nouvelle isolation sous toiture - problème de charge

Publié par phoebus il y a 9 ans

Bonjour,

J'habite en bord de mer et souhaite refaire l'isolation sous toiture de ma maison (1956) mais je butte sur un problème de charge et cherche une solution afin de ne pas diminuer (ou le moins possible)  la qualité de l'isolation que j'envisage.

Cette toiture est composée de pannes de section 65x175 avec une portée de 3,3m et une autre de 2,9m. Il s'agit de la même panne qui va d'un pignon à l'autre et passe dans un mur de refend en parpaings plein de 10cm dont la partie haute a été récemment modifiée : pose d'un arbalétrier avec poutres de même section que les pannes pour permettre la pose d'une porte de hauteur suffisante.
Sur les pannes, des chevrons 44x63 et enfin, des ardoises posées sur lattis.

Il y a entre la faitière et la sablière 2 pannes dont l'écartement selon rampant est de 1,675m. La pente de toit est de 35°. Entre les 2 pannes il y a un velux de 90 de haut par 1,3m de large.

Comme j'ai posé des panneaux de ouate de cellulose pour l'isolation des murs je pensais en faire de même sous la toiture : panneau de bois de 2,2cm en guise de pare pluie + 15cm de ouate + fermacell 1cm. Hélas, en faisant mes calculs, je suis visiblement au-dessus de la charge admissible pour la section de panne utilisée.

Un professionnel (qui n'est pas charpentier), me suggère d'ajouter une panne intermédiaire entre chaque panne pour résoudre le problème.

Pouvez-vous me dire si 'est une bonne idée, s'il faut préférer une autre solution ou s'il faut que je me résolve à diminuer l'épaisseur de l'isolant, voire envisager d'en choisir un autre.

Merci beaucoup.

Phoebus



Publié par phoebus il y a 9 ans

Bon, devant cet ce flot de réponses :-), il semble que mon problème soit mal posé.

En considérant que j'ajoute une panne (65x175) entre 2 pannes actuelles, même si ces nouvelles pannes ne sont pas posées exactement au centre de l'écartement mesuré entre les pannes à cause des vélux (l'écartement maximum sous rampant passerai de 1,675m à 1m), je me pose des questions :

1 - Est-ce que cela permet diminuer la charge admissible sur chaque panne ? (selon moi : oui)
2 - Faut-il fixer les chevrons existants aux nouvelles pannes ou bien juste fixer ces dernières aux murs porteurs ?

Si quelqu'un pouvait m'aider, ce serai sympa.

Merci à tous.

Phoebus.




Publié par Wandak il y a 9 ans

A mon avis qui n'est que celui d'un bricoleur prudent, il est clair que cet ajout de pannes intermédiaires va diminuer la charge sur chaque panne... à condition que les nouvelles pannes soient bien placées en tension contre les chevrons. Pour cela il est préférable que le bois de ces nouvelles pannes soit bien sec.

Il me semble moins important de les fixer sur les chevrons existants (qui sont déjà fixés sur les pannes actuelles) que de les placer en tension, c'est ça le plus difficile (mais pas impossible du tout) !

Je dis cela en prenant l'hypothèse que votre calcul de charge et la section choisies des pannes sont justes.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

isolation sous toiture

Publié par barbu

2 réponses
1810 vues
0 like

Probleme isolation de toiture à la Mansart

Publié par superzingueur

0 réponse
1055 vues
0 like

Isolation combles sous toiture

Publié par Helonic

0 réponse
1258 vues
0 like

ISOLATION SOUS CHEVRONS DE TOITURE

Publié par GillesM

2 réponses
2011 vues
0 like

Isolation acoustique sous toiture

Publié par DelphineM

1 réponse
2729 vues
0 like