brique "brique Batipack"

brique "brique Batipack"

il y a 10 ans

bonjour, je viens de recevoir un commercial d'une societe de c onstruction bois. je compte réaliser une extension a ma maison , seul pb, celle ci est enclavée...cette societe me propose un nuveau conept, des briques en bois nommes" brique Batipack" (caisson en OSB contenant de la laine de roche), quelqu'un connait il ce procede???

14 réponses

1-10 sur 14 réponses
1/2
1. brique "brique Batipack" il y a 10 ans

Ce type de produit et de mise en œuvre est soumis à avis technique du CSTB.

Le fait d'avoir réalisé des essais au FCBA ne vaut pas agrément pour monter de la maison.

Donc soit avis technique, soit pas avis technique et donc pas assurance.

2. brique "brique Batipack" il y a 10 ans

Je ne comprends pas la diférence....le site indique que ces briques sont Certifié par le FCBA de Bordeaux fin 2010 (essais mécanique, physique, thermique, ignifuge …), donc, sont elles ou non certifiées pour de la construction de maison?????

3. brique "brique Batipack" il y a 10 ans

Je vous livre une phrase de la réponse du FCBA (que je connaissais déjà), mais je n'ai pas le droit de faire plus :

pour ce type de prestation fcba ne "certifie rien", fcba qualifie par calcul par essai...., c'est le cstb ou les gs (dans le cas d'at par exemple), qui evaluent (et non certifient).

En résumé et pour être précis, je confirme que ces produits ne bénéficient à ce jour d'aucun avis technique pour cette utilisation structurelle, que ce faisant ceux qui mettent en œuvre ne sont pas assurés.

L'entreprise qui par ailleurs est un fabricant de meubles de cuisine, profite du reportage qui a été fait pour s'en servir comme validation.

Il s'agit la de dol vis-à-vis de l'entreprise de mise en œuvre (qui par ailleurs peut être tenue responsable car il est de sont devoir de vérifier que les produits mis en œuvre sont conformes) et du client final.

Un site Internet, un document commercial ne sont que des documents commerciaux, ils n'ont aucune valeur normative ou réglementaire. Les seuls documents qui attesteraient de la faisabilité, sont les avis techniques et les Agréments Technique Européens accompagnés d'un Document Technique d'Application.

Je ne peut en dire plus………………..

4. brique "brique Batipack" il y a 10 ans

Précision complémentaire : Un laboratoire peut tester par exemple la résistance mécanique d'un élément, les résultats peuvent être excellents, mais pour autant, le comportement d'un mur complet, les assemblages d'angle, les liaisons mécaniques entre éléments, les liaisons avec les planchers, les éléments de toiture etc n'ont pas été évalués.

5. brique "brique Batipack" il y a 10 ans

bon, ben voila une réponse claire !!! je vais donc me reporter sur une construction bois classique.....mais testée et solide !!! merci à toi boisphile

6. brique "brique Batipack" il y a 10 ans

Cela me parait plus sage, en effet !

7. brique "brique Batipack" il y a 10 ans

Bonjour, je me permet de me joindre à votre discussion. En fait, je suis exactement dans la même situation que domim1, j'ai un projet de construction bois, et du coup je me suis rapproché de l'entreprise Batipack. Par contre contrairement à ce que dit Boisphile, la société m'a bien présenté son assurance décennale sur leur produit...

8. brique "brique Batipack" il y a 10 ans

Bonjour
Je me suis inscris sur ce site, spécialement pour répondre à cette discussion.
Le message de Boiphile est erroné.
La brique Batipack  est reconnu comme mode constructif sérieux et un audit  à même été réalisé par SOCOBAT.
Le procédé est couvert par une assurance décennale fabricant et de plus,  la pose également.

Une chose est sur.
Avant de donner des conseils et surtout affirmer quelque chose , il faut mieux savoir de quoi l'on parle.
Par exemple je suis sur que  l'article 1382 du code civil prévient  toute personne du  du type du   profil "Boiphlie" que tout dénigrement est passible de condamnation devant un tribunal.

