Demande de renseignement sur plancher comble aménageable bois

Publié par toto2703 il y a 3 ans

Bonjour ,

Je fais bâtir actuellement une maison en porotherm.

Je vais réaliser moi même l'installation du plancher des combles aménageables.

Je me pose une question à ce sujet et le CMIste n'est plas clair.

Sur le document général du CMiste pour le plancher bois des combles ( option que je n'ai pas choisi) il est inscrit:

Panneaux agglomérés hydrofuges posés sur une bande résiliente et fixés sur les entraits des fermettes.

Et plus loin, sur la partie toiture : "Entraxe entre fermettes : 60cm environ"

Donc pour moi d'après ce texte , il pose directement les panneaux d'OSB ou CTBH sur les entraits de fermettes ( qui pour moi sont les solives )
sans mettre de lambourdes alors que l'entraxe entre solives est de 60cm.

Est -ce normal ? Dois-je mettre des lambourdes et de quelles sections ?

De plus je leur ai demandé leurs préconisations sur la dalle a utiliser et il me réponde sans justification que par habitude ils mettent toujours du CTBH en épaisseur 25 mm .

Quelles autres dalles puis-je mettre ?

Merci d'avance pour votre aide.

Publié par toto2703 il y a 3 ans

Petite précision sur mon contrat il est noté pour la partie charpente :

Charpente à entraits porteur

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Rien n'est normal :

Entraits porteurs, certes, mais de quoi ? Les combles sont aménageables ou habitables ?

Première chose à faire, exigez et vérifier la note de calculs du fabricant de fermettes et vérifier que les charges prises en compte pour ces entraits sont bien de 120 kg/m² de charges temporaires et 120 de permanentes, que les fermettes sont bien calculées en classe de service 2 et que les flèches des entraits sont bien de 1/400.

Les dalles, même en 25mm, ne doivent pas être posées directement sur les entraits parce que les petites rives ne seront pas portées et fixées, que les 35mm ne sont pas suffisant pour l'appui.

Vérifiez également si vous n'êtes pas situé sur une zone de sismicité et/ou sur une zone termitée.

Les bandes résilientes ne servent strictement à rien puisque les fixations les traversent.

Adressez le plus vite possible une LR-AR au constructeur en lui imposant le respect des normes en vigueur.

N'oubliez pas qu'en posant le plancher vous-même, vous acceptez implicitement la charpente sous jacente et en prenez donc la pleine et entière responsabilité, dégageant par là même celle du constructeur.

Publié par toto2703 il y a 3 ans

Entraits porteurs, certes, mais de quoi ?
--> Non précisé dans la notice descriptive


Les combles sont aménageables ou habitables ?
Les combles sont censés être habitables car le CMIstes à lui même
réalisé les plans de mon étage, et mes pignons comportent des fenêtres


Première chose à faire, exigez et vérifier la note de calculs du fabricant de fermettes et vérifier que les charges prises en compte pour ces entraits sont bien de 120 kg/m² de charges temporaires et 120 de permanentes, que les fermettes sont bien calculées en classe de service 2 et que les flèches des entraits sont bien de 1/400.
--> J'en ai fait la demande hier soir . j'attends leur retour.


Les dalles, même en 25mm, ne doivent pas être posées directement sur les entraits parce que les petites rives ne seront pas portées et fixées
--> Vous indiquez par là que les dimensions des dalles ( 2050 et 2500) font que les petites rives vont se retrouvées dans le vide, est ce bien ça ?

, que les 35mm ne sont pas suffisant pour l'appui. --> C'est largeur des entraits ?

Merci beaucoup pour votre aide

Publié par toto2703 il y a 3 ans

Après appelle au chef de chantier,

il m'indique que la pose des dalles est bien prévu directement sur les entraits.

il m'indique que pour les endroits où les dalles tombent dans le vide, il faut rajouter des entretoises entre les fermettes pour les fixer. ( ces entretoises sont fixées sur les fermettes, cela me semble donc étrange car les entretoises sont perpendiculaires aux fermettes alors que pour moi le support supplémentaire doit être parallèle au fermette pour pouvoir fixer la petite rive de la dalle, et donc il faudrait une poutre de bois qui viendrait se reprendre sur l'entretoise entre fermette )

Par contre il ne sait pas me donner la section.

Il se renseigne pour me donner les notes de calcul mais il m'explique que c'est un document interne.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Les combles sont censés être habitables car le CMIstes à lui même réalisé les plans de mon étage, et mes pignons comportent des fenêtres. Vous avez fait la réponse vous-même : "censée". Mais ceci ne prouve rien et cela est valable pour tous ceux qui liront cet article. Ne vous placez jamais dans la peau du consommateur lambda à qui on a dit ceci ou cela, qui croit que parce qu'on a fait une trémie d'escalier, placé des fenêtre de toit etc .. que cela sous entend que les combles sont habitables. Mais peut-être qu'ils le sont d'ailleurs, mais la proposition de l'entreprise pour la pose du plancher me met la puce à l'oreille. Lorsque ce type de réponse est faite accompagnée de la sacrosainte "on a l'habitude, on fait toujours comme ça et on n'a jamais de problème" il est rare que le reste va bien !!!

Cela étant, le conseil que je vous donne et que je donne à tous, en tant que maître d'ouvrage, placez-vous toujours dans l'hypothèse d'un possible risque, d'un possible désordre, d'une possible expertise et dans ce cas, que se passe-t-il ?

Dans TOUS LES CAS, l'entreprise (ou la personne) qui aménage les combles, qui pose le plancher, les cloisons se doit de vérifier et de réceptionner le support pour savoir s'il est conforme et apte à recevoir un volume habitable. Raison pour laquelle je vous ai écris que si vous aménagez vous-même, vous prenez la responsabilité de la charpente sous jacente, vous l'acceptez implicitement.

Vous avez signé un devis et un descriptif et vous n'avez pas vérifié ce qui y est écrit.

Dans la très grande majorité des cas pour le pas dire la quasi-totalité, les fermettes sont calculées en classe de service 1 et il manque le poids de lambourdes, des isolants et des revêtements de sol. Cela représente entre 15 et 20kg/m², ce n'est pas grand-chose, certes, mais additionné à la différence de classe avec un coefficient sur les charges permanentes qui passe de 1.6 et même des fois1.5 à 1.8, au bous vous vous retrouvez avec un plancher qui vibre et est souple. Aucun risque, rassure-vous, mais c'est vous qui passerez des années avec un plancher souple.

Dans tous les cas, vous n'aurez aucun recours, dans la mesure où on vous opposera que ce n'est qu'une gêne et non un risque.

Pour les rives dans le vide et la largeur d'appui, la répons est oui.

La réponse qui vous a tété faite est fausse dans la mesure ou les entreprises placent généralement qu'une entretoise entre les entraits, en principe au milieu de l'assemblage, pour se donner bonne conscience, mais cela n'est pas correct pace qu'il y aura toujours à chaque angle de la dalles un assemblage en forme de "T" qui fragilise l'ensemble et créé un point faible de l'ordre de 20%. Pour être valide, il faudrait poser non pas une mais deux entretoises entre les entraits, espacées de la largeur de la dalle et que ces entretoises en reprennent une troisième de largeur minimum 42mm de telle sorte qu'elle soutienne l'assemblage et permette la fixation des deux petites rives des deux dalles consécutives. (en forme de H)

Ceci n'est jamais fait parce que c'est beaucoup trop contraignant, et il faut mieux placer des lambourdes.

Si c'est l'entreprise qui pose les dalles, il vous faut leur mettre le marché en main.

En ce qui concerne la note de calculs, en tant que maître d'œuvre et dans la mesure où vous aménagez vous-même, vous êtes en droit de l'exiger et même s'il s'agit d'une copie de la faire authentifier, datée et signée comme conforme à l'original par le fabricant.

Soyez vigilent, les paroles s'envolent les écrits restent et comme pour les assurances, c'est lorsqu'il arrive un problème que l'on mesure toute l'importance de ces précautions.

Publié par toto2703 il y a 3 ans

Bonjour Boisphile et merci pour toutes ces explications.

