pour boisphile

pour boisphile

il y a 16 ans

Bonjour,

 J'ai un problème analogue à de nombreux mail de ce forum et j'aurai aimé savoir si ton logiciel de calcul est disponible en freeware. Connais tu des logiciels freeware pour ce type de calculs ?
Sinon j'ai des poutres de section 35 par 210mm entraxe de 50cm portée de 3.5m.

Je souhaiterais savoir   :
 1) si c'est possible ou pas d'aménager une piece d'habitation (150kg/m²).
 2) avec les infos ci-dessus qu'elle est la charge max admissible.
 3) Avec des solives supplémentaires (intercallées entre mes solives), est ce que ca passerai :  puis je me contenter de 3 solives supplémentaires de section 220*80 ( entraxe de 2m)  pour  couvrir les 4*3.5m² de ma piece ?

Merci d'avance boiphile.

13 réponses

11-13 sur 13 réponses
2/2
1. pour boisphile il y a 16 ans

Bonjour les.margouillas

Oui, je comprends mieux votre raisonnement, mais ce n'est pas comme cela qu'un plancher fonctionne.

Vous pouvez effectivement intercaler d'autres solives entre chaque solives existantes, comme on le fait pour les aménagement de comble en fermettes, mais ce seront alors les nouvelles solives qui travailleront et elles seules. Il n'est pas pensable de rajouter une solive plus forte de place en place en croyant que les charges vont se répartir. Quand vous marcherez au niveau d'une petite solive, le plancher fléchira plus que quand vous marcherez sur une grosse. 

Mais là n'est pas le problème, à priori, il s'agit de fournir une surface d'appuis correcte aux dalles de plancher. Pour cela il vous sera nécessaire de lambourder perpendiculairement aux solives, ce qui vous permettra de régler l'entraxe des lambourdes en fonction de la longueur utile des dalles.

Cela étant, vous ""consommez"" les 10 kg/m² que vous aviez en rabe et en conséquence vous n'aurez plus de possibilité de revêtement lourd, il faudra vous limiter à quelques kg.

Boisphilement votre

2. pour boisphile il y a 16 ans

Bonjour Boisphile,

>Vous pouvez effectivement intercaler d'autres solives entre chaque solives existantes, comme on le fait pour les >aménagement de comble en fermettes, mais ce seront alors les nouvelles solives qui travailleront et elles seules.

Pourquoi ? toutes les olives a prioris travailleront certaine plus que d'autres comme vous l'indiquez ci-dessous

>Il n'est pas pensable de rajouter une solive plus forte de place en place en croyant que les charges vont se répartir
> Quand vous marcherez au niveau d'une petite solive, le plancher fléchira plus que quand vous marcherez sur une grosse.


Je suis d'accord avec vous sur ce point. car la charge appliqué sera localisé en un 2 points (au niveau de mes pieds visiblement), mais quand je mettrais une commode de 100 Kg de 1,5m² de surface, la je porterais sur plusieurs solives et toutes les olives encaisseront inegallement une partie de la charge.

>Mais là n'est pas le problème, à priori, il s'agit de fournir une surface d'appuis correcte aux dalles de plancher. Pour cela il >vous sera nécessaire de lambourder perpendiculairement aux solives, ce qui vous permettra de régler l'entraxe des >lambourdes en fonction de la longueur utile des dalles.


Je souhaite effectivement lambourder entre les solives mais uniquement pour amélirorer la répartion de charge entres les solives . Mais la ou je ne vous suis pas c'est que je souhaite mettre du parquet massif  de 23 mm d'épaisseur sur les lambourde (perpendiculaire au lambourde et des lames de 2m environ) et donc je n'aurais pas besoin de dalles.


>Cela étant, vous ""consommez"" les 10 kg/m² que vous aviez en rabe et en conséquence vous n'aurez plus de possibilité >de revêtement lourd, il faudra vous limiter à quelques kg.


La je ne comprend plus avec mes lambourdes complémentaires je n'aurais pas cette limitation en charges autrement ça voudrais dire que mais lambourdes complémentaires ne servirais à rien.



Pouvez m'éclairer d'avantage sur le sujet ?


Merci d'avance.














3. pour boisphile il y a 16 ans

Bonjour les.margouillas

Pour que des pièces de bois de sections différentes encaissent des charges de manière uniforme, il faudrait que soit posé dessus une surface absolument indéformable, totalement rigide, pour répartir ces charges, ce qui ne peut pas être le cas avec du bois. C'est la raison pour laquelle, par exemple lorsqu'on est en présence de charges roulantes, même et y compris lorsque celle-ci est deux fois moins importante que la charge statique, il est nécessaire de doubler l'épaisseur du plancher.

Je ne crois pas avoir noté qu'il s'agissait de lames à plancher !!!

Donc effectivement, le poids des lames est sensiblement égal à celui de dalles.

Compte tenu de l'entraxe des solives (500 mm), la section minimum des lambourdes est 80 x 52 mm.

Boisphilement votre

11-13 sur 13 réponses
2/2

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer