Faisabilité aménagement combles ?

Publié par JoelC il y a 14 ans

Bonjour a tous


Je souhaiterai réaménager des combles faisant 6,75ml par 8,7ml ,

 avec sur chaque pignon un conduit de cheminée de 2ml et de 30 centimètres de  profondeur Le plancher est compose de deux poutres de 350x350 mm sur une portée de 6,75ml en appui libre sur des murs de 0,60ml d’épaisseur ,encastrées de 0,25 ml

 

Les solives composant ces trois parties font 160x140 mm avec une portée(2,8ml :2,85ml :2,40ml),avec un écart de 220mm soit un entraxe de 380mm.

Ces solives prennent appui cote poutre ,a mi-bois sur une solive 100x140 mm clouée sur la poutre.

 

Les chevêtres des cheminées (trémie  de 0,30ml)d’une largeur de 2,1ml sont composées de solives d’enchevêtrure de 160x160 mm prenant appui sur le mur et reposant a mi-bois cote poutre .

La solive de chevêtre  160x140 mm est mortaisée et soutenue a chaque extremité par un fer, prenant appui   sur les solives d’enchevêtrure .
 
Les autres solives composant le chevêtre (160x140 mm) sont mortaisées chevillées dans la solive de chevêtre   et prennent appui a mi-bois côte poutre.

 

Il reste 170 mm entre le haut de la solive et le haut de la poutre , espace qui est comblé en partie par un sol en terre battue ,recouvert de carrelage.

 

L’ensemble des poutres et solives sont en chêne.

 

Je souhaiterai aménager ces combles (autrefois chambres de bonne)en pièces habitables (cloisons) , est ce possible ,quelles sont les solutions envisageables ,sachant que je désirerai  un plancher a la française en chêne (ep 22mm) et une bonne isolation phonique .

D'avance merci

Joel

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

 

Bonjour Joel,

Rectifiez si besoin est : Les poutres porteuses sont visibles du dessus, le carrelage s'arrête à leur niveau.
L
es 170 mm sont composés : Plâtre sur lattis (plafond) posé sur les solives puis de la terre et du carrelage.
Je suppose que vous souhaitez conserver les solives visibles.
Que souhaitez vous comme plafond ?
A vous lire

Boisphilement votre.

Publié par JoelC il y a 14 ans

J'ai fait une erreur au niveau du plancher ,ce n'est pas un plancher a la francaise,mais tout simplement un plancher traditionnel en chêne.(pose a l'anglaise)
Donc en sous face des solives il existe un plafond que je desire conserver.
Les 170mm sont composes uniquement de terre battue avec lattes de bois,puis un carrelage sur le dessus(cela porte t'il un nom particulier hormis terre battue ?).Les poutres sont seules visibles du dessus.( Le carrelage est 2cm en dessous du dessus des poutres)
Je precise que ce sol carrele est en mauvais etat,nombreuses denivellations.(Il faudra je pense supprimer cet ensemble terre carrelage).

Le plafond en sous face solives est lui par contre en bon etat,plan et tres peu de fissures.


Cordialement


Joel

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour Joel

Vérification faite, la structure paraît correcte.
Je dis paraît, car je n'ai fais qu'une estimation des charges que je suppose être une dizaine de millimètre de lattis de bois, une centaines de millimètres de terre sèche et 20 mm de tomette.
Il faudra vous débarrasser de cette terre et de ce carrelage.
Placer des bandes Phaltex sur les solives.
Lambourder perpendiculairement aux solives avec une section appropriée 50 x 138, la hauteur étant à ajuster pour rattraper la hauteur de la poutre.
Pose des lambourdes avec entraxe de 500 mm dans le cas d'un panneau CTBH 22 mm de longueur utile 2500 mm, cet entraxe sera à ajuster à la longueur utile réelle des dalles.
Pose d'une laine minérale entre les solives pour l'isolation phonique des bruits aériens.
Repérez les emplacements de cloisons afin de placer des étrésillons de renfort entre les solives qui reçoivent des cloisons qui leur sont parallèles.
Pose de dalle CTBH 22 mm fixées par vis perpendiculairement aux solives, la hauteur de celles-ci ayant été ajustée de telle sorte qu'elles arasent la surface des poutres.
Une bande Phaltex est posée le long des poutres pour permettre aux dalles de venir en butée dessus. (sans forcer, avec un jeu de 5 mm)
Pose de dalles de Phaltex de préférence à 45° par rapport aux dalles.
Pose d'une autre couche de dalles CTBH 19 mm en pose flottante, assemblages collés, la pose est décalée dans les deux sens par rapport à la première couche de manière qu'aucun joint des deux couches ne corresponde.
Le rôle du Phaltex est de créer une isolation phonique aux bruits d'impacts.
Vous obtiendrez un plancher mécaniquement et phoniquement très performant.

