Quel épaisseur d'OSB 3 pour plancher

Publié par zenman94 il y a 8 ans

Bonjour, Je souhaite refaire le plancher de mon étage, il s'agit actuellement d'un mix de plein de chose, certaines portions sont en agglo de 22mm, d'autres en vieux plancher de 22, d'autre... en plancher recouvert d'agglo. Je souhaite tout sortir, poser un isolant en vrac entre les solives et refermer avec un OSB3 pour créer le plancher. Le solivage est en 8x16, les solives sont propres. L'entraxe est d'un peu moins de 40cm (solives espacées de maximum 30cm). La portée tourne autour de 6m (de 5m80 à 6m30) Je pensais poser une bande résiliente de Phaltex, un OSB3 rainuré bouveté vissé sur les solives, un isolant puis un stratifié. Une pièce d'eau sera faite, pose d'une natte Ditra sur l'ensemble de la surface avant pose de carrelage. Un OSB3 de 16mm serait-il suffisant? Faut-il passer à 18mm? Plus? Merci d'avance.

[Modération : attention à ne pas citer de marques déposées... -Le Webmaster-]

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Coucou !!! Réveillez-vous !!! vous êtes en plein rêve et si vous continuez ce sera un cauchemar …………….

Du 80 x 160 pour une portée de 6 mètres et entraxes 400 ………… ce n’est tout simplement pas possible, vous avez oublié quelque chose ……..rendez-vous compte la flèche sous charges totales serait de 1/75 soit une déformation à terme de l’ordre de 8 centimètres – Taux de flexion 130 % ……….. Il faut revoir cela mais pas question de faire de l’habitable tel quel.

Publié par zenman94 il y a 8 ans

Bonjour Boisphile.

Ça a été de l'habitable pendant plus de 100 ans.... Les cloisons étaient en briques platrières le plancher doublé par endroit. J'ai évacué plus de 2T de gravas (cheminées, lambris, cloisons, moquettes). Et la maison est toujours là.

Donc soit il y a des choses que je n'ai pas vu quelque part (j'ai juste soulevé un bout d'agglo), soit la maison tient pas magie (mais depuis une centaine d'année, j'ai du mal à y croire). J'essaierai de vous en dire plus une fois l'intégralité de l'agglo/plancher retiré. En tous les cas la maison tient debout, moi je ne souhaite que changer le plancher :)

Publié par zenman94 il y a 8 ans

L'entraxe est de 37,5cm et les solives semblent bien être en 8x16. Les murs sont en pierre d'environ 60cm, je pense que les solives sont assez profondément ancrées dans les murs en pierres.

Voici un petit aperçu de la pièce à l'heure actuelle :


Le sol a effectivement fléchi légèrement, on le voit d'ailleurs sous la ferme du fond (accentué par le panorama) mais on est loin des 8cm. Le sol est souple mais loin d'être un chewing-gum.

Publié par zenman94 il y a 8 ans

Je confirme après démontage partiel, entraxe de 40, solive de 80x160.
Sur la partie où le plancher est surélevé il y a 3 couches de plancher : 22mm d'agglo, 20mm de plancher (lame de pin rouge) et pour finir encore 20mm de plancher (pin rouge). Autant dire que je sors de cette étage un sacré poids de matériaux!
Le tout sera remplacé par un OSB3 Kronoply de 18mm vissé.
L'étage d'en dessous est fait de la même façon et n'a bougé que prêt de la trémie d'escalier, qui sera renforcé par un poteau dans le garage.
A ce dernier étage rien n'a bougé, si ce n'est une légère flèche comme indiqué plus haut.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Je vous confirme que des 80 x 160 entraxes 400 et portée 6 mètres, ce n'est pas possible, pour cette configuration il faut du 95 x 295 (10 x 30 commercial) ………… tout le monde peut le confirmer, c'est évident !!! Désolé !!! Peut-être y a-t-il une cloison en-dessous ??? mais en portée libre, non !

Publié par zenman94 il y a 8 ans

Aucune cloison porteuse en dessous. Idem au premier étage de la maison, le garage étant une seule et unique pièce de la superficie de la maison.

Là je commence à dépoiler un peu tout le bazar :


Je veux bien vous croire, vous avez sûrement bien plus de connaissance que moi sur le sujet, cependant, je constate aussi que la maison est encore là et je suis loin d'être le premier propriétaire... Il y avait sur ce dernier étage plusieurs épaisseurs de plancher assez lourd (agglo + plancher), des cloisons en briques plâtrières un peu partout... Enfin il y avait du poids, et pas qu'un peu.

J'ai donc commandé de l'OSB3 en 18mm pour recréer le plancher. Quoi qu'il arrive je ne peux pas refaire un solivage à cet endroit.

Publié par netorp il y a 8 ans

Bonjour ,

Je me permet de rebondir sur ce sujet parce qu'il m'interpelle!

J'ai moi aussi en projet de rénover des combles anciennement aménager dans une maison construite au début du siècle!
Actuellement le plancher de ces combles est fait de lame de sapin sur lesquelles sont fixée des plaque d'agglomérée!

Il y a un léger fléchissment!

J'ai en projet de retirer toutes ces couches pour les remplacer par une seule couche d'OSB3 !

On m'a aussi conseillé de poser des lambourdes verticales solives pour faciliter les poses des dalles d'OSB , répartir la charge et corriger le féchissement

Je n'ai pas encore l'ensemble des éléments (dimensions, entraxe et portée des solives).
Mais même si je ne remets pas en cause les chiffres , je ne comprends pas comment des calculs peuvent aller à l'encontre de 100 ans d'utilisation sans soucis ?!?

Cordialement

central-park'et57

Publié par central-park'et57 il y a 8 ans

Bonjour, tous calculs ont leur utilités, cela s'appelle des normes ! car a quoi serviraient-ils ? tout est en fonction de la porter, de la charge et de l'utilité que l'on veut en faire, vous parlez de remise en question de 100 années d'utilisation sans soucis, mais en tant que combles, il est clair que si vous voulez utiliser cette surface pour des pièces de vie la structure actuelle ne le permet pas, cela peut vous paraître sur-dimensionné, mais ces calculs sont fondés sur des faits et des probabilités, et ils permettent de garder une marge de sécurité, avez vous pensez une seul seconde.... Vous effectuez les travaux tels que vous le pensez et selon vos connaissances en la matière, je ne vous le souhaite surtout pas mais imaginez que le plancher cède, hors mis le fait qu'il pourrait y avoir des blesser voir plus, sans compter les dégâts que cela peut engendrer, votre plancher du dessous pourra t'il supporter le poids de celui du dessus avec tout ce qui l'habite ? la chose n'est même pas imaginable, et à qui incomberait la responsabilité ? Si cela à était réalisé par vos soins, j'espère que vous êtes bien assuré ! Mais surtout psychologiquement parlant' c'est un cas de conscience irréversible. Et si c'est un artisan qui à effectué les travaux, et même si vous lui fournissez une décharge le couvrant de toutes responsabilités car c'est vous le donneur d'ordre, c'est caduc auprès d'un tribunal
et je ne vous parle pas si il ne possède pas d'assurance dommage/ouvrage...., c'est lui et "lui" seul qui sera tenu pour responsable car il est sensé être "l'homme de l'art" il s'entendra dire "Avez vous effectués les "calculs" nécessaires avant la réalisation ? Et Boum ! Si il y a des blessés (Dieu en préserve !) = Homicides involontaire.
Croyez vous que le"jeu" en vaut la chandelle ?
Croyez moi, il vaut mieux se couvrir en optimisant votre projet, en vous gardant une marge de sécurité qui je pense n'est pas négligeable en rapport aux risques énormes encourus.
Pour relativiser et pour donner une petite note d'humour à tout ceci,
"Yen à qui ont essayés et ils ont eu des problème ! C'est vous qui voyez ! yen à qui ont eu des pro......8)
En tout cas bonne continuation et surtout bonne réflexions ! Et vous pourez remercier "Boisphil" pour ses conseils bien précieux.
Je vous laisse donc réfléchir la dessus....
Cordialement, Jean-François.

Publié par netorp il y a 8 ans

Bonjour,

Pas de soucis sur les raisons, et l'existence de ses normes !
Je travail dans un monde de normes et de règles de sécurité, je n'en ai que trop d'exemple!

Merci de ne pas me faire un cour sur les assurances/responsabilité etc...  ;)

Toujours est il, que je lis beaucoup de cas où avec les données énoncées il semble tout a fait impossible de faire quoique ce soit dans ces combles !
Voir aberrant ! Comme si l'étage tenait par magie !
Pourtant il est habité depuis des lustres sans l'once d'une faiblesse...

Les normes ne sont elles pas trop "larges" ?
Sans renier leur utilités ! Soyons bien d'accord ! :)




Publié par netorp il y a 8 ans

Ah et je voulais savoir par contre , si il y'a une différence dans le normes "construction" et les normes "rénovation"!

Sinon il reste la solution de créer un nouveau solivage avec des sabots support entre les solives existantes non ?

central-park'et57

Publié par central-park'et57 il y a 8 ans

Bonsoir, je vois que vous baignez dans le monde des normes, donc si vous oeuvrez ce sera en toute connaissance de cause.
Je ne veux pas vous faire un cour sur les assurances/responsabilités comme vous dite, loin de moi cette idée et je n'en ai pas la prétention je ne suis qu'un humble commun des mortels. Si je vous ai avancé ceci, c'est pour une bonne et simple raison, lorsque nous sommes chargés de mettre en place quelque choses pour une tiers personne, nous faisons tout pour que le risque "0" soit une évidence, mais comme tout "commun des mortels" quand il s'agit d'oeuvrer pour nous même, nous faisons passer en priorité une facilité de mise en oeuvre, regardons le fond de notre portefeuille, et seulement là, nous essayons d’accommoder les "pseudos normes qui nous font chier !" à nos possibilités financières. Ces normes ont étaient établies sur des faits, des incidents qui ce sont produits, et pour que les personnes concernées et les tiers ne courent aucun risque ni danger.
Comme vous dite très justement, la bâtisse semble saine puisque ça a tenu jusque là, je vais vous citer un exemple qui n'en est pas un d’ailleurs car cela est malheureusement arrivé à quelqu'un de très proche, ils furent l’acquisition d'une bâtisse du siècle dernier, elle fut habité sans cesse jusqu'à l'achat, mon ami (témoin de mon mariage) entreprit des travaux d'aménagement de combles, pour
créer une s/bain, 2 petites chambres et une salle de jeux pour leur fils, il rencontra les difficultés que vous rencontrez aujourd'***, avec toutes les questions qui en découlent: plancher à remplacer, solives en très bon état mai un peu juste en section, il préféra avoir plusieurs avis dont certains contradictoires
avant de commencer les travaux, et se lança dans la reno.... Tout fut terminé 4 mois plus tard sans encombre et en plus du budget restant pour faire une crémaillère digne de ce nom, 5 ans plus tard une micro fuite dans la s/bain invisible car l'eau s’écoulait entre le mur de pierres de taille et le doublage,
l'eau pendant 5 ans a finie de ronger 5 solives qui étaient déjà bien entamées par une infiltration d'un des mur de façade, à cause de joints de pierres poreux, les solives étaient pourries dans le mur, invisible sans sondage préalable, ce fut le coup de grâce.... Résultat des courses, 2 tombes de plus à fleurir au cimetière de Villefranche S/Mer 06, leur fils unique 12 ans orphelin maintenant, est actuellement paraplégique, sans l'usage de ses membres, nourrit par sonde gastrique car il a été amputé de la mâchoire inférieur.
Le plancher des combles a cédé, avec le poids de celui-ci et de ce qu'il portait, il emporta avec lui celui du 1er niveau, Gérard, Céline et Jonathan, furent écrasés
pendant qu'ils soupaient dans la salle à manger du R de CH.