Informer et partager une expérience ,c’est bien mais apporter un avis  sans forcement en avoir la compétence, vis à vis d'une société ou d'un mode constructif  est contestable.
Cordialement
MMB95

9. brique "brique Batipack" il y a 10 ans

bon, j'ai lancé de l'huile sur le feu...désolé...mais bon le but pour moi est de trouver une solution adéquat pour mon extension!!! matt115, apparement tu as vu la garantie décennale, mais pour la brique en elle même ou aussi pour la construction de mur / maison avec cette brique??? je continue a m'interesser a ce produit, qui me parait vraiment adapté pour mon pb...ou en est tu de ton projet matt115??? es tu sur une construction de maison ou sur une extension? sur quelle région? moi je suis dans le 95, et je suis ok pour avoir tous renseignements sur ce produit !!! soyons constructifs et échangeons dans la cordialité !!!

10. brique "brique Batipack" il y a 10 ans

Il n'est pas question de dénigrer quoi que ce soit et qui que ce soit, mais d'expliquer.

Alors j'explique, pour avoir une certaine expérience de la réglementation française dans ce domaine.

Ensuite, chacun fait comme il veut, le maître d'ouvrage est souverain, Boisphile n'a rien à voir là-dedans.

Donc pour en revenir sur le fond, je veux bien que le produit soit bon et je vous dirais même que je le pense.

Pour autant, il y a des règles à respecter dans la construction que l'on doit respecter.

J'explique et même je conseille le fabricant s'il l'accepte, sans aucune arrière pensée ni polémique, mais pour clarifier les choses qui, je l'avoue ne sont pas simple à comprendre.

Ce que j'écris ci-dessous peut être vérifié auprès du département structure du FCBA, puisqu'il est cité par le fabricant.

 

Pour être accepté, un produit de construction doit être rattaché à une norme harmonisée.

Prenons l'exemple de l'OSB puisque le produit en question est en OSB, que je peux avoir la prétention de bien connaître.

L'OSB est rattaché à la norme harmonisée NFEN 13986 sur les panneaux utilisés en structure.

Pour autant, il répond lui-même à une norme produit qui est la NF EN 300.

Les produits de construction sont donc cités dans les DTU et pour ce qui concerne cette utilisation, le 31-2 constructions en bois.

Si le produit est nouveau et n'est pas encore dans la partie CGM des DTU, le fabricant doit passer par une procédure d'avis technique.

Le produit subira donc des essais et le CSTB émettra un avis sur son utilisation en structure.

Il peut être possible de passer par une procédure plus courte qui est une enquête de technique nouvelle, généralement pilotée par un bureau de contrôle et qui pourra servir dans la procédure de demande d'avis technique.

En fait dans le cas présent, une bonne partie du parcours est fait, mais il n'a pas abouti.

Encore une fois, cela ne veut pas dire que le produit est mauvais, mais simplement que la procédure n'est pas complète.

Que le produit possède un brevet, qu'il ait été évalué positivement par Socobat, qu'une assurance accepte de l'assurer sur 10 ans, y compris sa pose, tout cela est fort bien, mais pour autant, aujourd'***, on ne peut pas dire que ce produit peut être utilisé en structure de maisons ou de bâtiments au sens normatif du terme.

Un autre exemple qui vous fera réfléchir, toujours à propos de l'OSB qui est connu et utilisé en construction bois depuis 1987 en France, qui est normalisé comme produit structurel, qui est cité dans la partie CGM des DTU 31-2 et 51-3 (entre autres) pourquoi ne peut-on pas l'utiliser en support de couverture et d'étanchéité. Pourtant il est traditionnel ………

A mettre dans le même panier dans un autre domaine, la laine de bois utilisée comme isolant duis plus de 30 ans, pourquoi ce produit n'est toujours pas reconnu comme un isolant traditionnel ?

Parce que l'un comme l'autre, bien que connus et reconnus comme d'excellents produits, ne bénéficient pas d'avis technique favorable dans ces utilisations. Pourtant, les industriels sont bordés et bardés d'assurances et de cabinets d'avocats.

Un dernier exemple en rapport avec notre affaire et la construction bois : UNILIN qui n'est quand même pas un amateur en matière de panneaux, d'isolation, de complexe isolant et de construction, a mis au point un système constructif nommé REXOKIT. Ils savent très bien que ce système est sans avis technique dont pas utilisable en construction de maisons ou de bâtiment. Alors ils ne le présentent que pour des extensions de maison existantes, sans permis de construire. Pourtant eux aussi sont bardés d'assurance et d'avocats, mais ils ne s'y risquent pas.

J'ai essayé d'être clair et précis, j'espère avoir été objectif et complet, n'avoir froissé personne, mais encore une fois, le seul maître à bord, c'est le maître d'ouvrage qui doit ou non accepter le risque.

1-10 sur 14 réponses
1/2

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer