Calcul charge toit plat

Publié par Afkbio il y a 2 ans

Bonjour, je souhaite réalisé dans l'avenir (pas trop proche) un hangar pour mon activité professionnel. Celui ci sera réalisé en ossature bois, fera environ 10x12m et 5m au plus haut.
J'aimerai avoir votre avis sur la réalisation de la charpente, je cherche le moyen le plus économique (avec une préférence évidemment pour le bois).
J'ai surfer sur le net mais j'avoue que je mis mélange un peu les pinceaux. Ya tellement de contradictions..
Je cherche a calculé le tombant de mes poutres qui feront donc 10m de porté, par exemple en lamellé-collé (ce sur quoi j'étais partis).
A savoir que de l’intérieur a l'extérieur je pense mettre:
- Plafond BA 13
- Isolant laine de bois
- Charpente
- Osb 22mm
- Membrane type epdm

Si jamais quelqu'un peu m'aider, je suis preneur! En espérant avoir fournis assez d'infos!
Merci d'avance!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Bien sur qu'il est possible de vous aider, mais il va falloir travailler un peu sur la structure globale de l'ouvrage, dans la mesure où on ne construit pas des murs de 5m comme des murs de 2m50 ou 3m. Ensuite il faut réfléchir à la structure de la charpente, c'est-à-dire arbas sur poteaux de 5m ou arbas posés sur murs. Il faudra aussi nécessairement prévoir quelles seront les ouvertures, dans la mesure où une ouverture ne contrevente pas. Bien sur préciser l'activité, régler les problèmes de risques incendie et de protection des isolants, indiquer le lieu précis de la construction, l'altitude et l'orographie du terrain. Vous renseigner sur l'assurabilité de l'ouvrage en fonction de sa réalisation par un professionnel ou par vous dont ce n'est peut-être pas la profession, parce que local professionnel = matériel et éventuellement personnel etc etc ……….. Bref ! Avant de connaitre les "retombées" des poutres, il y a pas mal de murissement à faire au préalable.

Publié par Afkbio il y a 2 ans

Merci pour la réponse.
Effectivement je compte mettre une lisse de renfort.
Et justement je cherche donc la meilleur structure en qualité/prix. Mais ce qui est sur c'est que je ne veux pas de poteaux au milieu du hangar =)
Pour l'activité je travaille en association avec mon père, et à nous deux on s'occupe des corps de métier suivants: Maçonnerie, ossature bois, charpente (sauf toit plat), couverture, et autres.. domaines dans lequel nous sommes assurées. Je viens vers vous car je n'ai pas de connaissance en terme de toit plat
Pour la pose de la membrane elle sera faite par un amis (pro et assurée)
Pour le lieu ça sera en Dordogne (24260), et l'altitude et de 225m.
Par la suite je souhaite également construire un habitation accolé .
Le mur entre les 2 parties sera en ossature de 22.
Pour vous donné une idée j'ai fais une esquisse rapide( j'ai bien dis rapide, les dimensions sont approximatives, sauf pour les surfaces ^^ )!
Il y a donc 2 ouvertures: une premiere qui fera environ H.300xl.340 pour les engins, et une seconde standard H200xl240.
J'ai mis 5% de pente sur le toit plat.

ps: cliquer sur l'image pour l'agrandir puis re-cliquer pour la mettre à l'endroit

Edit: Correction dimensions ouvertures

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Donc neige 1B - 38 kg/m +10 pour faible pente (3-5%) + vérification second genre sous neige accidentelle 88 kg/m².

Vent zone 1 reste à donner l'orographie du terrain pour le coefficient à appliquer.

Pas de risque sismique, mais zone termitée, donc laine de bois à proscrire et traitement de tous les bois et panneaux dérivés du bois entrant dans le domaine structurel.

Je repose donc la question : Souhaitez-vous des faux arbas avec entraxes réduits par exemple 500mm posés sur les murs OB où des faux arbas sur poteaux BLC incérés ou non dans les murs OB, avec entraxes plus importants par exemple 3m + pannes + chevrons entraxes 500 pour platelage contreventant. A ce propos, le seul panneau OSB en dalle traité anti termite est en OSB 3 2500 x 675 x 18mm. Hors l'OSB 3 n'est pas admis en support d'étanchéité, il faudra donc prévoir un isolant intermédiaire de faible épaisseur entre OSB et EPDM.

La solution des poteaux porteurs des faux arba permet d'y accrocher une lisse horizontale à mi hauteur pour rigidifier la paroi OB, verticalement et horizontalement, dans la mesure où vous aurez à justifier cette stabilité en l'absence d'un refend.

Pour l'instant, ce sont les premières pistes, le problème est de savoir si vous avez une BE pour calculer la structure.

Vous dites que vous êtes assuré en RC décennale, certes, mais à condition de pouvoir prouver le calcul de stabilité de la construction.

Publié par Afkbio il y a 2 ans

Désolé de ne pas avoir pu répondre plus vite, le week end était bien chargé!
Pour ce qui est de l'orographie, j'ai trouvé ceci (ci c'est bien ce que vous me demandez)

La pente du terrain et de globalement 7% et le bâtiment sera implanté comme présenté sur l'image du dessus.
Pour ce qui est de la zone termitée, nous appliquons systématiquement un poliane anti-termite sous la construction, vous déconseillez tout de même l'utilisation de la laine de bois? Le reste des bois de structure seront effectivement traité.
Pour la question de la structure, je cherche la solution la moins onéreuse, (pas la solution la plus simple ni plus esthétique), je pense donc que votre solution faux-arba sur poteaux avec un entraxe plus important + pannes(poutre en I?) + chevrons serait plus adapté. (Les ouvertures seront donc plus ou moins déplacés en fonction de la position des poteaux qui soutiennent les faux-arba)
En y réfléchissant je penses également rajouté un OSB de 15 en sous-pannes pour tenir l'isolant et contreventé d'avantage.
Recu pour l'osb3 et l'epdm, un isolant polystyrène extrudé de 4cm ferait-il l'affaire?
Je pensais placer des étrésillons à mi-hauteur pour rigidifié la paroi OB, vous me le déconseillé, en préférant une lisse?
Je passerais effectivement par un BE, mais je veux tout de même calculé au plus précis le budget à prévoir.
Et effectivement, comme vous le dite, je ne souhaite pas construire un bâtiment a risque, je souhaite trouvé la solution la plus économique, mais être tranquille, nous préférons toujours mettre un peu plus, qu'un peu moins.
Pour précisions, ce n'est pas un projet que je vais commencer dans les mois qui vont suivre, mais j'aime mi prendre bien à l'avance, et je prends avec plaisir tout les conseils/directives qui me sont donnés, c'est comme cela que je ferais les choses au mieux.
En tout cas, merci pour la qualitée des réponses et l'attention apporté à mon projet.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

nous appliquons systématiquement un poliane anti-termite sous la construction, Il doit passer sous les fondations et se raccorder avec le Termifilm sous dalle. Cela étant il faut une double protection.

Le reste des bois de structure seront effectivement traité. Bois et panneaux dérivés du bois, donc l'OSB de contreventement murs et toiture.

 vous déconseillez tout de même l'utilisation de la laine de bois? Je ne déconseille rien, je dis l'évidence.
Pour la question de la structure, je cherche la solution la moins onéreuse, ce n'est pas mon propos (pas la solution la plus simple ni plus esthétique), je pense donc que votre solution faux-arba sur poteaux avec un entraxe plus important + pannes(poutre en I totalement inutile pour des portées de 3m?) + chevrons serait plus adapté.

En y réfléchissant je penses également rajouté un OSB de 15 inutile le 12 suffit en sous-pannes pour tenir l'isolant et contreventé d'avantage. Le contreventement se fait sur le dessus, il faut que les petites rives soient portées et fixées ce qui ne peut pas être le cas en sous pannes. En principe un contrelattage suffit.
Recu pour l'osb3 et l'epdm, un isolant polystyrène extrudé de 4cm ferait-il l'affaire? OUI
Je pensais placer des étrésillons à mi-hauteur pour rigidifié Des étrésillons ou entretoises n'ont jamais rigidifiés une paroi ou un plancher, c'est encore une idée reçue qui ne repose sur rien la paroi OB, vous me le déconseillé, en préférant une lisse?