A tout ceci je vous répondrait, "faite !" Vous avez l'air de vous y connaitre un temps soit peu, si vous chercher des conseils sur ce site ou d'autres d'ailleurs, c'est que vous voulez bien faire, il est clair que vous aurez des multitudes de réponses à vos questions, qui ne corroborerons pas forcement, à vous reviendra de toute façon la décision, sachez que nous ne nous sentons pas concernés tant que rien ne nous arrive, c'est humain.
Vous avez des solution entre vos mains, suivez les ou pas, les choses se feront de toutes façons.
Je peux comprendre que cela vous irrite et que vous trouvez cela aberrant, mais si vous ne voulez suivre certains conseils et obligations, pourquoi vous posez vous autant de questions ? Oeuvrez ! Et dite vous que cela n'arrive qu'aux autres.

Cordialement, J-F.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Il ne faut pas tout mélanger …. Le DTU 51-3 plancher bois existe depuis une quarantaine d'années, depuis il a été révisé.

Je réexplique le mécanisme de révision des DTU : Il s'agit d'une commission d'experts (pas expert au sens des assureurs) on va dire "sachants", ce sont des gens d'expérience, des entreprises, petites et grosses, des bureaux de contrôle, les assureurs, la CAPEB, la FNB, le CSTB, le FCBA, des bureaux d'études, en moyenne 20 à 30 personnes. Chaque paragraphe, chaque phrase est relue, les avis sont confrontés, les expériences aussi, les bureaux de contrôle et les assureurs donnent les pathologies qu'ils ont constatées et fonction de cela, le DTU est révisé. A la dernière révision, il y a eu une grosse campagne de tests effectués sur les panneaux, dans des configurations différentes avec des applications de charges à des endroits différents. Il en a été déduit que nous devions revoir les épaisseurs de ces panneaux.

Tout cela est très sérieux, il y va de la sécurité des personnes.

Mais évidemment, c'est comme le code de la route, il y aura toujours des gens qui sont des champions du monde et qui pense que ce n'est pas pour eux, parce que eux ils savent conduire ………….. On voit le nombre de permis retirés …………..

Bref ! pour en revenir à notre affaire, on ne peut pas comparer ce qui n'est pas comparable, par exemple, avant de casser, votre solive pourra fléchir peut-être de 10 centimètres voire plus …….. est-ce que pour autant c'est acceptable ?

Vous ne savez pas qu'elle était exactement l'utilisation de ces combles, même s'il y avait des cloisons et ouis comment étaient les cloisons ? 100% briques ou briques et bois et si oui, quel était le rôle du bois ?

A l'époque on vivait très bien avec un plancher trampoline ou avec des solives qui fléchaient de 5 centimètres et quand un porte coinçait on la rabotait ……….. Vous avez sans doute vu ces portes avec un jeu inégal en haut et en bas ??

Voila ! alors on peut dire ce que l'on veut sur les calculs, je peux certifier les miens qui en principe font foi, je vous ai donné mon avis, mais si malgré tout vous voulez quand même rouler à 180 sur l'autoroute, cela vous regarde tant que vous ne mettez pas les autres en danger.

Publié par netorp il y a 8 ans

Bonjour et merci pour le dernier message c'est tout à fait ce que je voulais savoir...

Ma curiosité allait vers l'établissement et les références utilisaient pour les normes , non sur leur légitimité.

Je me serais bien passer d'un exemple dramatique pour imager des risques que j'imagine déjà aisément.
Oui je travail dans un monde de norme et de règle et les issues dramatiques font partie de ce monde.

Merci à boisphile d'avoir compris ma question et d'avoir répondu justement.

Bonne soirée.





Publié par netorp il y a 8 ans

Mes excuses pour les fautes ... j'ai la relecture un peu rapide parfois !

Cordialement

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

plancher en osb 3

Publié par VD

1 réponse
1518 vues
0 like

Plancher OSB 3

Publié par micour

14 réponses
2752 vues
0 like

Quelle épaisseur d'OSB pour un plancher.

Publié par Mey

8 réponses
6895 vues
0 like

OSB 3 ou OSB 3 PLUS ?

Publié par Franck

0 réponse
1208 vues
0 like

épaisseur osb

Publié par MatthieuJ

0 réponse
1613 vues
0 like