Quelle est la différence entre le Pin et le Sapin

Publié par Gnome il y a 10 ans

Bonjour,

Voilà j'ai le choix pour un aménagement extérieur (pergola) entre le sapin et le pin (tous les deux autoclaves bien sur).

Quel est donc la différence entre les deux ?
Lequel vaut mieux privilégier ?
Pourquoi ?
Niveau longévité (avec traitement annuel bien sur) ?
Niveau aspect ?
Et niveau prix ?
...


Merci d'avance

Publié par Gnome il y a 10 ans

pas d'idée ?

Publié par Mahogany il y a 10 ans


Bonjour

Pour la différence entre des essences de bois , voir :
http://tropix.cirad.fr/index.htm

Cordialement

Publié par ITHACA il y a 10 ans

Salut...Mahogany,

Je comprends pas bien ta réponse concernant la demande faite par notre collègue sur al différence entre un sapin et un bois du nord:

Prix: c'est lui qui peux constater
aspect: idem, meme si entre deux bois du nord il peut voir une différence...
longévité: à part situations exceptionnelles, la longévité des deux est équivalente bien sur...

D'abord, elles appartiennent à la meme typologie d'essence: les résineux.

En fait, ces deux bois sont repertoriés par la norme de Classement Visuel NF B52-011, homologuée en France en mars 2007, et sont très proches pour ce qui concerne les résistances caractéristiques (résistance mécanique).

Une différence notoire entre le pin et le sapin-épicea est liée à la présence d'une classe ST- IV pour le pin, alors que le sapin-épicea est classé uniquement en ST I, II et III. Mais, ce qu'il faut retenir, c'est que les deux essences sont considéreées comme équivalentes, du point de vue de la résistance.


cette valeur de résistance caractéristique est exprimée en C 30 (ST I) C 24 (ST II) C 18 (ST III) et C 14 pour la classe ST- IV du pin.

Je passe sur tous les détails qui peuvent influencer le classement définitif du bois examiné:

largeur des cernes d'accroissement,
noeuds: dimensions et densité,
fentes, traversantes et non...
poche de résine,
entre-écorce,
pente de fil,
flaches,
altérations biologiques,
déformations maximales . flèche, gauchissement, tuilage

Si ton fournisseur est de la partie, il sera à meme de s'engager à te fournir ton bois en C30, ou autre.

Après, bien sur, si on parle de traitement, sèchage, lasure, aspect et prix unitaire, on aura la possibilité de trouver des différences très dimensionnantes mais qui ne sont pas liées à une différence fondamentale (comme c'est le cas entre les résineux et les feuillus).

Donc plus je vais de l'avant et moins je comprends la pertinence de se doter d'un logiciel de calcul contenant une bibliothèque d'essences exotiques, alors que, de toute évidence, les deux qui intéressent notre collègue sont des essences nationales...et donc pas exotiques pour deux sous (sans jeu de mots par rapport au prix du logiciel...).

Merci de nous fournir de plus amples informations concernant les possibilités de calcul offertes par le logiciel dont tu nous gentiment fourni le lien...

A+

ITHACA

Publié par Bdebout il y a 10 ans

Bonjour,

Peut importe le bois que tu va mettre, c'est ta façon de le protéger qui va déterminer sa longévité. Meme si le bois est autoclavé il est important de lui passer un traitement. trop peu de gens le font. un traitement que tu devrat remettre tous les 2 ou 3 ans dans l'idéal.

Je pense qu'il ne faut pas négliger cette partie, surtout sur un bois qui est en exterieur, horisontalement, et soumis au soleil et intemperies .

Publié par Bricolive il y a 10 ans

ah ah ah bon ça y est ? Il a fini le commercial de chez barbirati ? :)

Bon week-end à tous.

Bricolive

Publié par ITHACA il y a 10 ans

Salut Bricolive,

T'as raison, les interventions intempestives des raccoleurs sont assez genantes. Disons que l'approche qui me semble acceptable consiste d'abord à fournir une information compétente et ...plus si affinité. Mais ceux qui attaquent d'entrée de jeu en vantant les mérites des produits de leur entreprise au mépris du respect de l'information transmise...

