Projet parquet flottant osb + isolation

Publié par jumpman il y a 1 an

Bonjour,
Je compte faire un plancher flottant en osb dans une pièce au rdc. Les murs ne seront pas isolés. Le plafond l'est avec de la laine de roche. Prévu pour du stockage, il n'est donc pas prévu de la chauffer. Selon l'évolution dans le temps je verrais l'utilité de la chauffer un minimum, surtout par rapport au taux d'humidité.
Concernant le plancher, il sera fait comme suit:
Polyanne
Solives non fixées au sol (flottant)
OSB vissé sur les solives en laissant un espace d'un cm de dilatation
Ma question concerne l'isolation du sol:
Il y a t'il un gain significatif si je rajoute sous l'OSB des plaques de mousses polyuretanes?
Quid des ponts thermiques avec le vissage de l'OSB sur les plaques ou avec le joint de dilatation.
Merci pour vos analyses.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Il y a t'il un gain significatif si je rajoute sous l'OSB des plaques de mousses polyuretanes? OUI, bien sur, entre les lambourdes.
Quid des ponts thermiques avec le vissage de l'OSB sur les plaques ou avec le joint de dilatation.L'OSB est fixé sur les lambourdes pas sur les plaques de PU et puis les fixations occasionnent des ponts phoniques, pas thermiques, quant au jeu périphérique, il ne concerne que l'OSB, pas l'isolant.

Publié par jumpman il y a 1 an

Je me suis inspiré de cette vidéo avec des réserves d’où ma venue sur le forum.
La pose de plaques de PU sur les solives est elle possible?
En effet, pour mettre les plaques entre les solives, j'imagine qu'elles doivent etre au ras des solives. Première difficulté, je n'ai pas trouvé d'épaisseur similaire.
Ensuite l'insertion entre les solives risque de ne pas être parfaite. Risque de pont thermique.
Avez vous une meilleure approche svp?

Publié par jumpman il y a 1 an

Bonjour'
La pose d'osb directement sur des plaques de PU est elle possible (sans lambourdes donc).?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Dans une pièce non chauffée, je ne vous le conseille pas, sauf si vous aimez "les vagues" !!!

Publié par jumpman il y a 1 an

Merci pour votre implication boisphile.
Je suis donc obligé de mettre des lambourdes car la pièce est non chauffée.
Concernant l'isolant, visiblement les plaques de PU sont meilleurs a épaisseur égale.
Du coup faut il un espace entre les plaques et l'OSB?
Et désolé pour mon obsession vis à vis des ponts thermiques mais jamais je n'aurais de découpes étanches entre isolant-lambourde, lambourde-mur. Donc étanchéité a la bombe?
Je préfère poser mes questions avant de faire n'importe quoi.
Merci pour vôtre aide

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

C'est la raison pour laquelle les isolants en plaques ont été retirés du DTU 31-2 au profit des isolant en panneaux semi-rigides qui permettent avec une surcote de 5 mm de faire une bonne jonction entre les éléments

Publié par jumpman il y a 1 an

Je viens de passer une heure a cherche des panneaux semi rigide pour sol abordable mais en vain. Est ce que les produits rock façade sont compatibles svp?

Publié par jumpman il y a 1 an

Je vais finalement choisir l'option suivante:
Polyanne
Plaque PU car par trouvé mieux comme isolant a épaisseur égale
OSB collée entre elles mais flottant sur l'isolant afin d'éviter les fameuses vagues
Cordialement.

Publié par aneveux il y a 1 an

Certains fabricants (recti..) font des solutions de plancher plaque pu + panneaux de particules si jamais

Publié par jumpman il y a 1 an

J'ai vu effectivement une vidéo sur ce produit mais je n'ai pas trouvé un point de vente. Mais visiblement j'aurais aussi le phénomène de vagues car elles sont collées.

Publié par jumpman il y a 10 mois

Bonsoir,
Changement de dernière minutes. Pour rappel, je désire faire un plancher OSB dans une pièce de stockage qui sera non chauffée.
Ma première idée était de mettre des plaques de PU au sol... mais j'ai la nette impression que le gain thermique ne sera pas perceptible. Donc dépense inutile si mon intuition est bonne.
Du coup, la pose d'OSB directement sur la chape est elle possible:
Chape, polyanne, peut être sous couche pour parquet flottant (?), OSB.
Pour l'OSB, celles ci seraient collées entre elle. Je pense que l'effet banane ne se produira pas car les 2 faces seront quasiment à la même température.
Cette réflexion est elle plus réaliste??

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 mois

En matière de panneaux dérivés du bois, ce n'est pas tant la température qui compte, mais l'humidité.
Pour ne pas se mettre "en banane" il faut que les deux faces du panneau soient équilibrées du point de vue humidité.
Pour que l'équilibre se fasse, il faut que les deux faces soient ventilées de la même façon.

