resistance poutre l'une sur l'autre

Publié par Charlo05 il y a 1 an

Bonjour,

quelle pourrait être la resistance de deux "chevrons" de même section (200*45 par exemple) posées à chant l'une sur l'autre et solidarisées sommairement avec des joues en OSB par exemple.
J'imagine qu'on additionne pas la resistance de chaque poutre ?!

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Vous n'obtiendrez aucune réponse sérieuse à ce type de question qui ne veut rien dire.
Il faut nécessairement décrire la situation, le rôle de la poutre, les charges qu'elle reprend en précisant les charge réparties et les charge concentrées s'il y en a.
Le mieux est de faire un croquis.

Publié par Charlo05 il y a 1 an

Il s'agirait de chevrons porteurs constitués de deux montants de (200*45) posés l'un sur l'autre.
Je ne demande pas une valeur de resistance d'un tel chevron mais plutôt théoriquement comment cela peut-il fonctionner mécaniquement.
Est-ce que la résistance de chaque chevron s'additionne ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

comment cela peut-il fonctionner mécaniquement.  En l'état cela ne fonctionne pas

Est-ce que la résistance de chaque chevron s'additionne ?
Bien sur que non

Publié par Charlo05 il y a 1 an

Alors que faire pour que cela fonctionne ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Répondre aux questions

Publié par Charlo05 il y a 1 an

Ok alors voilà mon probléme:

Je fais une toiture grace à des faux arba de 5 m de portée (faitiére>sabliére) sans panne inter et espacés de 47 cm (entraxe).
Les arba sont contreventés grace à un voile travaillant en haut ou en bas (à determiner).

J'utilise cette solution:

Solution 3, sans aucun doute la plus raisonnable, elle consiste à fixer les têtes d'arba sur la faîtière en les encochant (pour l'angle de la faîtière) et en les accouplant par deux goussets en CP CTBX 15mm. En bas de pente, vous coupez le pieds d'aba en partie pour qu'il coulisse horizontalement sur la sablière en laissant une queue de vache pour faire avant toit.

Ma toiture fait 41°, les charges permanentes sont de 100kg/m², les charges de neige 150 kg/m².

Je cherche une solution pour confectionner un arba de 36 cm de haut en deux morceaux pour que celui-ci vrille le moins possible.

Si la largeur de l'arba fait 5cm comment arriver à 36 cm ?

J'aimerais eviter les poutre en I pour des questions de budget.

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

On avance !
Il suffit de compléter en détaillant les charges permanentes et en donnant le lieu et l'altitude de la construction et l'orographie du terrain ainsi que la hauteur de la construction.
Je comprends que vous avez fait le choix de ma solution 3 donc il faut aussi expliquer comment vous comptez faire coulisser le faux arba sur le sablière.
Donnez également la portée de la faitière.

Publié par Charlo05 il y a 1 an

Charges permanentes: isolant paille (50kg/m²), OSB en sous-face, fibre de bois pare-pluie au dessus des chevrons, liteau+bacs acier (sans arrêts-neige).

La construction se trouve dans les hautes alpes à 1200m d'altitude, le terrain est légérement en pente.

Le faîtage est à 10m de haut, il fait 9,5m de long divisé par un poteau central.

Je comptais couper les faux arbas parallélement à la sabliére pour qu'ils glissent sur celle-ci.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Vous faites comme vous voulez, mais je pense que d'un point de vue sécuritaire et sans assurance, cette technique n'est pas appropriée en zone de sismicité 4 et à 1200m d'altitude.

D'un point de vue portance, les chevrons peuvent être de section 75 x 300 avec des entraxes de 417 pour de l'OSB en 2500 x 675 x 18mm.

Mais sachez que les réactions aux appuis seront de 225 kg soit 540kg/ml et que la résultante parallèle à la pente de 366kg soit 880kg/ml, c'est considérable.
Imaginez que chaque chevron appuiera de 225kg sur la sablière et poussera de 366kg, sans un dispositif de coulisse, comment voulez-vous que cela fonctionne ?
Malgré tout il faut évidemment prévoir des dispositif anti soulèvement en pieds de chevron en sachant que le pied de chaque chevron du rampant opposé au vent pourra subir une soulèvement de 85 kg.