Franchement, faut avoir du flan pour déclarer que l'essence ne change rien à la question de la longévité mais que ce qu'il faut c'est traiter traiter traiter... C'est sur, le bout de bois lui il restera toujours un bout de bois. ça sera un bout de bois traité, d'accord, mais il restera un bout de bois....

A+

ITHACA

Publié par Bricolive il y a 10 ans

Salut Ithaca,

C'est surtout énervant quand le gars fait ça de façon grossière dans 4 messages de suite ! Pas bien malin ;) Alors en plus quand il dit des c... pour placer son produit, ce n'est pas acceptable.

Bonne semaine

Bricolive

Publié par Suri666 il y a 10 ans

Bonsoir,
Tout çà pour dire :
- Un bois autoclavé n'a pas besoin de traitement supplémentaire, il est traité "à coeur" et le produit est fixé au niveau cellulaire ==> pas de lessivage significatif.

- Le pin, le sapin et l'épicéa sont trois genres de résineux. Ce ne sont pas les mêmes bois, même s'ils se ressemblent à beaucoup d'égards. En terme de structure, de toute manière, les bois doivent être classés en fonction de leur résistance. ( C18 pas terrible, C22, C24, C30 (je ne connais personne capable de justifier du bois français de cette qualité) ou n'importe quoi qui ressemble à C plus une valeur). En terme de durabilité, pour de la structure, à moins de faire des pieux en bois enterrés, vous pouvez y arriver avec des bois autoclavés pour atteindre une classe de service 3 ou supérieure. Le pin s'imprègne un peu mieux que le sapin et que l'épicéa, qui s'imprègne à force de pression prolongée. Pour un bois en classe de service 1 ou 2 à usage de structure, un traitement de surface (trempage court, badigeonnage ou pulvérisation suffit).

-Pour le prix, ben çà dépend du vendeur, de la région, de votre marchandage, etc...

Bien cordialement,

Publié par Stefen il y a 6 ans

Bonsoir,

Un peu en rapport avec le sujet de base sur la "longévité" du sapin autoclavé.

Il y a 1 an, pour ma maison, j'ai réalisé une terrasse de 120 m2 avec ce type de bois + traitement (lames de 27mm d'Ep. et de 16 et 20 cm de larg. Longueur des lames: 2 et 4 mètres par endroit). 45 m2 de la terrasse sont sur des pilotis de 120 cm de haut (largeur de la terrasse sur cette partie: 9 mètres) La personne qui nous a fournit le bois nous a conseillé de ne pas traité la terrasse de suite, de laisser "grisé". En l'espace d'une année et avec les chaleurs que nous avons eu, les lames ont cintrées... elles font un ventre sur toute la longueur au point de sentir sous le moindre de nos pas, les "jointures". Certes, le bois travaille ! Normal ;) Mais elles fissurent beaucoup... les nœuds éclatent et se détachent des lames par endroit. C'est à voir !

Fin juillet (si il ne fait pas trop chaud. 25 C° maxi), je vais les traiter avec un SATURATEUR extérieur couleur Teck spécial "résineux et autoclavé".

Ma question, ce n'est pas le soucis du rendu. Mais bel et bien: qu'elle durée de vie vais-je donner à ma terrasse quand je vois la gueule des lames en l'espace d'un an ?!

Pensez-vous que le mal est déjà fait ou ce saturateur va-t-il calmé un peu les choses ? Pour un info, la terrasse est exposée plein soleil TOUTE LA JOURNEE.

A la base, on m'a donné entre 7 et 10 ans avant de toute refaire. Au bout d'un an, je lui en donne 5 maximum. Bref, un peu... beaucoup... dégouté quand on voit l'ampleur de la réalisation.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

différence de prix ossature sapin ou douglas

Publié par gribouille

1 réponse
1748 vues
0 like

différence entre CTBH et OSB3 ?

Publié par Jez

0 réponse
2009 vues
0 like

Différence entre un tasseau et un liteau

Publié par Mettero

12 réponses
8019 vues
0 like

Difference entre poutre et poteau en BLC

Publié par miniac007

2 réponses
3992 vues
0 like

différence entre frise, frisette et lambris

Publié par lily25

0 réponse
2175 vues
0 like