Publié par jumpman il y a 10 mois

Je n'avais pas saisie la nuance. Mais je ne vois pas concrètement comme créer une ventilation sous plancher. Le fait de mettre des lambourdes sur la chape va créer une lame d'air, mais celle ci ne sera pas ventiler. Comment obtient on cette équilibre??
Mais la pose direct sur chape n'est pas interdite??

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 mois

Mais rien n'est "interdit", chacun fait ce qu'il veut au final et puis ensuite, il en mesure les éventuelles conséquences !!!
En créant un espace sous les panneaux, cet espace va rapidement s'équilibrer en température comme en teneur en humidité avec le local.
MAIS ATTENTION : Quand j'écris que les deux faces du panneau doivent s'équilibrer, cela veut aussi dire qu'il ne faut pas poser un revêtement sur une face et pas l'autre.
Ainsi, si vous passez un produit sur une face, il faut aussi le passer sur l'autre.

Publié par jumpman il y a 10 mois

Bonjour Boisphile,
Je ne suis pas d'accord quand vous dites que chacun fait ce qu'il veut. Si je viens sur ce forum, c'est bien pour trouver la solution qui sera fiable dans le temps. Et visiblement vous êtes le spécialiste de l'OSB, donc si vous me dites par exemple que l'utilisation de l'OSB est incompatible avec une chape, je ne vais pas m'enteter vers cette voie.
Concernant mon problème, pardonnez moi si je suis long à la détente, mais je n'ai jamais trouvé de réponse claire sur le net et pourtant j'en ai parcouru des forums.
Concrètement;
Chape + polyanne + OSB brut -> non préconisé (et pas interdit ????) car une des faces est en contact direct avec la chape. Par contre pas de soucis si mon parement final est du stratifié collé sur l'OSB , car étanche des 2 faces?
Chape + polyanne + tasseaux + OSB brut -> les 2 faces seront exposées à un même taux d'humidité, même si la face inférieure n'est pas ventilée? En effet car l'air sera emprisonné entre les tasseaux.
Chape + polyanne + tasseaux + isolant entre tasseaux + OSB brut -> La encore il faut sûrement laisser une lame d'air entre l'OSB et l'isolant...mais du coup on n'utilise pas de pare vapeur, ou cette configuration n'est pas possible, mais plutôt chape + polyanne + tasseaux + isolant à raz des tasseaux + pare vapeur + OSB + parement collé -> donc OSB étanche sur les 2 faces.
Chape + polyanne + tasseaux + OSB + stratifié flottant -> j'ai cru comprendre que c'était possible mais je ne vois pas pourquoi car même si le stratifié n'est pas collé, il rend quand même étanche la face supérieure de l'OSB?
Beaucoup de cas concrets mais qui je pense si ils obtiennent des réponses en aideront plus d'un.
Amicalement.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 mois

Vous avez le droit de ne pas être d'accord, mais je confirme qu'au final chacun est libre, vous de respecter les conseils et d'autres de penser que je suis "un empêcher de tourner en rond" et d'écouter les "copains qui s'y connaissent" !!!

Oui, je peux prétendre bien connaître l'OSB dans le mesure où j'ai eu le plaisir et l'honneur de faire partie de la première équipe en France pour la fabrication et le développement de ce qui était le TRIPLY à l'époque et qui est presque devenu un nom générique.

Pour la chape, la réponse est OUI, c'est incompatible si la chape est coulée dessus, mais non ce n'est pas incompatible si elle sert de support.
Simplement, il y a des précautions à prendre.

Concernant vos hypothèses :
1) Il est interdit d'interdire !!! C'est fortement déconseillé.
Par contre pas de soucis si mon parement final est du stratifié collé sur l'OSB , car étanche des 2 faces?
Pour cela vous ne précisez pas de quel stratifié il s'agit, mais de toute façon, il faut oublier le collage sur l'OSB, parce que l'effet "bilame" est garanti.

2) Non, l'OSB est "une passoire" et la couche d'air qui sera dessous va s'équilibrer avec l'air de la pièce.

Pour aller au-delà dans les réponses, il faudrait connaître ce qu'est exactement cette chape, ce qu'il y a dessous, terreplain, VS, ventilé, bien ou mal, si elle est isolée ou non, bref, il y a des généralités mais les 3/4 des réponses dépendent du cas particulier auquel il faut s'adapter.





Publié par jumpman il y a 10 mois

Ok, donc je plante le décor: il s'agit d'une petite pièce (plein pied) non chauffée qui servira de stockage. La chape/ dalle sont d'origine et d'époque. Je pense donc que les règles élémentaires en matieres construction sont à oublier. L'idée est d'utiliser de l'OSB pour avoir un sol propre. Visiblement, le cas le plus approprier serait OSB brut sur lambourdes flottantes sur polyanne. Concernant l'isolation entre les lambourdes, je pense que c'est utopiste d'espérer un gain significatif en température.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 mois

Oui OSB brut sur lambourdes entraxes 500mm pour OSB 4 en 2500 x 675 x 22mm sans isolation.
OSB 4 moins sensible aux variations hygrométriques et 22mm remplacera un isolant par rapport à du 18.

