Anout de poutre pourri :(

Publié par nonob il y a 10 ans

Bonjour :)

Quelle mauvaise surprise après dépose de mon ancien plancher: le solivage de celui ci est soutenu par 2 grosses poutres (en chêne) d'environ 40 cm2 et une extrémité d'une de ces poutres est pourri :( .

Mon pied de biche s'est carrément enfoncé de part en part.

J'ai donc retiré tout le bois pourri pour constater l'ampleur des dégats:

Constat: la base de la poutre repose à peine sur la contre cloison en brique et le parement en platre.Seuls les 2 angles inférieurs de la poutre qui ne font plus que quelques centimètres se prolongent jusqu'au mur..,
D'ailleurs si vous regardez la photo vous pouvez voir qu'il ya une avancé du mur de plusieurs centimètres.Bien sur il ya l'épaisseur de la contre cloison en brique + le patre mais cette avcnée s'avance plus que le reste des murs de la maison, je me dis que lors de la pose de la contre cloison en brique la poutre devait déjà etre attaquée et qu'une sorte de poteau en beton ai été coulé ? Je sais pas si vous me suivez..

Du coup j'ai mis par sureté un étai sous la poutre.





L'autre extrémité de la poutre, à l'intérieur de la maison semble en bon état, le bois est très dur et l'extrémité qui ressort du mur à l'exterieur aussi, mais je ne peux pas vérifier toute la poutre, en particulier le dessous car elle est coffrée de lambris, mais par le dessus j'arrive à voir les cotés qui s'enfonce dans le mur et ils semblent en bon etat :( :



Pourquoi un bout de poutre pourri et pas l'autre ?
J'ai quelques idées :
Déjà il ya la porte du grenier qui n'est plus du tout étanche depuis des années et l'eau a coulé pendant des années jusqu'à cette poutre.
L'utilisation de ciment entre autre pour l'enduit à l'exterieur (peut etre je me trompe c'est peut etre pas du ciment?) contrairement à l'autre mur qui n'est pas enduit (ou du moins qui avait un enduit différent) qui porte l'autre extremité de la poutre:

Coté bout de poutre pourri:





Coté pas pourri:







Au passage ya une belle fissure sur ce mur, qui se retrouve sur l'enduit platre du mur intérieur, j'éspère que ca n'est pas grave..

Quelles sont les solutions qui s'offrent à moi à part changer la poutre ?

Mettre un poteau en bois ? en beton ? sous la partie saine du bois ?

Creuser la poutre sur les cotés ou le dessous pour y "greffer" d'autres pièces de bois ou metalliques qui elles iront se poser sur le mur ?

Toutes vos suggéstions sont les bienvenue :)

En attendant la pose du nouveau plancher est repoussée :(

Merci

Bonne journée

@+

Publié par Wandak il y a 10 ans

Malheureusement, c'est très courant dans les vieilles maisons. La poutre paraît saine mais elle est pourrie juste à l'endroit où elle repose. Je connais ça, c'est pénible ! Et après on a envie de scruter toutes les parties cachées pour voir si c'est pareil ailleurs... Quand j'ai examiné ma maison, ça m'a donné des sueurs froides.

Bon, il y a des solutions. Dans votre cas, le plus simple serait sans doute de placer un bon poteau contre le mur, à condition de pouvoir trouver un appui solide au sol.

Une autre solution consiste à doubler la poutre par le dessous avec une poutre de même section et de 120 cm de longueur, scellée de 20 cm dans le mur et fortement solidarisée avec la première poutre à l'aide de boulons verticaux placés en trois points à 40 cm d'intervalle. Au final, vous avez une poutre d'origine qui repose sur un corbeau de bois d'un mètre (qui peut être un peu sculpté à son extrémité pour être plus élégant). Les boulons restent visibles.

Je ne suis pas certain que Boiphile valide cette méthode, mais elle donne parfois de bons résultats à condition d'être bien exécutée.

Le problème, c'est que cette méthode impose de pouvoir accéder à la face supérieure de la poutre pour réaliser le boulonnage, ce qui est moins facile entre deux étages que, par exemple, sur une panne de la charpente. Par ailleurs, si l'étayage n'est pas scrupuleux, c'est la catastrophe au moment où vous creuser sous l'appui de la poutre pour y loger le corbeau. L'étayage est parfois ce qu'il y a de plus long et de plus minutieux.

MAIS AVANT TOUT il faut trouver l'origine du pourrissement et y remédier.

Publié par nonob il y a 10 ans

Bonjour :)

La solution du poteau me parait en effet la plus simple.

Par contre si j'ai bien compris, si la poutre ne repose plus sur le mur mais sur un poteau, elle n'assure plus son role d'écarteur.Est ce vraiment problèmatique pour mon mur en terre?

Si j'opte pour la solution du poteau, je pensais acheter 2 poteaux de 150x150, je fais sauter le carrelage pour fixer des ancres de poteau directement sur la dalle de beton, j'y fixe mes poteaux et je mets des equerres metalliques pour bien fixer les poteaux à ma grosse poutre.Peut etre mettre aussi des equerres pour fixer mes poteaux sur ma contre cloison en brique mais ca me parait pas forcément une bonne idée.



Merci

@+

Publié par nonob il y a 10 ans

Bonjour :)

Un charpentier me propose ca:
couler du beton armé et serrer la poutre bois à la poutre beton avec des boulons en vertical.



