pour boisphile

Publié par les.margouillas il y a 13 ans

Bonjour,

 J'ai un problème analogue à de nombreux mail de ce forum et j'aurai aimé savoir si ton logiciel de calcul est disponible en freeware. Connais tu des logiciels freeware pour ce type de calculs ?
Sinon j'ai des poutres de section 35 par 210mm entraxe de 50cm portée de 3.5m.

Je souhaiterais savoir   :
 1) si c'est possible ou pas d'aménager une piece d'habitation (150kg/m²).
 2) avec les infos ci-dessus qu'elle est la charge max admissible.
 3) Avec des solives supplémentaires (intercallées entre mes solives), est ce que ca passerai :  puis je me contenter de 3 solives supplémentaires de section 220*80 ( entraxe de 2m)  pour  couvrir les 4*3.5m² de ma piece ?

Merci d'avance boiphile.

Publié par Laverdure il y a 13 ans

Bonjour,
Tout dépend en quel bois sont tes solives....
Si c'est du Chêne ou bois du Nord, tu passes pile poil, si c'est du Résineux de chez nous, ça ne passe pas, maintenant si tu rajoutes des solives, faudrait que je fasse le calcul pour connaître la bande de chargement.

Publié par les.margouillas il y a 13 ans

Bonjour Avosrangsfix ,

 

A partir de quels logiciels fais tu les calculs ?

S'agit il d'un freeware ?

Pourrais tu m'en fournir une copie pour que je puisse faire un certain nombre de cas de test.

Merci

Publié par Laverdure il y a 13 ans

tu vas sur http://syl20.h.free.fr/BD_gene/ c'est en free ou sur http://www.structure-et-ossature.com/

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour les.margouillas

Je vais redonner un peu de sérieux au débat !!!

Les solives : Portée 3500 mm Entraxe de pose 500 mm section 35 x 210 mm. Je confirme que dans cette hypothèse, la charge d'exploitation 30 + 120 est respectée + les dalles plancher + un éventuel revêtement de sol sur sa sou-couche.

Voilà pour l'aspect mécanique de ce plancher, mais quand on répond à ce type de question, il convient de respecter son interlocuteur et de lui communiquer toutes les informations nécessaires, afin de ne pas le laisser dans l'erreur.

Hors, ici en dehors de l'aspect mécanique, il faut observer l'aspect pratique et réglementaire.

En effet, le minimum d'appui pour les extrémités de dalles sur support est 18 mm (XP ENV 12872) mais il est malgré tout conseillé 20 mm (DTU 51-3 plancher et règles professionnelles) La largeur minimum d'une solive est donc de 38 mm, c'est-à-dire 18 + 18 + les 2 mm de dégraissement de l'assemblage en sous-face. La norme européenne a été adaptée pour permettre de poser des dalles de plancher sur fermettes, mais c'est vraiment un minimum et c'est la raison pour laquelle nous conseillons en France de conserver les 20 + 20 + 2 soit 42 mm.

En conclusion, mécaniquement vos solives sont acceptables mais pas dans la pratique, car vous aurez du mal à fixer les dalles correctement et qui plus est, cela oblige une pose des solives au millimètre.

Par ailleurs, cet entraxe de 500 ne vous permet que l'utilisation de l'OSB, seul panneau en longueur utile de 2500 mm, multiple de 500.

Boisphilement votre

Publié par les.margouillas il y a 13 ans

Bonjour,

Après mesure dans mes combles il s'avére que l'entraxe de mes solives est d'environ 48cm, il y a moins 1 cm de dispersion sur l'entraxe sur l'ensemble des solives. Concernant le plancher, je pensais le faire avec des  lames de parquets de 23mm d'épaisseur d'au moins  2m de long et non pas des dalles. Y a  t il une réglementation particulière quand à l'utilisation des lames de parquets ?

J'ai fais différent cas de test avec le soft de calcul des charges et déformations, afin de mieux apréhender toutes ces notions. Il s'avère que si je passe sur un critère fléche/500 (cas des cloisons) je suis un peu limite avec mes sections de solives ; 10mm de flèche p/r 7mm. De plus des que j'augmente un peu la charge permanente je suis aussi limité par le critére :sécurité /charges à mi-portée .

Bréf, je vais être probablement obligé d'intercaler des solives supplémentaires mais je ne sais pas comment déterminer les sections et l'entraxe pour qu'avec l'ensemble des solives (35*210 et solives complémentaires), je vérifie les contraintes en flèche et charge.

