Isolation contre bruits d'impacts plancher bois

Publié par MoffTrachta il y a 2 ans

Bonsoir,

Je me permets de faire appel à vos connaissances et expériences.

J'ai entrepris la rénovation de mes sols du premier étage de ma maison acheté il y a une année. J'ai en effet découvert sous l'ancien plancher des scories en guise d'isolation... n'étant guère réjouis par cela, j'ai décidé de refaire mes sols à neuf en repartant des solives existantes. Seulement voilà, j'ai déjà fait 2 chambres sur 4 (heureusement) et l'isolation contre les bruits d'impacts n'est vraiment pas bonne. Quand je me trouve dans la pièce en-dessous j'entends vraiment les bruits de pas de manière très sourde. Je vous explique la composition de mon nouveau sol du bas vers le haut:

1: Solives 12x20cm, entraxe de 70cm (je précise que la capacité de charge a été contrôlé par un ingénieur et c'est ok)
2: Laine de roche 12cm d'épaisseur (correspondant à la hauteur entre le faux plancher entre les solives et le dessus des solives)
3: Bandes de liège sur les solives allant d'une épaisseur de 4mm à 10mm (j'ai compensé la déformation de la poutre, elles sont de 1930 et je suis limité en hauteur par un seuil existant)
4: Panneaux OSB3 25mm collés entre-eux et vissés sur les solives
5: Plaques de Fermacell 30mm (2x10mm plaques fibre de gypse + 10mm laine minérale)
6: Parquet 14mm chêne collé avec colle flexible.

Le tout désolidarisé des murs.

Ai-je commis une erreur quelquonc ou auriez-vous une idée de pourquoi les résultats sont si mauvais? Je précise encore qu'avant les travaux j'entendais bien moins les bruits de pas...

Merci à vous pour les précisions que vous pourrez m'apporter!

Cordialement

Florent

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Quelle est la portée des solives ?

Publié par MoffTrachta il y a 2 ans

Bonjour,

Elle est de 3,60m pour une chambre et de 3.00m pour l'autre.

Cordialement

Florent

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

1: Solives 12x20cm, entraxe de 70cm  Pour les solives c'est effectivement très correct.
2: Laine de roche 12cm d'épaisseur  OK
3: Bandes de liège sur les solives allant d'une épaisseur de 4mm à 10mm (j'ai compensé la déformation de la poutre, Vous ne dites pas ce qu'est cette poutre et si elle présente déjà une déformation, ajouter 35kg/m² de charges ne va rien arranger
4: Panneaux OSB3 25mm collés entre-eux et vissés sur les solives  C'est là qu'il y a incohérence : a) entre les entraxes de 700 et la longueur utile des dalles de 2500, comment seront supportées et fixées les petites rives de ces dalles ?  b) Du 25mm conviendrait pour une charge d'exploitation de 150kg/m², mais pas pour 185 kg/m². Donc nécessité de lambourder au préalable.  c) les bandes de lièges ne servent à rien pour limiter les bruits d'impacts, puisque les fixations vont les traverser et servir de conducteur.
5: Plaques de Fermacell 30mm (2x10mm plaques fibre de gypse + 10mm laine minérale)
6: Parquet 14mm chêne collé avec colle flexible.
Il faudra bien vérifier auprès de Fermacell la possibilité de coller en plein directement un parquet de 14mm.

Publié par MoffTrachta il y a 2 ans

3: Bandes de liège sur les solives allant d'une épaisseur de 4mm à 10mm (j'ai compensé la déformation de la poutre, Vous ne dites pas ce qu'est cette poutre et si elle présente déjà une déformation, ajouter 35kg/m² de charges ne va rien arranger:

Par poutre j'entends solives, j'aurais dû préciser.. J'ai donc compensé la déformation des solives par plusieurs couches de liège pour niveler le tout.

4: Panneaux OSB3 25mm collés entre-eux et vissés sur les solives C'est là qu'il y a incohérence : a) entre les entraxes de 700 et la longueur utile des dalles de 2500, comment seront supportées et fixées les petites rives de ces dalles ? b) Du 25mm conviendrait pour une charge d'exploitation de 150kg/m², mais pas pour 185 kg/m². Donc nécessité de lambourder au préalable. c) les bandes de lièges ne servent à rien pour limiter les bruits d'impacts, puisque les fixations vont les traverser et servir de conducteur:

a) effectivement, j'ai coupé les dalles OSB pour que les jointures entres-elles tombe sur l'axe des solives, je n'aurais peut-être pas dû? b) comment estimez-vous 185kg/m2? Dans ce cas là, que puis-je alors utiliser comme matériaux? c) j'ai fais comme ça sur conseil de 2 menuisiers.


5: Plaques de Fermacell 30mm (2x10mm plaques fibre de gypse + 10mm laine minérale)

6: Parquet 14mm chêne collé avec colle flexible. Il faudra bien vérifier auprès de Fermacell la possibilité de coller en plein directement un parquet de 14mm:

Je l'ai fait au préalable et cela m'a été confirmé par la maison Fermacell, il est possible de coller en plein du parquet sur les dalles de sol. Est ce que poser en plein densifie le sol et le rend plus vulnérable aux bruits solides?

Merci à vous!

Publié par MoffTrachta il y a 2 ans

Je précise que je suis limité en hauteur et que dans ce cas la il sera peut-être difficile de lambourder en dessous des dalles OSB pour augmenter cette capacité de charge d'exploitation..

Publié par MoffTrachta il y a 2 ans

Je viens de remarquer (en cherchant sur les forums) que je n'ai pas d'entretoise entre mes solives... est-ce une absolue nécessitée? Si oui, pourriez-vous me dire combien en mettre et de quelle épaisseur.$

Bien amicalement

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Vous dites que ce sont les solives qui sont déformées, certes, mais plutôt que de vouloir "rattraper" cette déformation par des épaisseurs de liège, il eu été plus judicieux de se gratter la tête pour comprendre la raison de cette déformation, ne pensez-vous pas ?
Par exemple, je vous ai écris que la section des solives convenait, certes, mais dans une telle section, il est fort probable et même quasi certain qu'elles n'étaient pas sèches à 14% et si nous ramenons leur taux d'humidité à 25% au moment de la pose la déformation à terme pourrait être de l'ordre de 15mm.
Ce n'est effectivement pas une bonne idée de recouper des dalles dans le mesure où elle ne transmettent plus les charges de manière homogène sur le surface.
Pour trouver 185 kg, j'ai simplement ajouté le supplément de 35kg (Fermacell, colle, isolant et parquet) à la charge d'exploitation de 150 kg/m². Sachant que ces 150 + 35 ne sont qu'une partie des charges, dans la mesure où il faut ajouter les plafonds, les isolants, le plancher, les cloisons et les revêtements de sol. Dans votre cas, nous arrivons en gros à 120kg/m² de charges temporaires et 155kg/m² de charges permanentes.
Pensez-vous que votre mécanicien est qualifié pour vous conseiller sur vos ennuis de prostate ? Sans doute non, alors pourquoi demander à un menuisier, au charcutier pour des conseils de mise en oeuvre de votre plancher ?

Publié par MoffTrachta il y a 2 ans

Bonjour Boisphile,

Un grand merci pour le partage de votre immense savoir! Merci pour le conseil de la prostate, j'espère que vous le mettrai également en pratique car vous y êtes sans aucun doute plus proche que moi! À qui d'autre alors si ce n'est à un menuisier, dont la profession est justement de construire, entre autre, des planchers...

Allez bon dimanche

Publié par MoffTrachta il y a 2 ans

Je me permets encore juste 2 précisions:

Premièrement: Il vous semble très important de chercher à comprendre la raison de la déformation, grand bien vous fasses mais cela ne m'apporterait dans tous les cas aucune solution de rattrapage. La déformation est dû également au fait que la maison est de 1930 et qu'à l'époque et bien ils faisaient avec ce qu'ils avaient et que certainement les poutres étaient déjà légèrement déformées.

Deuxièmement: le fait de recouper les dalles ne joue absolument aucun rôle dans la répartition de charge puisque les dalles reposent sur toutes les solives et sont d'épaisseur constante. Une dalle d'épaisseur moindre ou un autre espacement entre solives y seraient dans ce cas là pour qqch.
Le fait de les recouper les dalles peut jouer un rôle en terme d'isolation phonique mais c'est bien tout.. et le feutre entre dalles et solives évite les bruits de grincements...

À bientôt!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Le menuisier ne connait pas le fonctionnement d'un plancher, il ne sais pas le calculer où même en vérifier les capacité. En théorie (mais je précise bien en théorie) un plancher est un élément structurel qui reçoit des charges à la fois réparties et concentrées et la transmet aux éléments porteurs que sont les solives qui elles-mêmes les transmettent aux murs par exemple et ce travail incombe plus à un charpentier qu'à un menuisier.
J'ai employé le terme de "en théorie" non pas pour la partie technique, mais pour le charpentier, parce que nous rencontrons de plus en plus souvent des personnes qui se disent charpentier parce qu'ils ont travaillés et appris le métier chez un charpentier, mais pour autant ne connaissent pas les parties théoriques et calculs.
Par ailleurs vous pensez que recouper les dalles n'a aucune importance. Je peux le comprendre si vous êtes novice dans ce domaine, mais c'est malheureusement faux. Un plancher comme écrit plus haut est un élément constructif structurel dont le fonctionnement et je dis bien fonctionnement ne doit rien au hasard où au pifomètre. Il s'agit d'un platelage qui doit être homogène et chaque réaction de ce platelage en tous points se transmet aux divers élément qui composent ce plancher. Une dalle qui reprend des charges transmet une partie de ces charges aux dalles voisines, curieusement et contrairement aux idées reçues.
Alors bien sur, vous concernant, il s'agit d'une maison ancienne avec des murs en pierres et l'importance est moindre que pour une construction en bois par exemple où le plancher est un véritable voile travaillant horizontal. Pour autant, sachez que votre réflexion est erronée.
Le feutre sous les dalles ne sert à rien sur les bruits d'impacts, dans la mesure où les fixations des dalles servent d'autant de conducteurs de ces bruits.
De plus, les grincements, dans la plus part des cas, ne proviennent pas des dalles sur les solives si les dalles sont correctement fixées. Ce sont le plus souvent les fixations elles-mêmes qui produisent ces grincements, justement si elles ne sont pas faites correctement.
Puissent ces explications vous avoir apportées un éclairage plus technique sur les plancher bois pour lesquels et entre autre, je suis expert.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

isolation plancher contre les bruits d'impacts

Publié par le45

0 réponse
1425 vues
0 like

Quelle est la meilleure solution pour isolation des bruits d'impacts

Publié par Mettero

0 réponse
689 vues
0 like

isoler pour le bruit

Publié par JulieD

0 réponse
1238 vues
0 like

Isolation bruit de choc plancher bois + OSB3

Publié par Gabrielle1

4 réponses
915 vues
0 like

bruit du plancher bois

Publié par AlainC

0 réponse
1860 vues
0 like