osb en contact avec la pluie

osb en contact avec la pluie

il y a 2 mois

Bonjour Je fais actuellement une extension en ossature bois en auto-construction. Les murs, qui ont été fabriqués sur la terrasse, sont constitués par l’ossature et l’OSB de 12mm et ont été protégés des intempéries par une bâche. Le montage de ces murs sur la dalle a été réalisé ce week-end mais le pare pluie n’a pu être posé faute de temps. Celui-ci sera mis le week-end prochain mais cette semaine il va pleuvoir. Sachant que les jointures et les chants de l’OSB sont protégés avec du scotch et que les murs sont en position verticale, y a-t-il un risque pour la résistance à long terme du contreventement à laisser les murs à l'air libre ces quelques jours ? Le pare pluie peut-il être posé sur de l’OSB dont la surface serait humide ? Merci

7 réponses

1-7 sur 7 réponses
1/1
1. osb en contact avec la pluie il y a 2 mois

Liminairement, il convient de préciser que l'OSB est un panneau en classe de service 2, ce qui veut dire qu'il accepte l'humidité ambiante jusqu'à 85 % de courte durée. Lorsque le chantier est effectué en temps de pluie, les panneaux doivent être bâchés à l'avancement. A vous de juger si ces panneaux ont ""gonflés"" ou non.

Pour information, lisez attentivement ce qui suit :

 Evaluation sur site de l’humidité de panneaux à base de bois.

Lors de sinistre ou de réception de chantier, il est parfois nécessaire d’évaluer le taux d’humidité dans un/des panneau(x) à base de bois in situ.

Principales Applications

·        Plancher

·        Panneaux de contreventement

·        Éléments porteurs d’étanchéité

Problématiques

Lors de dégâts des eaux, de confinements ou d’exposition aux intempéries sur chantier, il est nécessaire de savoir si les performances du panneau sont encore compatibles avec l’usage final prévu.

Par ailleurs, avant recouvrement par un système de revêtement de sol, la question se pose de la suffisance de l’assèchement pour ne générer aucun dysfonctionnement.

Moyen

Dans le cas de bois massif, il est utilisé des hydromètres portatifs à pointes permettant de prendre des mesures selon EN 13183-2, afin de connaitre le taux d’humidité du matériau. L’humidité du bois connue, il est ainsi possible d’établir un diagnostic sur l’aptitude à l’usage.

Avec cette même méthode, la présence d’un mélange collant dans les panneaux à base de bois conduit à des valeurs plus ou moins fiables pour mesurer l’humidité et pour établir un diagnostic.

Note :  Le champ d’application de la NF EN 13183 ne s’applique pas aux panneaux à base de bois.

La seule solution, pour mesurer précisément l’humidité de panneaux, est d’utiliser la norme NF EN 322. Cette méthode oblige à réaliser des carottages ponctuels et de mesurer le taux d’humidité des échantillons prélevés par dessiccation. Cette méthode n’est donc pas généralisable sur chantiers.

Proposition.

Les panneaux à base de bois sont sensibles aux gonflements en épaisseur lorsqu’ils sont exposés à l’eau liquide ou vapeur.

Un des moyens simples pour vérifier l’intégrité du panneau en situation repose sur le contrôle de son épaisseur, que ce soit,

·        à réception de ce support en vue d’un recouvrement par un complexe de revêtement de sol.

·        à l’issue d’un épisode d’humidification accidentelle en phase chantier.

Seuil de tolérance pour capacités du panneau

Nous proposons la démarche suivante :

Mesure de l’épaisseur effective des panneaux sur la base d’un échantillonnage représentatif définit par les DPM.

1) Si l’épaisseur mesurée est strictement inférieure à 10 % de l’épaisseur nominale,

ü  Pas de conséquence sur l’aptitude à l’usage.

2) Si l’épaisseur mesurée est supérieure à 10 % de l’épaisseur nominale,

ü  Prélèvement possible pour analyse mécanique des panneaux : mesure de la flexion (selon NF EN 310) et de l’humidité (selon NF EN 322) ;

Critère d’acceptabilité :

·        Soit à comparer à une valeur déclarée

·        Soit à prendre en compte en termes de capacité dans le calcul

3) Si l’épaisseur mesurée est supérieure à 15 % à l’épaisseur nominale,

ü  Dépose et remplacement des panneaux

Règle pour recouvrement :

Humidité de recouvrement : Maitrise de l’asséchement.

Deux cas :

1.     Température ambiante inférieure à 19°C

ü  Ventilation efficace pendant 15 Jours minimum ; associé à un chauffage portant le local à plus de 19°C (pendant les périodes hivernales ou de mi- saison)

2.     Température ambiante supérieure à 19°C

ü  La ventilation efficace pendant 15 Jours minimum est suffisante.

2. osb en contact avec la pluie il y a 2 mois

Merci pour votre réponse. A priori les panneaux n'ont pas gonflé mais je contrôlerai l'épaisseur comme préconisé et ferai un échantillonnage sur un panneau très exposé. En ce moment il pleut beaucoup en Bretagne. Le gonflement si gonflement de l'osb il doit y avoir doit apparaître au bout de combien de temps après l'exposition aux intempéries?

Si je décidais de ne pas changer les panneaux, faut-il attendre qu'ils soient débarrassés de l'humidité avant de poser le pare-pluie?


3. osb en contact avec la pluie il y a 2 mois

Constatations 8 - 10 jours - Pour le PP oui ce serait mieux mais ce qui serait mieux c'est de bâcher. - De plus, ce à quoi on ne pense jamais, ce sont les fixations qui rouillent et principalement celle qui sont sur la lisse basse. Ce sont elles qui travaille le plus et la rouille est évolutive et ne se voit pas dans les bois et panneaux.

4. osb en contact avec la pluie il y a 2 mois

Merci, je compte bien bâcher ce week-end en prenant garde à ce qu’il y ait une circulation d’air. Avant de faire l ‘isolation on changera les vis. Pour l’osb j’aviserai lorsque la toiture sera faite (pente de 3,5%)

Cordialement

5. osb en contact avec la pluie il y a 2 mois

De quelles vis parlez-vous ? Le contreventement se cloue ou s'agrafe, si non à quoi servirait le jeu de 4mm entre les panneaux ?

6. osb en contact avec la pluie il y a 2 mois

Je parlais des des vis de fixation des panneaux au sol

7. osb en contact avec la pluie il y a 2 mois

NON, les ancrages au sol se font avec des goujons d'ancrage et non pas des vis. De plus, pour le moins, vous devez poser des grandes équerres qui reprennent les montants de chaque côté des ouvertures et au angles (AH et FCC).

1-7 sur 7 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion