Solivage et charge admissible...

Solivage et charge admissible...

il y a 10 ans

Bonjour à tous.

Sur les conseils de membres d'autres forum (que je remercie de m'avoir redirigé vers celui-ci), je souhaiterais avoir des avis avisés quant à mon projet d'aménagement d'un étage.

Mon questionnement porte quant à la charge admissible de mon plancher constitué de solives de section 9*18,5 (pas très courant à priori...) de 4,30m de longueur avec entraxe de 0,60m.

Initialement, je projetais de réaliser une chape séche de type placosol de 4cm, ceci représentant une surcharge de 50Kg/m², et ceci dans un soucis de gain phonique et rattrapage de certains niveaux.

A ce poids se rajoutera évidemment certains cloisonnement, revêtement de sol, ...

Le plafond quant à lui ne reposera pas sur ce solivage puisqu'en rampant de toiture.

Avec ces quelques données, vous est-il possible de me dire si la charge envisagée sera supportable par mon plancher.

Merci par avance pour vos contributions!

3 réponses

1-3 sur 3 réponses
1/1
1. Solivage et charge admissible... il y a 10 ans

Oui, il est tout-à-fait clair que les sections sont insuffisantes, flèche supérieure à 1/200 ce qui fera une déformation de l'ordre de 15 mm sous charge pour arriver à terme à 25mm. Phénomène de trampoline, vibrations, fissuration du plafond en-dessous, vois des cloisons qui seront dessus.
A vous de voir, c'est chez vous et sous votre responsabilité plein et entière, avec le risque ç la revente de vous voir signifier que ce plancher n'est pas aux normes.

2. Solivage et charge admissible... il y a 10 ans

Merci Boisphile pour ta réponse qui après certaines recherches ne m'étonne pas.

Ce solivage étant en place est-il toutefois envisageable selon toi, en allégeant la structure, d'aménager toutefois cet espace.

J'entends bien que j'engage ici ma seule responsabilité mais j'avoue me retrouver un peu coincé... comptant tout de même sur cet espace.

Pour apporter plus de précision sur la constitution de ce plancher:

les anciens proprio avaient posé sur ces solives des plaques de CTBH (qui constituent le plafond de la pièce inférieure) puis une couche de laine de roche de 10cm puis à nouveau une couche de CTBH.

L'idée de se tourner vers le placosol étaient par crainte que cette laine de ne se tasse sous l'effet du poids du revêtement, ...

Peut-être n'est ce pas justifié... ce qui permettrait de gagner en charge.

L'autre solution serait peut-être de diminuer la couche de placosol à 2cm... ce qui ne fait gagner que 12Kg au m²... pas grand chose en fait.

Je comprends bien que la solution ultime serait de revoir le solivage mais cela m'est impossible.
Auras-tu peux être des pistes à me donner qui me permettrais de tout de même concrétiser ce projet.

Un grand merci pour ta patience.

3. Solivage et charge admissible... il y a 10 ans

Je me permets de rajouter l'hypothèse de fixer des entretoises pour répartir la charge de LA cloison qui posera sur ce plancher...

1-3 sur 3 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer