Combles Aménagement intérieur Charpente

Renforcement plancher bois (meulière et plafond bacula)

Publié par JUDASILO91 il y a 5 mois

Bonjour,

Je me lance dans la rénovation d’un étage de combles avec plancher bois existant.

Il s’agit d’une maison meulière de 1914. Le plancher existant est composé de solives 63x165mm et d’un parquet pin de 25mm cloué.

La pièce fait environ 44m² au sol, décomposée en deux parties :

-             Une 1ère partie (zone avant) avec une portée de 354cm – entraxe moyen de 47cm

-             Une 2ème  partie (zone arrière) avec une portée moindre de 274cm – toujours avec un entraxe moyen de 47cm

Ces deux zones reposent en partie centrale sur un HEB de 180mm avec reprise par un poteau au Rdc. A noter que le HEB a été posé en sous face du plafond (en remplacement d’une pseudo poutre bois reconstituée à base de deux madriers cloués ensemble de mémoire). La poutre HEB n’est donc pas directement en contact avec les solives (voir zoom sur pièces jointes). A noter également la présence d’un tirant de ferme de charpente qui traverse les solives qui ont pour l’occasion été rognées de 2/3cm sur leur partie supérieure ( je précise que je ne suis pas à l’origine de cette installation).

L’aménagement prévu pour la pièce concerne une suite parentale non cloisonnée, mais avec une baignoire. Celle-ci se situerait collée à un mur au plus près des appuis de solives (voir implantation sur plan)

Après avoir passé plusieurs jours à parcourir les forums j’en ai tiré les hypothèses suivantes :

CALCUL ZONE AVANT

Charges permanentes :

-         Solives existantes : environ 25kg/m²

-         Plafond en bacula : 42kg/m² (hypothèse 3cm d’épaisseur de plâtre en moyenne)

-         Plancher OSB 3 en 18 ou 22mm : 15Kg/m²

-         Sol en lame PVC pro : 12Kg/m² (compris assour acoustique)

Charges exploitations moyennes

-         150Kg/m²

Total des charges à reprendre :

-          25+42+15+12+150 = 244Kg/m²

Bande de chargement : 0.47m x 3,55ml = 1.69m²

Charge / solive

244kg/m² x 1.69 m² = 412Kg

D’après les abaques retrouvés sur internet la charge max admissible pour une solive 63x160mm se situerait à 297Kg.

J’ai donc un dépassement de l’ordre de 115Kg.

 
CALCUL ZONE ARRIERE

Charges permanentes :

-         Solives existantes : environ 25kg/m²

-         Plafond en bacula : 42kg/m² (hypothèse 3cm d’épaisseur de plâtre en moyenne)

-         Plancher OSB 3 en 18 ou 22mm : 15Kg/m²

-         Sol en lame PVC pro : 12Kg/m² (compris assour acoustique)

Charges exploitations moyennes

-         150Kg/m²

Total des charges à reprendre :

-          25+42+15+12+150 = 244Kg/m²

Bande de chargement : 0.47m x 2,80ml = 1.32m²

Charge / solive

244kg/m² x 1.32 m² = 322Kg

Là aussi un dépassement de l’ordre de 25Kg

MES QUESTIONS

Le Rdc étant déjà totalement aménagé, mon intervention se fera uniquement par le dessus sans avoir à toucher aux plafonds baculas qui je le sais devront sans doute quand même être repris suite aux travaux sur le plancher (fissures prévisibles).

J’envisage donc une solution par moisage des solives existantes (une « solivette » de part et d’autre ce qui me permettrait également de gérer la remise à niveau du plancher.

Plusieurs interrogations :

-             - Mes calculs de charges sont-ils exacts ?

-            -  Comment intégrer la donnée « baignoire » et sa charge ?

-             La hauteur libre disponible d’environ 140mm de solive restant (165mm – 20/25mm en moyenne noyé dans le plâtre) sera-t-elle suffisante dans le cas        d’un moisage de part et d’autre pour supporter les charges ? Y compris au droit de la baignoire ? Je pensais partir sur une section type 38x150 retaillée à     140mm.

-         En parcourant différents forums, deux méthodes semblent exister pour réaliser le moisage en lui-même :

-   1ère méthode : Boulon de charpentier au plus près des appuis

ou

-   2ème méthode :  tirefond Ø8 x 38+30/35mm de longueur + colle PU

§  Quelle méthode est à privilégier ?

-             Plaques osb en 18mm ou 22mm ?

Je compte évidement en profiter pour mettre en place des entretoises.

Quelqu’un est-il en capacité de me dire si ces renforts seront suffisants et quelle charge le plancher pourrait ainsi reprendre ?

Je joins également un plan de l’existant.

J’espère que quelqu’un pourra m’éclairer.

Merci à tous, par avance, pour vos conseils.

 

 

Publié par JUDASILO91 il y a 5 mois

Lien vers le plan de solivage existant


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 mois

Beaucoup de "bla-bla", pas trop de temps pour cela !!!

1) Le HEB serait donc sur trois appuis ? A confirmer.

2) Non, dans vos calculs vous ne séparez pas les charges temporaires et permanentes.