Quant à la faîtière sur trois appuis, sa section peut être en 100 x 300, les réaction aux appuis seront de 980 - 3225 - 925 kg.
Il faudra donc un poteau de section 200 x 200 à recalculer selon la hauteur.

Une telle entreprise sans ceinture ni bretelles dans les conditions exposées ci-dessus frise l'inconscience, pardonnez-moi de le livrer brut de décoffrage, cela étant vous en prenez la pleine et entière responsabilité, mais pensez à votre famille.

Pour ces raisons, je n'irai pas au-delà.


Publié par Charlo05 il y a 1 an

Tout d'abord merci pour votre réponse et votre franchise.

J'avoue ne pas comprendre ceci: "Imaginez que chaque chevron appuiera de 225kg sur la sablière et poussera de 366kg, sans un dispositif de coulisse, comment voulez-vous que cela fonctionne ?"

Dans la mesure ou les chevrons sont bloqués sur la faitiére et parralléles à la sabliére cela n'annule t'il pas la composante horizontale ?

Je me suis peut être mal exprimé en disant que les chevrons font 5m de portée car il font 5m suivant le rampant mais 3.60m à l'horizontale...

Quelle charge de neige prenez vous en compte ?


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

J'avoue ne pas comprendre ceci: "Imaginez que chaque chevron appuiera de 225kg sur la sablière et poussera de 366kg, sans un dispositif de coulisse, comment voulez-vous que cela fonctionne ?"
225 kg c'est la réaction verticale en pied de chevron.
366 kg c'est la résultante parallèle à la pente.

Dans la mesure ou les chevrons sont bloqués sur la faitiére Qui fléchie sous charges neige et vents et parralléles à la sabliére cela n'annule t'il pas la composante horizontale ? Non, justement, c'est la raison pour laquelle il faut prévoir le glissement sur cette sablière, mais avec de telles charges il faut créer une surface de glissement.
Ces dispositifs à la mode, mais encore TRES MAL COMPRIS y compris par beaucoup de professionnels (et même BE) ne sont raisonnables que pour des charges plus modestes et en tous cas pas raisonnables pour une telle altitude et en zone de sismicité 3 ou 4.
Je me suis peut être mal exprimé en disant que les chevrons font 5m de portée car il font 5m suivant le rampant mais 3.60m à l'horizontale... Pardonnez-moi, mais j'ai quand même quelques heures de vol derrière moi !!! 41 degrés = 86.929% donc 1.32501 de pente pour 1 mètre.
Quelle charge de neige prenez vous en compte ?  152 kg

J'ai expliqué, maintenant, à vous de prendre vos responsabilités.

Publié par Charlo05 il y a 1 an

Ok merci,

juste une dernière question:

-un entrait retroussé changerait il quelque chose ?

-passer sur cette solution : "Solution 1 - Les faux arbas sont posés SUR la faîtière, ce qui est évidemment le plus facile à réaliser et coulissent sur une sablière délardée à la pente, la faîtière encaissera pour une toiture à 45°, 2 x P (charge d'un faux arba) /2 x SIN² de l'angle (45° qu'il faut convertir en radians)"

quitte à surdimensionner la faitiére ? LC ?


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Résistance d'une poutre

Publié par Jer

2 réponses
1532 vues
0 like

RESISTANCE D'UNE POUTRE

Publié par Le Nogue

1 réponse
986 vues
0 like

résistance d'une poutre en bois

Publié par Jean-michelR

2 réponses
3824 vues
0 like

Resistance d'une poutre en chene

Publié par seth1er

3 réponses
2335 vues
0 like

Renforcer une poutre avec une autre poutre...

Publié par datto

5 réponses
1221 vues
0 like