Besoin de conseils sur notre charpente

Publié par Lapatate il y a 3 ans

Bonjour à tous,

Je viens vous voir car je ne trouve pas la réponse à ma question.

Nous aimerions poser un plancher en OSB dans nos combles perdus, afin de pouvoir stocker dans notre grenier (restant de carrelages, tuiles, cartons...).

J'ai lu beaucoup de sujets expliquant qu'il ne faut surtout pas créer de contraintes sur la structure. Mais je n'arrive pas a déterminer si cela concerne toutes les charpentes ou uniquement les fermettes...

Nous avons une charpente traditionnelle.
Les chevrons sont en 8/14 et les pannes intermédiaires sont en 16/24 et 16/28.
La distance entre les deux extrémités d'un même pignon (portée ?) est de 7,4m.
La distance entre deux chevrons est de 61cm. Leur longueur est de 9,5m.
La distance entre deus solives est de 67 cm. Leur longueur est de 3,7m.

- Dans le cas présent, puis-je poser un sol en OSB afin d'y stocker ? Quelle limite de poids ?

- Nous partirions sur du 18mm en OSB 3, est ce bon ?

- On m'a parlé de laisser circuler un flux d'air. Conseillez vous la fixation de lambourdes (épaisseur ?) puis l' OSB par dessus ? Directement l'OSB sur les solives ?

Voici des photos et un plan de ma charpente :

http://www.forumconstruire.com/photos/viewer-pid_1336232,e_9,pj_26816.php
http://www.forumconstruire.com/photos/viewer-pid_1336226,e_9,pj_26816.php
http://www.forumconstruire.com/photos/viewer-pid_1336233,e_9,pj_26816.php
http://www.forumconstruire.com/photos/viewer-pid_1336223,e_9,pj_26816.php


Merci d'avance de vos retours

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

1) On ne connait pas la section des solives, mais peu importe.

2) Les entraxes de ces solives ne correspondent à aucune longueur utile de dalles.

3) Les solives sont fixées sur les pannes intermédiaires.

4) On peu supposer que ce "grenier" n'est pas isolé.

Dans ces conditions : Vous pouvez poser des panneaux OSB 3 de 18mm, mais les petites rives ne seront pas supportées.

Il ne pourra être question que d'une surface de stockage léger en dehors de toutes charges lourdes comme le carrelage ou les tuiles que vous évoquez. Cartons, vêtements, jouets ……… Il faut bien comprendre que ces charges vont s'additionner avec celles des pannes. Celles-ci étant posées d'aplomb mais bloquées par le solivage, si les chevrons ne sont pas libres de coulisser sur la sablière, ils provoqueront une poussée sur celle-ci.

Publié par Lapatate il y a 3 ans

Merci de votre reponse

Je confirme que les combles ne seront pas isolées.

J'avoue me perdre dans le jargon spécifique.. .Et du coup quand vous parlez de rives non supportées, par exmeple, j'ai du mal a saisir. De même concernant les chevrons libres ou non de coulisser sur la sablière...

Concrètement, puis je stocker ?
Est ce raisonnable de poser un plancher dans ce grenier (si j'evite le stockage de tuiles/carrelage) ?

Comment vérifier la portance possible ? Que demander comme cotes a mon charpentier pour pouvoir calculer et etre sur de mon coup?

Je n'ai pas envie de voir mes solives déformées d'ici quelques années.

Mon charpentier me dit que je peux stocker. Mais j'ai appris a me méfier...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

quand vous parlez de rives non supportées, par exmeple, j'ai du mal a saisir. J'explique :  Une dalle de plancher comporte 4 rives, deux longues (grandes rives) et deux petites (petites rives). Les dalles sont posées perpendiculairement aux solives. Pour un plancher, les petites rives doivent reposer et être fixées sur les solives. Pour cela, il faut nécessairement que la longueur utile des dalles soit un multiple des entraxes de solives. Dans votre cas avec 67 cm d'entraxes ce n'est pas possible. Cela étant ce ne sera qu'un stockage léger et vous qui irez de temps à autre pour visiter, donc on va l'admettre.