3)  Tout cela est un peu faible et doit être souple.

4) Le minimum serait de prendre en sandwich chaque solive par des 50 x 150 recoupés à 145, mais la mise en oeuvre avec boulons de charpente nécessite un perçage extrêmement précis et sans jeu qui, avec une épaisseur totale de 150 mm environ et un manque de recul sera difficile à exécuter à moins de posséder une perceuse à renvoi d'angle.

5) Les entraxes de 470 ne correspondent pas aux longueurs utiles de dalles courantes ce qui nécessitera la pose de lambourdes.

Publié par JUDASILO91 il y a 5 mois

Merci pour cet réponse.

Pardonnez-moi d'avoir voulu être exhaustif.

1) empochement aux extrémités et poteaux central donc oui 3 appuis.

2) et donc?

3) je vous le confirme, d'où mon questionnement sur le dimensionnement.

4) En résumé, oui mais compliqué donc possible avec tirefond?

5) je le sais bien.


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 mois

Liminairement, il convient de préciser que l'appui des solives sur le HEB avec l'interposition de plâtre n'est pas correct. Le risque encouru à long terme est une destruction partielle de ce plâtre aux appuis des solives par écrasement, avec les désordres que vous pouvez imaginer. 

1) OK pour le HEB de section correcte sur trois appuis, mais ATTENTION : Sachez que dans le cas d'une poutre sur trois appuis, qu'elle soit métal ou bois, c'est l'appui milieu qui reprend l'essentiel des charges. Dans votre cas les réactions du HEB sont : 1155 - 3780 - 1155 kg.

2) Il vous faut donc vérifier que le plancher sous-jacent au poteau est en mesure d'encaisser cette charge à la fois concentré et permanente, à diviser par la surface d'appui du poteau pour obtenir la charge au cm².

3) NON, vous ne pouvez pas envisager de tirefonds il faut nécessairement des boulons de charpente à corps lisse et dont la partie filetée est minimum et de même diamètre que le corps.

4) La longueur des nouvelles solives doit être maximum de telle sorte que la charge appliquée aux anciennes solive soit appliquée au plus près des appuis.

5) Je confirme une section minimum de 75 x 140, une de chaque coté de la solive en place, bois sec maxi 14% réellement mesuré.

6) Le mode opératoire est le suivant : Jumelez aux serre-joints deux solives neuves - Percez deux trous de D.12 (11.5 serait mieux) à 100 mm des extrémités et à 40 mm des arases hautes et basses et parfaitement perpendiculaires aux faces dans les deux sens -  Jumelez une solive percée avec celle qui est en place. - Marquez l'emplacement des perçages - ôtez la solive - Percez la solive en place perpendiculairement aux faces. Posez les nouvelles solives et serrez avec des serre-joints - Si vous avez été précis les trous doivent correspondre. - Il faut enfoncer les boulons de charpente de 12 x 240 à la massette (D,11.5 pour 12)  avec une rondelle extra large de chaque coté - Solidarisez les nouvelles solives à celles en place par des vis de 5 x 120 tous les 1 mètres en quinconce à 30 mm des arases hautes et bases (L'utilité est de simplement éviter les grincements.

6) Posez des lambourdes en 70 x 45 (45 x 145 refendu en deux) avec des entraxes de 500 mm pour OSB 3 en 2500 x 675 x 22 mm. - Solidarisez les lambourdes par trois vis de 5 x 80 à filetage partiel (une par solive pour éviter les grincements)

Pose conventionnelle de l'OSB, petites rives fixées sur les lambourdes, assemblage collés au Sikaflex 11 FC pro.

Publié par JUDASILO91 il y a 5 mois

Bonjour.

Merci pour cette réponse complète.

1 / 2) Le poteau centrale s'assoit sur une fondation dédiée. Pas d’inquiétude particulière sur ce point.

3/4/6) C'est bien noté pour le principe de boulonnage et de mise en oeuvre .

5/6 ) Je comprends bien le principe de lambourde pour simplifier la pose des dalles Osb avec entraxe régulier. J’envisageais plutôt une recoupe des dalles à bord droit. D'autant que le "lambourdage" relève l’altimétrie de 45mm. Cependant, quitte à surélever légèrement, peut-on imaginer plutôt de travailler la section du moisage avec des éléments de section standardisé de l’ordre de 63x175mm ? En bois sec bien entendu.

Merci encore de votre aide.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 mois

Un peu têtu quand même le monsieur !!! OK pour des 63 x 175 à la place des 75 x 140, mais cela ne changera pas les entraxes de solives existantes que vous renforcez.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Renforcer plancher ou non?

Publié par Benoît

4 réponses
27 vues
0 like

Renforcement poutres plancher d'étage

Publié par Preciousse

3 réponses
51 vues
0 like

Renforcer solivage (Suite)

Publié par Sebastien

6 réponses
148 vues
0 like

Solivage faux - plafond

Publié par MisterT

4 réponses
71 vues
0 like

Comment renforcer la dureté du plancher en OSB d'un grenier ?

Publié par Philbookart

0 réponse
45 vues
0 like