Alors s'il y a des pros de la RDM ou amateur éclairé je suis preneur d'une methode de calcul  ou d'éléments d'amorce du raisonnement.

Merci d'avance.

Publié par les.margouillas il y a 13 ans

Le raisonnement suivant est il valide :

Je vais amenager mes combles sur une surface d'environ 5.5m*3.5m.
Compte des pb sur les calculs de charge et flèches ci -dessus. Je vais intercalé des solives complémentaires de section à déterminer entre mes solives principales.

J'ai 12 solives pricipales (6m/entraxe de 0.5m +1) je vais intercallé 4 solives complémentaires avec un entraxe de 2m.


Si je fais l'hypothése que j'ai qu'une charge d'exploitation P de 150Kg/m² et une charge permanente G de 50 Kg/m²  Puis je dire  que la charge étant equirepartie sur l'ensemble de mon plancher, je vais avoir G+1.2P a equirepartir entre mes solives.
Et donc les solives principales vont voir 3/4 de la charge lineaire et les solives secondaires 1/4 de la charge linéaire
compte tenue des entraxes respectif de 0.5 et 2m. Si l'hypothèse est valable alors puis je maintenant décorreler les problèmes et verifier que mes solives principales passe bien la charge et la fleche avec 3/4 charge et ensuite je dimmensionnerais les solives complémentaires en section pour qu'elles puissent encaisser 1/4 de la charge avec un entraxe de 2m.

Le raisonnement peu être un peu simpliste est il applicable ?

Publié par les.margouillas il y a 13 ans

Avec 4 madriers de 75*200 avec un entraxe de 1.5 m (repartition des charges 2/3 1/3) ça semble passer, sous réserve que le raisonnement ci-dessus est valide.

Le raisonnement est il valide ?

Publié par Laverdure il y a 13 ans

[Message sans rapport avec les thèmes du forum, supprimé par le modérateur]

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour les.margouillas

Je ne comprends pas ce que vous souhaitez faire, pouvez-vous préciser.

Boisphilement votre

Publié par les.margouillas il y a 13 ans

Oui je peux.

Concernant le plancher je souhaites le faire avec du parquet et pas des dalles pour éviter les problèmes que vous avez cité et je souhaite garder un certain cachet a cette maison.

Actuellement mes solives sont encastrées dans un mur d'un coté et réposent sur une poutre de l'autre côté. J'ai une surface de 6m*3.5m à amenager. 3.5 m correspondant à la étant la portée de mes solives, 6 m la largeur de ma pièce.

J'ai des solives tde 35/210 tous les 50cm, sur la largeur de la piece.

Avec les calculs de charge, pour une charge d'exploitation de 150kg/m² avec marge de 20% (1.2P) et une charge permanente G de 25Kg/m², mes solives actuelles ne sont pas capables d'encaiser la fleche max et probablement la charge (L/500 iéme).

Donc je souhaite intercaler entre les solives actuelles (35/210) d'autres solives de section (h/b) à determiner tous les y cm, afin de repartir la charges entres les différentes solives et de diminuer ainsi les contraintes en fléche et charge sur les solives de faibles section (35/210).

Donc j'ai déterminer, pour un entraxe donné, la répartion de charge que j'avais entre mes solives de faibles section et les autres.

Si les calculs vous intérésse je peux détailler le principe j'ai juste ramené la charge en Kg/m² vers Kg/ml.

Ces calculs mon donnés les résultats suivants :

Pour une charge totale : Ct que j'appliquerais sur mon planché, les solives de section 35/210 serait soumise à 3/4 de Ct (entraxe de 0.5m entre solives) et les solives intercalées à 1/4 de Ct pour un entraxe de 1.5m. La répartition est différente en fonction des entraxes respectifs des poutres de faible section et les autres.


A partir de la j'ai utilisé le tableur excel en modifiant les charges vus par les poutres avec dans un cas 3/4 de Ct et dans l'autres 1/4 de Ct.

J'en ai deduit ainsi les contraintres qui était vues par les poutres de faibles sections (35/210) et j'ai dimmensionné les autres poutres  : ce qui ma donné  une section min nécessaire d'environ 63/175.

Ce que je souhaites savoir, c'est  si le résonnement exposé ci-dessus est valide ou non ?
et savoir si dans le cas du plancher il y a des contraintes ou normes spécifiques à respecter.

