Plancher de grande surface d'un seul tenant

Publié par AuBoulot! il y a 3 ans

Bonjour à tous, et merci encore pour toutes les interventions que je lis ici depuis des mois.

Et du coup je me suis lancé!

Je transforme une grange et je crée un niveau d'un seul tenant pour une pièce de 7 x 14 mètres, soit 98m2.

Par construction ces 14 mètres de long sont divisés en 3 parties égales parce qu'il y a 2 murs au niveau inférieur également répartis au 1/3 et 2/3 permettant de supporter les extrémités des solives sur leurs arases au même niveau.

Ma question est simple: dans la mesure où la règle des 7m / 30m2 ne permet pas de parquetter cette pièce d'un seul tenant, ce que je souhaite pour créer un volume hors du commun, et qu'li n'y a aucune cloison au milieu pour cacher les joints entre les trois zones d'environ 33m2, comment rendre les séparations invisible et donner l'illusion d'une continuité ?

L'on m'a suggéré de les rendre au contraire bien visible avec un couvre-joint en cuivre de 10cm sur toute la largeur (genre pont de bateau), mais je l'ai pris pour une plaisanterie :-)

Quelles peuvent être les solutions ?

Merci.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Vous parlez de "parqueter", certes, mais qu'entendez-vous par ce terme ? Vous comptez poser du parquet directement sur les solives ou poser un plancher puis un revêtement de sol ? Comment comptez-vous soliver, 3 x 3m66 ou différemment ?

Publié par AuBoulot! il y a 3 ans

Bonsoir.

La pièce fait 14m x 7m comme un seul volume au premier étage, et comme les deux murs du RDC coupent cette distance de 14m en trois parties égales, j'ai en effet 3 parties d'environ 450cm x 700cm de parquet au premier.

Il y avait auparavant un assemblage brinquebalant sur lequel le fourrage était entassé, j'ai tout enlevé et les deux murs intérieurs qui font 240 de haut ont été assainis par un maçon: ils sont propres, rectilignes et leurs arases sont solides et parfaitement planes, comme si les murs étaient en ciment mais ils sont, comme le reste, en terre et pierre.

Les solives sont sur muralières et étriers sur poteaux aux extrémités (pas trop le choix puisque ce sont des murs pierre/terre) et posées aux extremites opposées sur les arases refaites en ciment des deux murs centraux.

J'ai pour ainsi dire trois plateaux de 450x700 qui sont totalement indépendants. Les gauches et droits sont solidaires d'une muralière d'un coté et posés de l'autre, le plateau central est posé entre les deux arases au centre du volume.

Je pourrais bien poster un GIF issu d'un DXF mais je ne sais pas comment :-)

Je vais opter pour solives 225x75 + OSB 18 + plancher collé en chêne ou chataînier, les avis convergent par rapport à un 23mm cloué directement sur les solives.

Mais dans tous les cas j'aurai trois plateaux indépendants avec deux séparations bien visibles entre eux...Comment font ceux qui créent un plancher sportif de plusieurs centaines de m2 ?

Je crois que je ne pourrai pas éviter les couvres-joints sur 7 mètres deux fois, mais en laissant 2 cm de jour entre les trois plateaux pour la dilatation je pourrai me contenter d'une bande de 5cm x 7m...

Je n'ai pas trouvé le coefficient de dilatation d'un bois standard pour évaluer une variation sur 0°c -> 50°C (le soleil va bien rentrer dans cette cathédrale avec 8 mètres sous faîtière ;-)


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Comment faire ma charpente d'un seul tenant?

Publié par ybd17

1 réponse
1941 vues
0 like

Poteau de soutien pour grenier grande surface

Publié par albator8

3 réponses
1183 vues
0 like

Grande souplesse d'un plancher

Publié par noidea

2 réponses
1282 vues
0 like

Plancher surface ronde

Publié par Honu

6 réponses
682 vues
0 like

Fabrication d'un grand grand carport pour voiture et tracteur

Publié par Greg07

0 réponse
862 vues
0 like