De même concernant les chevrons libres ou non de coulisser sur la sablière... C'est très simple : Si les pannes sont posées déversée, c'est-à-dire qu'elles sont inclinées de telle sorte que les chevrons sont bien posés à plat dessus. Dans ce cas, sous l'effet des charges de la couverture, de la neige et du vent, la panne va se déformer perpendiculairement à la pente.

Si les pannes sont posés d'aplomb, sous l'effet des mêmes charges, elles vont se déformer à la fois verticalement et à la fois perpendiculairement à la pente selon un résultante de la combinaison des deux déformations. Dans ce cas, il faut que les chevrons soient libre de glisser sur le sablière pour ne pas pousser sur le mur. Il existe des dispositifs chez les fabricants de connecteurs pour les pieds de chevrons, pour qu'ils puissent à la fois coulisser et quand même être maintenus au soulèvement.

Je sais, ce n'est pas évident et je rencontre régulièrement des charpentiers qui ne le savent pas.

Oui, vous pouvez stocker, mais léger, évitez les tuiles et autres carrelages qui sont des charges importantes et concentrées.

Vous n'avez pas donné la section des solives, il est difficile de répondre, mais c'est surtout les pannes intermédiaires qui vont reprendre la charge et je vous avoue franchement que je n'ai en le temps de passer une heure à recalculer tout l'ensemble pour un stockage de cartons. De toute façon, vous pouvez demander au charpentier, mais je suis persuadé qu'il ne l'a pas calculé.

Publié par Lapatate il y a 3 ans

Merci de ta réponse...plus que complète.

Il y quelque chose que je ne comprends pas.
Les solives mesurent 16x22, entraxe 60 environ. Elles sont fixées sur deux poutres de gros diametre, qui reposent de chaque cote sur le pignon, et au milieu sur deux poteaux posés au sol.
Dans ma logique le poids reposera sur les solives, et donc sur ces 2 grosses poutres supportées par les pignons + poteaux, non ?

Comment vérifier la charge admissible sur mes solives ?

Qu'est ce qui est faux dans mon raisonnement ?

http://www.forumconstruire.com/photos/viewer-pid_1336634,pj_26816.php
http://www.forumconstruire.com/photos/viewer-pid_1336631,pj_26816.php

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Votre raisonnement est juste, ce que vous nommez des poutres sont des pannes qui supportent à la fois les chevrosns donc le charpente, la neige et le vent et à la fois le plancher.

Pour savoir ce que peut reprendre le plancher, il faut calculer combien peut reprendre le poteau, puis en fonction de sa portée et section ce que peut reprendre la poutre sans dépasser en réaction milieu la charge que peut reprendre le poteau. Ensuite il faut calculer les réactions d'appuis des chevrons, je pense sur trois appuis donc comme pour la poutre, l'appui milieu reprend environ 62% des charge le tout divisé par les entraxes pour avoir les charges au ml et faire la différence entre ce qu'apporte les chevron et ce que peut admettre la poutre et ensuite ramener tout cela aux solives.

Perso, je veux bien faire bénévolement des vérifications lorsqu'il y a risque ou danger, mais là, sincèrement, pour ce rangement, je n'ai pas le temps, le bénévolat à ses limites, après tout, le charpentier doit s'engager, c'est du nef et il doit s'engager par écrit.

Publié par Lapatate il y a 3 ans

Merci Boisphile. Vous êtes...impressionnant.

Je vais appeler lundi mon charpentier. Mon couvreur m'a dit que je pouvais stocker sans problème. D'ou ma perplexité, je reste prudent sur les "on dit" de chacun...

Pour rappel j'ai un entraxe d'environ 60cm au niveau des solives.
J'ai été chez mon fournisseur, l'OSB en 18mm est en plaque de 2500x675.

Donc voici ce que je ferais (si accord de mon charpentier) :

- pose de lambourdes 63x75 posée à plat, espacées de 45cm environ. Donc 5 appuis par plaque.
- plaque d'osb 18mm

La longueur des lambourdes a t elle une importance ?
Devant le risque d'humidité remontant (SDB en dessous), devrais je placer un pare vapeur ou autre dispositif ?

Comment se fait la pose décalée avec les languettes, si je coupe les plaques je n'aurais plus de languettes...non?

Quel type de vis devrais utiliser ? ( et combien ?)