Publié par Alex88 il y a 15 jours

Bonjour,

Je me permets de commenter la solution des plaques d'isolant, qui risquent de créer des ponts thermiques car il reste toujours un jeu avec les lambourdes.


Il existe un isolant en granulés/flocons que l'on saupoudre entre les lambourdes. Cela se vend en gros sacs et est spécialement conçu pour ce genre d'usage. En Allemagne, ils appellent cela "Schüttung" ou encore "Trockenschüttung" vu qu'on travaille à sec. Cela m'étonnerait que l'on ne trouve pas ce genre de produit en France/Belgique...


Pour illustrer cela, j'ai une configuration similaire: dalle béton réalisée de manière très approximative il y a 70ans, des gaines électriques récentes circulent sur cette dalle et je souhaite égaliser le sol et en profiter pour l'isoler.

L'aménagement créé vise à rendre exploitable cet espace de stockage (grenier) sans chauffage, et améliorer l'isolation des pièces de vie situées à l'étage sous ce niveau.


J'ai donc opté pour (ordre du haut vers le bas, donc inverse de la mise en oeuvre):

-sol final en OSB non vissé sur le support en-dessous. Le bloc OSB ainsi formé est "flottant". Un jeu de dilatation existe en périphérie.

-isolant de type "Trockenschüttung" versé directement entre les lambourdes et égalisé à la règle pour arriver juste au niveau d'affleurement des lambourdes. Il ne faut pas marcher sur cet isolant durant la mise en oeuvre, ni l'écraser, et donc il faut bien faire attention lors de la pose des plaques OSB. (j'avais fait mes découpes OSB etles avait posées sans isolation pour avoir plus facile à travailler, puis tout enlevé en notant l'ordre des plaques, puis mis l'isolant, puis remis les plaques dans l'ordre)

-lambourdes en bois brut 60x80mm de section non fixées à la dalle béton. Prévoir une entretoise en fonction du DTU (donc de l'épaisseur de l'OSB qui vient dessus). Les lambourdes viennent perpendiculairement à la direction longitudinale de l'OSB. J'ai effectué des rainures dans les lambourdes pour permettre de les poser par-dessus les gaines électriques qui parcourent le sol, sans toutefois les écraser.

-bouchage des orifices éventuels (arrivées de gaines électriques, scellement de poutres ou piliers de charpente...) pour éviter que de l'isolant ne s'écoule par là. J'utilise soit un simple plâtre pour reboucher, ou sinon de la mousse PU expansive.


Précisions:

-la pièce de stockage est sur une dalle béton de 25cm d'épaisseur, et au niveau en-dessous se trouve un étage habitable donc totalement chauffé.

-la pièce de stockage est sous combles.

-le grenier donne directement sur un escalier intérieur que j'ai cloisonné pour isoler ce grenier (OSB sur chaque face vissé sur structure en bois résineux, et laine de roche dans l'intervalle). La porte d'accès est également isolante.

-une isolation en règle du toit du grenier a été effectuée par l'intérieur (dans l'ordre de l'intérieur vers l'extérieur: habillage OSB, pare-vapeur, isolant en laine de roche entre les fermettes de charpente, sous-toiture en lattis, toile bitumée, ardoises). Ainsi, une présence de pare-vapeur n'est pas indispensable au niveau du sol, car il y en a déjà un sous la toiture. Les puristes diront qu'un second dans le sol est préférable, et bien que je trouve cela exagéré, deux valent effectivement mieux qu'un. Mais si je poursuis l'idée, il faudrait alors que je mette un pare-vapeur sur la cloison grenier/escalier intérieur, sur la porte de cette cloison accédant au grenier, ainsi que veiller à avoir des joints de porte totalement étanches !! Pari bien difficile... J'ai donc préféré en rester au pare-vapeur de toiture uniquement (mais en veillant à sa bonne mise en oeuvre, donc avec le scotch de raccords approprié, et la colle/joint pour les bords en contact avec la maçonnerie). De toute façon, c'est une vieille maison, difficile d'avoir un système parfait...


J'espère que mon commentaire pourra apporter un peu de lumière sur des prochains projets de ce genre, car il est fort probable que "jumpman" ait maintenant terminé de réaliser son aménagement. ;)

@jumpman: Alors, ça donne quoi ? Satisfait ? Quelle solution finalement retenue ?


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

OSB et parquet flottant

Publié par pipou07

1 réponse
1332 vues
0 like

OSB flottant

Publié par exs

5 réponses
2425 vues
0 like

quel type de parquet sur plancher flottant OSB ?

Publié par Franck

1 réponse
1436 vues
0 like

Parquet flottant

Publié par StephaneM

4 réponses
1785 vues
0 like

parquet flottant

Publié par GeorgesD

0 réponse
1825 vues
0 like