Parquet: besoin de conseils pour éviter la catastrophe

Parquet: besoin de conseils pour éviter la catastrophe

il y a 16 ans

Bonjour à tous,

 

Mon amie et moi sommes très embêtés.

Nous avons fait l’acquisition d’un appartement situé au 4ème étage d’un vieil immeuble.

Nous avons fait tomber quelques cloisons et nous sommes retrouvés avec un espace composés de deux sortes de revêtements de sols : tomettes et parquets.

Nous avons décidé de mettre su parquet partout, dès lors nous avons déposés les tomettes et creusé le sol en dessous pour rattraper un niveau qui nous paraissait suffisant à la pose de lambourdes. Par ailleurs nous avons été obligés d’enlever une partie du parquet qui était (visiblement suite à un dégât des eaux) pourri.

 

Nous nous retrouvons alors avec une pièce de 30m² composée de 18m² en bon état (chêne 2.5mm d’épaisseur cloué sur lambourdes scellées au ciment), 6m² de sol apparent avec des lambourdes scellées prêtes à recevoir un parquet de 2.5mm d’épaisseur et enfin 6m² de sol sans réelle sur face plane.

 

Emergent ici et là (on les devine, et parfois on les voit) des structures plus profondes en métal (en forme de H)

 

Bref, nous avons fait appel à un entrepreneur qui nous conseillé de couler une chape légère pour obtenir une surface plane et ensuite coller un parquet directement dessus.

 

Nous étions un peu dubitatifs pour deux raisons : 1) le parquet collé se prête t’il à tous les usages ?ci une cuisine notamment), 2) le différence de son lorsqu’on passerait s’une partie sur lambourdes à une partie collée ne serait-elle pas bizarre ?

 

Finalement au dernier moment nous leur avons demandé de couler leur chape légère (mélange de boules de polystyrène, de fibres et de ciment, 600€ les 12m²) à 6 cm sous le niveau de l’ancien parquet (surface finie) pour que nous puissions poser des lambourdes et à nouveau clouer un parquet.

 

Nous devons poser nos lambourdes dans deux semaines (la chape à été coulée avant-hier), nous n’avons pas trop le choix en terme de délais car nous devons emménager et avoir une cuisine !

 

Voici mes questions :

-          Nous comptons sceller nos lambourdes au plâtre. Est-ce une bonne idée ?

-          La pose de lambourdes flottantes (que nous avons découverte sur ce forum) nous fait un peu peur : comment s’assurer que les lambourdes ne bougent pas lorsque nous serons à l’étape de pose du parquet (coups de marteau, présence d’outils dans tous les sens) alors même que notre chape n’est pas parfaitement plane (à 600€, c’est à en pleurer !). Est-ce si simple ?

-          Nous avons lu sur ce forum qu’une chape doit être parfaitement sèche pour poser des trucs dessus, est-ce le cas au bout de deux semaines ? si non, puisque nous n’avons pas le choix, quelles précautions pour limiter de futurs problèmes ?

-          Doit-on poser un film entre la chape et les lambourdes ? En quelle matière ? Uniquement le poser ou le coller ?

-          Si nous avons besoins de calles, de quelle matière doivent-elle être ? Se posent-elles entre la chape et les lambourdes ou entre les lambourdes et le parquet ?

-          Quels espacements choisir entre les lambourdes (à leur bout) ? doivent-elles se toucher ?

-          Quels autres conseils pouvez-vous nous donner ? Quelles grosses erreurs faut-il éviter ?

 

D’avance, nous vous remercions beaucoup pour vos réponses,

 

Julie et Florent

3 réponses

1-3 sur 3 réponses
1/1
1. Parquet: besoin de conseils pour éviter la catastrophe il y a 16 ans

 

Bonjour Julie et Florent,

Vous avez fait le choix de faire entrer l'humidité là où elle n'était pas, vous avez mis le loup dans la bergerie !!! mais pouquoi n'ête vous pas venu plus tôt sur ce forum, il existe des solutions sèches tout aussi performantes.
Bref, le mal est fait et il faut vous tirer de là !!! La première aide viendra curieusement de votre pharmacien.
Allez voir le brave homme et lui demander de vous préparer dans une petite fiole à compte gouttes (20 ou 30 ml suffisent largement) une solution de Phénolphtaléine à 2% dans de l'alcool. (dites-lui que c'est pour vérifier un taux d'humidité, il connaît bien et rassurez-vous, ça ne coûte quasiment rien, en ce qui me concerne, mon pharmacien m'en fait cadeau)
La solution est incolore, à divers endroits, déposez-en quelques gouttes, si elles se colorent, votre support est trop humide et plus la coloration vire au violet plus il y a d'humidité. (le résultat est très rapide, quelques secondes à une minute)
Une deuxième solution plus empirique mais efficace consiste à répandre un peu de sel sur le sol et de le recouvrir avec un bol, si le sel devient humide et se dissout, il y a trop d'humidité et plus il se dissout vite, plus il y a d'humidité. (bien sur cette méthode donne le résultat moins rapidement, plusieurs jours)
Dans les deux cas ne faites rien, attendez que ça sèche quoi qu'il vous en coûte..
Si vous avez la chance que le test soit négatif, tant mieux je vous le souhaite, isolez vous parfaitement de ce béton.
Etendez un film étanche pare-vapeur en ayant soin de recouvrir largement les lés et en prévoyant des remontée sur les murs; (que vous araserez plus tard, quand le plancher sera posé).
Poser des dalles Phaltex minces en diagonale.
Calculer l'épaisseur qu'il vous manque pour que la surface des différents planchers soit de niveau.
Faites vous raboter des lambourdes à cette épaisseur et posez-les sur le Phaltex, sans les fixer, régler les écartements (selon la nature et l'épaisseur du parquet, mais un entraxe de 450 mm est très bien) et maintenez-les avec un liteau cloué provisoirement. (de toute façon, quand vous aurez fixé trois rangée de parquet, les écartements ne bougeront plus)
Posez ensuite votre parquet en laissant un jeu de 10 mm en périphérie de la pièce.
Est-il nécessaire de rappeler une fois de plus les précautions à prendre avant et après la pose ???

 

Boisphilement votre.

2. Parquet: besoin de conseils pour éviter la catastrophe il y a 16 ans

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE REPONSE

Juste une précision toutefois... Qu'est-ce que vous entendez par liteau cloué exactement, ca signifie quoi ?

Encore merci

3. Parquet: besoin de conseils pour éviter la catastrophe il y a 16 ans

 

Bonjour Julie et Florent,

Un liteau ou une latte de bois posée perpendiculairement aux solives et pointée à chacune d'elle, juste pour les maintenir en place le temps de clouer les premières rangées de parquet.

Pour la pose attention, surveillez bien l'hygrométrie de l'air, maxi 55 – 60%, ne déballez surtout pas les lames, mais stockez les une bonne semaine dans l'ambiance de la pièce. Le mieux serait de tester leur humidité, si vous pouvez vous faire prêter un testeur à pointes par le menuisier du coin ce serait bien.
A 18° et dans une ambiance à 60% d'humidité, l'équilibre du bois doit être légèrement supérieure à 11%.

Ne posez pas des lames à 15 ou 16%, vous êtes assuré d'une ouverture des joints très rapidement.

Eteignez le chauffage 48 h avant la pose, mais veillez à ce que la température soit au-dessus de 15°.
Au moment de la pose, déballez les lames paquet par paquet et posez au fur et à mesure. Après la pose n'oubliez surtout pas de retirer les cales de jeu le long des murs, arasez le film étanche avec un cutter, au raz du parquet et posez les plinthes pour masquer le jeu.
Attendez 48 heures et remontez le chauffage par petits paliers de 5°.
Laissez bien le plancher se stabiliser 2 – 3 semaines avant d'effectuer les finitions. 

Bon courage.

Boisphilement votre.

1-3 sur 3 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer