanmich

7 réponses
2359 vues
0 like

Dimensionnement et fixation d un entrait

Publié par aston

2 réponses
1980 vues
0 like

Solive sur entrait

Publié par ThOmAs3

2 réponses
808 vues
0 like