Boisphilement votre.

Publié par JoelC il y a 14 ans

Bonjour boisphile

Merci pour toutes ces precisions.
Pourriez vous me dire quelle est la charge admissible pour ce types de solives (140x160mm) avec cet entraxe (380mm),et une portee maximale de 2,80ml,en sachant que ces solives reposent a mi-bois sur une solive (140x100) clouee dans une poutre.

Je suppose que pour un plancher chene (ep 22mm),avec des lames de 70mm,il faudra une bande phaltex sur solives,puis lambourdee,mettre une bande phaltex sur lambourdes,puis clouuee le parquet sur les les lambourdes.plus laine minerale entre solives.

Je vous confirme que le sol en terre battue est composee de lattes chenes jointives reposant sur les solives(ep 20mm),une couche de terre de 110mm et un carrelage tomettes terre cuite
de 20mm .

Cordialement

Joel

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour Joel,

Pas d'inquiétude, c'est "blindé" !
450 kg/m² dont 120 temporaires.
Si vous adoptez la solution que je vous ai décris ce n'est pas nécessaire.
Boisphilement votre.

Publié par JoelC il y a 14 ans

Bonsoir boisphile

Dans la solution plancher que vous preconisez,avec panneaux CTBH,je pourrai donc poser ce plancher massif chêne comment,
cloue ou colle.Je pensais qu'un plancher massif devait pouvoir respirer en sous face.

Et  merci pour le calcul de charge.

Il semblerait que pour cette maison centenaire,les charpentiers
calculaient plus que large ,ou etait ce lie au plancher terre battue,
terre qui devait etre humide au moment de la mise en place ce qui devait faire un sacre poids.les tomettes hexagonales qui recouvrent actuellement le plancher font 200mm de diamétre,et 20mm d'epaisseur et pesent 1kg chacune.

 

 

Cordialement

 

Joel

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour Joel

Pour la structure, il n'y a pas de règles, elles sont souvent sous-dimensionnées par rapport aux charges d'aujourd'***.
Là, vous bénéficiez du contraire, effectivement les charges étaient tellement importantes que maintenant votre structure est sur-dimensionnée par rapport à ce qui est fait actuellement.
C'est vrai, pour le plancher Chêne, je l'avais zappé !

Donc on reprend tout au début :
Conservez les bandes Phaltex sur les solives existantes, mais le plus mince possible (5 ou 6 mm ) pour éviter les tassements, surtout rapport à la poutre qui, elle ne se tassera pas..
Prévoyez des solives de 45, 50 ou 63  x 175 (donc un peu plus que la hauteur libre)  à poser perpendiculairement aux solives existantes.
Posez des panneaux Phaltex sur toute la surface. (en fait posez-les à l'avancement pour ne pas risquer de poser le pied entre deux solives et passer à travers) et fixez votre plancher Chêne à joints serrés.
N'oubliez pas de le stabiliser dans la pièce une ou deux semaines sans délier les bottes de lames.

Boisphilement votre.

Publié par JoelC il y a 14 ans

Bonjour boisphile

Merci pour tous ces renseignements,a la fois rapidement et precisement.

cordialement

Joel

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

aménagement de combles : accès faisabilité...

Publié par zigomaos

8 réponses
1823 vues
0 like

faisabilité

Publié par pat_leouf

5 réponses
1342 vues
0 like

Faisabilité d'un plancher dans combles aménageables

Publié par Anjubelle

14 réponses
3576 vues
0 like

calcul de faisabilité

Publié par Yvanovitch55

4 réponses
2045 vues
0 like

Faisabilité de plancher....

Publié par Patrik27

13 réponses
2672 vues
0 like