Optimisation déphasage sur MOB

Publié par bibiforum il y a 3 ans

Bonjour

J'avais déjà fait faire une MOB (RT2005) et le confort d'été n’était pas terrible (isolant = Laine de verre)
Là, je suis en pleine construction d'une nouvelle MOB de 150m² env. qui répondra aux exigences BBC Effinergie+ ; localisation SudOuest (79), à 50km de La Rochelle.
Donc sur cette nouvelle construction, je voudrais améliorer le déphasage.
J'envisage donc de mettre des isolants plus lourds uniquement sur les murs exposés SUD et aussi dans les combles/toit plat et rampant

Le BEth qui gère mon projet me propose cela
http://media1.forumconstruire.com/photo/large/1333969.jpg
(Pour info, le mur de gauche (isolant trait vert) est en parpaing car en limite de propriété)

La composition des murs et la suivante:

  • Bardage Fibre/ciment (James hardie)
  • Contreventement de 12
  • Pare pluie
  • OSB 45/145 entraxe 600
  • Isolant entre montants
  • PareVapeur
  • 2ème couche isolant
  • Ba13

Je perd un peu de résistance Thermique en passant une partie de l'isolation en Panneau de laine de bois (SteicoFlex), mais je double quasiment mon déphasage.

Est ce que cela tient la route en terme de composition ?

Merci


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

ATTENTION : A vous lire, je suppute que vous êtes un professionnel. Cette construction en Charentes maritime doit répondre à trois critères réglementaires (loi) : RT 2012 - Loi termite (zone infestée) et sismicité de niveau 3 modérée. Cela impose un certain nombre de critères auxquels vous ne pouvez pas déroger puisque c'est la loi et non une norme.

1) RT 2012 - Donc étude thermique jointe au PCMI, mais attention, vous avez le devoir d'obtenir l'accord du maître d'ouvrage pour utiliser un isolant non traditionnel. Vous voulez utiliser de la ouate de cellulose, certes, mais en panneaux semis rigides en toiture terrasse. Vous utilisez un doublage intérieur avec un pare-vapeur entre les deux isolants, respectez bien la règle des 2/3 - 1/3, non pas en épaisseur, mais en performance thermique par rapport à la performance totale de la paroi.

2) Barrière physico-chimique sous la dalle béton et traitement des bois et panneaux dérivés du bois utilisés en contreventement, plancher et toiture. Laine de bois non traitée termite.

3) Sismique, étude de sol obligatoire, étude béton obligatoire, étude par BE structure obligatoire, de par sa forme la construction ne répond pas à la règle de moyen du DTU, donc il faut prouver sa stabilité, contreventement en 13 mm minimum, planchers intermédiaires et toiture en tant que diaphragmes horizontaux avec pose et fixations conventionnelles selon DTU, renforcement des ancrages au sol.

Publié par Patrick D. il y a 3 ans

Bonjour,

Conférence : Etude dynamique du confort d'été en construction ossature bois.

A lire, moi j'ai trouvé cela très instructif.


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Oui Patrick, je n'ai pu charger qu'une page blanche mais là n'est pas le problème. Des conférences, des Docteurs de ceci, des ingénieurs de cela, ce sont tous des druides convaincus et aussi convaincant que ceux qui ventent les mérites de telle ou telle façon unique de perdre du poids ou de gagner au loto. Rien n'est parfait, certes, mais quand même, nos scientifiques ont fait des études très poussées dans ce domaine et démontrés les risques. Par ailleurs, à entendre ces druides, leur technique est valable partout, ce qui est forcément faux. Mais ce qui est vrai, c'est que dans certains cas cela peut fonctionner, effectivement. Le problème c'est que si vous dite à Aix en Provence que c'est correct, demain ils diront la même chose à Brest. Parce que c'est demandé par les organisations professionnelles, nous souhaitons répondre favorablement en éditant une règle de moyens très précise en fonction des localisations et en utilisant des produits très précis. Cela étant, il y a plusieurs problèmes à solutionner, c'est la perspirance des panneaux dérivés du bois qui servent d'écran et les variations des propriété physiques des isolants en fonctions de l'humidité qu'ils absorbent et cela dans la durée. Qui aujourd'*** de ces druides est capable de répondre ?

Et puis quand même, les Scandinaves, les Canadiens et les Américains sont quand même bien plus avancés que nous dans ce domaine, pourquoi interdisent-ils cette technique devant les problèmes rencontrés ?

Publié par Patrick D. il y a 3 ans

C'est dommage que vous n'arrivez pas à lire la conférence car moi j'ai trouvé cela très intéressant. Vous pouvez vous rendre sur cette page et tenter de charger la conférence avec la mise à jour au préalable de votre Adobe Reader. Il y a un lien sur la page pour faire la mise à jour.

L'étude parle du confort d'été sur Saint-Etienne (42 Loire).

L'étude montre par exemple que l'on ne gagne quasiment rien en confort d'été (sur St-Etienne - 42 Loire) en passant en fibre de bois ou laine de bois versus laine de verre.




Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

optimisation dalle terre plein en MOB

Publié par yann29

1 réponse
1863 vues
0 like

Mezzanine en IPN. Optimisation

Publié par ArthurB

1 réponse
1654 vues
0 like

Optimisation des hauteur de solives

Publié par oune

2 réponses
1148 vues
0 like

Optimisation d'entraxe pour plancher bois

Publié par nils

17 réponses
9009 vues
0 like

Mob

Publié par 23

0 réponse
1057 vues
0 like