Merci d'avance, en espérant que les explications sont suffisantes.




Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour les.margouillas

Oui, je comprends mieux votre raisonnement, mais ce n'est pas comme cela qu'un plancher fonctionne.

Vous pouvez effectivement intercaler d'autres solives entre chaque solives existantes, comme on le fait pour les aménagement de comble en fermettes, mais ce seront alors les nouvelles solives qui travailleront et elles seules. Il n'est pas pensable de rajouter une solive plus forte de place en place en croyant que les charges vont se répartir. Quand vous marcherez au niveau d'une petite solive, le plancher fléchira plus que quand vous marcherez sur une grosse. 

Mais là n'est pas le problème, à priori, il s'agit de fournir une surface d'appuis correcte aux dalles de plancher. Pour cela il vous sera nécessaire de lambourder perpendiculairement aux solives, ce qui vous permettra de régler l'entraxe des lambourdes en fonction de la longueur utile des dalles.

Cela étant, vous ""consommez"" les 10 kg/m² que vous aviez en rabe et en conséquence vous n'aurez plus de possibilité de revêtement lourd, il faudra vous limiter à quelques kg.

Boisphilement votre

Publié par les.margouillas il y a 13 ans

Bonjour Boisphile,

>Vous pouvez effectivement intercaler d'autres solives entre chaque solives existantes, comme on le fait pour les >aménagement de comble en fermettes, mais ce seront alors les nouvelles solives qui travailleront et elles seules.

Pourquoi ? toutes les olives a prioris travailleront certaine plus que d'autres comme vous l'indiquez ci-dessous

>Il n'est pas pensable de rajouter une solive plus forte de place en place en croyant que les charges vont se répartir
> Quand vous marcherez au niveau d'une petite solive, le plancher fléchira plus que quand vous marcherez sur une grosse.


Je suis d'accord avec vous sur ce point. car la charge appliqué sera localisé en un 2 points (au niveau de mes pieds visiblement), mais quand je mettrais une commode de 100 Kg de 1,5m² de surface, la je porterais sur plusieurs solives et toutes les olives encaisseront inegallement une partie de la charge.

>Mais là n'est pas le problème, à priori, il s'agit de fournir une surface d'appuis correcte aux dalles de plancher. Pour cela il >vous sera nécessaire de lambourder perpendiculairement aux solives, ce qui vous permettra de régler l'entraxe des >lambourdes en fonction de la longueur utile des dalles.


Je souhaite effectivement lambourder entre les solives mais uniquement pour amélirorer la répartion de charge entres les solives . Mais la ou je ne vous suis pas c'est que je souhaite mettre du parquet massif  de 23 mm d'épaisseur sur les lambourde (perpendiculaire au lambourde et des lames de 2m environ) et donc je n'aurais pas besoin de dalles.


>Cela étant, vous ""consommez"" les 10 kg/m² que vous aviez en rabe et en conséquence vous n'aurez plus de possibilité >de revêtement lourd, il faudra vous limiter à quelques kg.


La je ne comprend plus avec mes lambourdes complémentaires je n'aurais pas cette limitation en charges autrement ça voudrais dire que mais lambourdes complémentaires ne servirais à rien.



Pouvez m'éclairer d'avantage sur le sujet ?


Merci d'avance.














Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour les.margouillas

Pour que des pièces de bois de sections différentes encaissent des charges de manière uniforme, il faudrait que soit posé dessus une surface absolument indéformable, totalement rigide, pour répartir ces charges, ce qui ne peut pas être le cas avec du bois. C'est la raison pour laquelle, par exemple lorsqu'on est en présence de charges roulantes, même et y compris lorsque celle-ci est deux fois moins importante que la charge statique, il est nécessaire de doubler l'épaisseur du plancher.

Je ne crois pas avoir noté qu'il s'agissait de lames à plancher !!!

Donc effectivement, le poids des lames est sensiblement égal à celui de dalles.

Compte tenu de l'entraxe des solives (500 mm), la section minimum des lambourdes est 80 x 52 mm.

Boisphilement votre

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Pour Boisphile

Publié par OJD

1 réponse
1559 vues
0 like

à boisphile...

Publié par nabced

3 réponses
1258 vues
0 like

Pour Boisphile

Publié par EricOP

2 réponses
1351 vues
0 like

A boisphile

Publié par HervéD

1 réponse
1268 vues
0 like

sujet pour boisphile

Publié par alexiS

0 réponse
1725 vues
0 like