Je ne déconseille rien, je dis ce qui est normativement correct. Vous ne pouvez pas faire une paroi OB de 5 mètres, vous devez faire deux hauteurs de 2m50 et incérer une lisse horizontale prise sur les pieds de poteaux, avec la semelle d'assise et le chaînage ce sont les dispositifs qui rigidifient la paroi.
Je passerais effectivement par un BE, mais je veux tout de même calculé au plus précis le budget à prévoir. Je ne vais donc pas entrer dans les calculs, le bénévolat à ses limites et le BE sera payé pour cela. Juste pour info, Arbas BLC GL24 section 160 x 675 entraxes 3 mètres sur poteau moisés BLC à géométrie variable pour former portique à deux articulations 2 x 87 x 450-630 et couronne e boulons, pannes 75 x 150 entraxes 1250 - Chevrons 63 x 75 entraxes 500 et OSB 3 en 2500 x 675 x 18mm.

Publié par Afkbio il y a 2 ans

De nouveau merci pour les réponses, je prends note des avis et conseils!
Pour l'histoire de la laine de bois, j'avais déjà fait des recherches, et malgré les avis très contradictoire, ce que j'en ai conclu c'est qu'il ni certification, ni retours assez loin dans le temps.
Pour l'osb effectivement j'ai du écrire un peu vite, je pensais au 12, et oui dans tout les cas je contrevente le dessus. On verra en fonction de l'isolant que j'utiliserais alors.
J’étais effectivement partie sur 2 hauteurs pour les mur OB en début de projet, puis certains commentaire m'avais fait "dévier" sur les étrésillons, mais bon, comme vous me le confirmer, je vais rester sur cette première idée.
Effectivement le bénévolat à ses limites, et vous en avez fait bien plus que ce que je pouvais espérer, je pensais en venant sur le forum qu'on m'indiquerais juste les méthodes de calculs à suivre pour faire de la bonne façon, pas que vous alliez me calculer le tout, ce pour quoi je vous en suis infiniment reconnaissant.
Si j'ai laissé l'impression de vouloir "profiter" outre-mesure de votre bénévolat, j'en suis sincèrement désolée!
Je vous remercie de nouveau, et si ça peux intéressé quelqu'un, lorsque je débuterais ce projet, je pourrais créer un topic pour suivre son avancement !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Concernant la LDB effectivement il n'y a aucune certification comme je vous l'ai dis, par contre cela fait plus de trente ans qu'elle est connue. Pour autant et depuis ce temps, aucun fabricant n'a pu prouver sa durabilité et sa résistance aux champignon et insectes xylophages. De plus, c'est un matériau Hygroscopique comme le bois, c'est-à-dire qu'il a le pouvoir d'absorber l'humidité et de la restituer ensuite. Certes c'est vrai lorsque cette LDB est ventilée, mais ce n'est absolument pas le cas lorsqu'elle est enfermée dans une paroi de mur. Des simulations Wufi très poussées ont été réalisées par le CSTB et montre que dans la plus part des cas, le séchage n'est pas total, il reste toujours une petite quantité d'humidité qui reste dans la LDB et se cumule d'années en années et finit par devenir néfaste pour la LDB elle-même mais aussi pour les bois d'ossature. Le gros problème, c'est que l'apparition des symptômes met beaucoup de temps et lorsque que la pathologie est visible, généralement les bois sont pourris.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

TOIT PLAT

Publié par HalopeauJ

1 réponse
1094 vues
0 like

toit plat

Publié par SergeT

1 réponse
1620 vues
0 like

Structure et calcul de charpente toit plat

Publié par dunky29

0 réponse
4707 vues
0 like

osb pour toit plat

Publié par Julio29

1 réponse
1863 vues
0 like

Dimensionnement toit plat

Publié par Stevo33

7 réponses
835 vues
0 like