Qu'en pensez vous ?

Merci

@+

Publié par Wandak il y a 10 ans

Ce morceau de béton en avancée va reprendre une charge terrible en flexion, et le bout de la poutre ne pourra pas bien respirer contre le béton. Toutefois, ce n'est pas impossible que ça fonctionne si le calcul de charge est bien estimée et si l'exécution de la maçonnerie est parfaite (peut-être avec du micro-béton).

Publié par ITHACA il y a 10 ans

Salut,

étonnant qu'un charpentier puisse proposer d'avoir recours à du béton pour réparer un about de poutre en bois...

Mais sa proposition est parfaitement correcte. Elle est néamoins à approfondire. En fait la liaison entre le bois et le béton est ce qui fera que la prothèse sera solidement ancrée à la poutre et c'est ce qui rendra la poutre plus résistante.

Pour ce qui concerne la protection de la partie saine de la poutre du contact de l'eau au moment du coulage du béton, il doit pouvoir rentrer dasn le détail du mode opératoire.

Ce que je connaissais comme technique mise en oeuvre par les charpentiers, c'est la dépose de l'about et son remplacement par une pièce saine en bois , rapportée et ancrée à la poutre elle-meme par les moyens de fixation admis dans ces cas-là: des tiges métalliques boulonnées ou fixées par de l'EPOXY dans le sens de la longueur de la poutre.

C'est un travail qui requière présence d'un pro, c'est clair. Mais qui est beaucoup moins invasive du remplacement pur et simple de la poutre entière.

A+

ITHACA

PS: Boit debout et d'autres charpentiers qui viennent ici pourront meme te donner plus de détails sur ce type d'interventions chirurgicales...

Publié par Wandak il y a 10 ans

Je suis curieux aussi de les entendre à ce sujet.

Publié par bois debout il y a 10 ans

bonjour,

pour ton problème, pourquoi ne pas envisager un petit morceau de colombage (pan de bois) de 1 mètre ou plus à l'intérieur qui pourrai te permettre de reprendre la poutre sans rien toucher au niveau du mur ou du doublage, excepter en extérieur si besoin.

Cela peut  créer une petite séparation dans une grande pièce, amener un cachet supplémentaire à ta maison. Cela vautpeut-être le coup d'envisager cette solution qui peut ce réveler peu onéreuse.

cordialement

Publié par nonob il y a 10 ans

Bonjour :)

Ce morceau de béton en avancée va reprendre une charge terrible en flexion, et le bout de la poutre ne pourra pas bien respirer contre le béton

C'est ce que je me dis aussi.

En fait la liaison entre le bois et le béton est ce qui fera que la prothèse sera solidement ancrée à la poutre et c'est ce qui rendra la poutre plus résistante.

Donc les boulons.

Ce que je connaissais comme technique mise en oeuvre par les charpentiers, c'est la dépose de l'about et son remplacement par une pièce saine en bois , rapportée et ancrée à la poutre elle-meme par les moyens de fixation admis dans ces cas-là: des tiges métalliques boulonnées ou fixées par de l'EPOXY dans le sens de la longueur de la poutre.

Oui je pensais à ca aussi.Ca me parait plus solide, non ?

Et la solution de moiser 2 poutrelles metalliques sur les cotés de la poutre, et ces poutrelles iraient se poser dans l'ancien trou dans le mur, lequel serait betonné avec les poutrelles, qu'en pensez vous ?

pour ton problème, pourquoi ne pas envisager un petit morceau de colombage (pan de bois) de 1 mètre ou plus à l'intérieur qui pourrai te permettre de reprendre la poutre sans rien toucher au niveau du mur ou du doublage, excepter en extérieur si besoin.

Cela peut  créer une petite séparation dans une grande pièce, amener un cachet supplémentaire à ta maison. Cela vautpeut-être le coup d'envisager cette solution qui peut ce réveler peu onéreuse.

Quand tu dis colombage, tu parles d'un poteau de bois au milieu de la poutre, c'est ca ?

Merci

@+

Publié par ITHACA il y a 10 ans

Bon,

Je pense que sur le plan strictement technique, tu as plusieurs options valables et déjà expérimentées sur d'autres ouvrages.

Il te faut choisir celle qui te convient le plus. A part l'aspect économique qui est toujours important, n'oublie pas d'envisager le résultat sur le plan esthètique. Tu penses que deux poutrelles métalliques fixées de part et d'autre de la poutre existante seront du plus bel effet?

Mais bon, comme pour tout, les choix vous les faites en connaissance de cause, donc n'hésite pas à nous envoyer les clichés du travail fini.

A+

ITHACA

Publié par nonob il y a 10 ans

Bonjour :)

Pas de pb.Merci pour vos aides.

@+

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

pied de poutre pourri

Publié par spiritueux54

0 réponse
1796 vues
0 like

Pourrissement du bois

Publié par b.rsslt

4 réponses
190 vues
0 like

Pied de chevron pourris

Publié par houplineur

11 réponses
562 vues
0 like

bardage canadien pourri

Publié par toybj45

0 réponse
2389 vues
0 like

Poutre bout pourri prise en sandwich entre deux nouvelles poutres

Publié par goldo1

1 réponse
900 vues
0 like