Merci pour tout

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Lambourdes avec entraxes de 500 pour ne pas à avoir à recouper les dalles. La longueur des lambourdes n'a pas d'importance si elles reposent sur trois appuis. Pare-vapeur SD 18m sous le solivage. La pose décalée se fait naturellement, vous faites la première rangée, d'une extrémité à l'autre et vous commencez la seconde rangée avec la chute de la première ou s'il n'y a pas de chute vous découpez une dalle pour décaler d'un ou deux entraxes. Vis VBA ou similaires 5 x 60 à filetage partiel.

Publié par Lapatate il y a 3 ans

Merci, je prends note.

Je viens de passer, voici les mesures verifiees.

Chevrons : 14x8
Solives : 20x8, ils y en a 16
Pilliers : 7,5x7,5, il y en a 2 (un de chaque cote)
Pannes soutenant les solives (en appuis sur les pignons) : 28x16

Pouvez vous m'expliquer comment calculer la charge admissible pour ma charpente ?
Existe t il une méthode simple de calcul ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Je vous ai expliqué plus haut la démarche, il faut y passer du temps ………….. Mais puisque vous avez un charpentier, je ne vois pas pourquoi il ne s'engagerait pas, c'est sont métier quand même, puisqu'il vous dit qu'il n'y a pas de problème et bien il prend ses responsabilité, après tout, il est payé pour cela.

Publié par Lapatate il y a 3 ans

Merci.
Je l'appelle demain matin.

Je dois lui demander quel document ?
Une note de calcul pour la charpente ?

Quel document fait référence en cas de problème (prouve la capacité de charge des solives) ?

Comment puis je me couvrir en cas de problème ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Monsieur le Charpentier,

Vous m'avez confirmé oralement que je pouvais utiliser la partie située au-dessus de mes combles comme grenier avec une possibilité de stockage.

Pouvez-vous me confirmer par écrit que ce volume situé au-dessus de mes combles à été calculé par vos soins pour recevoir une charge de grenier au sens normatif du terme soit 250kg/m².

Si ce n'est pas le cas, je vous remercie de bien vouloir me préciser la charge permanente au m² que cette surface peut accepter sans risque de déformation de la structure porteuse au-delà de ce qui est admis par les normes en vigueur.

Pour la bonne règle, je vous remercie de bien vouloir accuser réception de cette demande en me répondant par écrit sur une feuille à en-tête de votre société, datée et signée.

Publié par Lapatate il y a 3 ans

Merci Boisphile

je viens d'avoir le charpentier au téléphone. Il m'a expliqué que je pouvais stocker sans problème à hauteur de 100kg/m2 (hors plafond), que la charpente était calculé pour.

Ca te semble cohérent ?

Je vais tout de même lui envoyé un courrier afin qu'il me le confirme par écrit

Aussi, concernant la fixation, je fixe les lambourdes à chaque croisement avec les solives, avec les vis 6x50.
Mais ensuite, les plaques d'OSB, je les fixes tous les combien? Quelles vis conseilles tu ?

Merci.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Donc en réalité, 100 moins plafond 12, moins plancher 12, mois lambourdes 5 = 70kg/m² de charges permanentes. Mais faites vous confirmer par écrit comme conseillé plus haut, car le charpentier peut très vite oublier ce qu'il a dit ou prétendre que vous avez mal compris.

Je répète une dernière fois : Lambourdes 63 x 73 posées à plat - Vis 6 x 100 -Entraxes 500 - Dalles OSB 3 2500 x 675 x 18mm - vis 5 x 60 à filetage partiel, entraxes 150mm sur les petites rives d'extrémités et 300mm en parties courantes.

Publié par Lapatate il y a 3 ans

Merci beaucoup

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

besoin de conseil pour une charpente!!!!

Publié par madanil

0 réponse
952 vues
0 like

Besoin de conseil

Publié par bounty

12 réponses
1365 vues
0 like

Besoin de conseils

Publié par LudoL

2 réponses
1304 vues
0 like

Besoin de conseils...

Publié par Sabrina.

2 réponses
1237 vues
0 like

Besoin de conseils

Publié par fafa

0 réponse
1007 vues
0 like