Afin de connaitre les éventuels recours, j'aimerais savoir quelles
sont les obligations contractuelles, légales ou vis à vis des assurances ou
je ne sais quoi du constructeur ?

Le respect du DTU est il obligatoire ?

Sont-ils tenus obligatoirement de respecter :

- Les entraxes

- Les sections et largeur d'appuis

- la classe de service des fermettes

- les charges sur entraits et la flèche compte tenu qu'il me vende une maison avec étage habitable.

- ont-ils le droit de mettre les petites rives des dalles de plancher rainurées dans le vide

- d'autres choses ?

Ou ces normes et DTU ne sont pas obligatoires mais fortement conseillés

Pour information :

Mon permis de construire rédigé par mon CMiste indique bien mes surfaces d'étages dans les surfaces habitables avec le descriptif des surfaces chambres etc ...
Donc il se doit de me faire des combles habitables, non ?

Voici un schéma pour de ma charpente avec les mesures que j'ai pu prendre



(les sections des entraits et entretoises sont de 35*245)


http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455826607-charpente-toto2703.jpg


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Le respect du DTU est il obligatoire ? Non, c'est comme le code de la route, mais il ne faut pas se faire prendre. Par contre, l'entreprise a un devoir de résultat.
Sont-ils tenus obligatoirement de respecter :
- Les entraxes - Les sections et largeur d'appuis - la classe de service des fermettes - les charges sur entraits et la flèche compte tenu qu'il me vende une maison avec étage habitable.- ont-ils le droit de mettre les petites rives des dalles de plancher rainurées dans le vide - d'autres choses ?
Ou ces normes et DTU ne sont pas obligatoires mais fortement conseillés
Tout ce que vous citez fait partie du DTU, l'entreprise peut passer outre, mais s'il y a un désordre, l'entreprise devra réparer.

On ne fait pas construire une maison comme on achète une machine à laver. Le maître d'ouvrage joue un rôle important, c'est sa construction, le plus souvent il s'en colle pour 20 ans, c'est lui qui signe les devis et les descriptifs, il s'engage autant que l'entreprise. Le plus souvent le maître d'ouvrage ne connait pas la construction, alors libre à lui de prendre un maître d'œuvre qui prendra les responsabilités, ou de se faire assister par un expert. Dans tous les cas, le maître d'ouvrage ne doit pas entrer directement dans l'acte de construire, parce qu'en cas de procédure sa responsabilité pourrait être en partie retenue. Donc soit il se doit d'être extrêmement vigilent en signant les descriptifs et exiger de manière claire et précise le strict respect des normes en vigueur, soit il prend conseil, soit par souci d'économie il prend le risque, c'est un choix.

En cas de désordres il y a la possibilité de mobiliser l'assurance de parfait achèvement de l'entreprise si c'est dans la première année, soit la dommage ouvrage, soit la décennale. Mais il ne faut pas se leurrer et c'est la raison pour laquelle il faut mieux prévenir que guérir, s'il y a réellement pathologie (vous passez le pied à travers un assemblage de dalles) et là, sa responsabilité sera engagée, soit vous râlez parce que votre plancher est trop souple et vibre et cela ne sera considéré que comme une gêne et vous n'obtiendrez rien au bout et cela les entreprises le savent et ensuite elles vous disent qu'elles font toujours de cette façon et qu'elles n'ont pas de problème.

Alors, je ne sais pas où en est le chantier, je ne sais pas ce que vous avez signé, je ne sais pas si vous avez signé un contrat de maîtrise d'œuvre ou si vous avez pris conseil d'un expert, je ne sais pas si vous avez réceptionné les travaux, donc sans plus de renseignement, je ne peux rien vous dire de plus que supra.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

demande de renseignement pour un plancher

Publié par frederic3

2 réponses
1031 vues
0 like

demande de renseignements

Publié par DanyB

2 réponses
1551 vues
0 like

demande renseignement

Publié par AndreR

1 réponse
1552 vues
0 like

demande de renseignement

Publié par MichaelB

6 réponses
1983 vues
0 like

Demande de renseignement

Publié par josephag

9 réponses
1707 vues
0 like