Calcul de dimentionnement d'un plancher bois "à la Française"

Publié par YvesGandon il y a 14 ans

Bonjour,

Je dispose d'une grande hauteur dans une des pièces de ma maison et désire installer un plancher bois pour couper cette pièce dans sa hauteur.
Les dimension de la pièce sont de 5,62m X 3,56m. Le murs porteurs sont distants de 5,62m.

J'imagine poser deux poutres tenues sur les murs porteurs (donc longueur 5,62m et espacées de 3,56 m) et des solives entre ces deux poutres.

Je compte poser sur ce plancher :
-> Des planches d'aglo.
-> Une isolation.
-> Un parquet bois.
-> Quelques cloisons "legères" (rail + plaque de platre).
-> Eventuellement une petite salle de bain dans un des coins.

Une contrainte suplémentaire est que l'épaisseur de ce plancher doit être minimum pour ne pas prendre sur la hauteur des pièces.

Je n'ai pas de contrainte quand au nombre de solive.

Comment calculer la section des poutres et des solives ???

Merci d'avance pour votre aide.

Yves Gandon

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

 

Bonjour Yves,

 

Merci de me confirmer que les deux poutres sont en portée libre, que ce ne sont pas des muralières, elles sont fixées à chaque extrémité donc deux appuis distants de 5m62 et elles sont espacées de 3m.50.

Si j'ai bien compris cela, d'un premier jet, leur section devra être 100 x 400 mm.

Vous devrez donc avoir recours au lamellé-collé, ce qui diminuera légèrement la hauteur.

Après accord, on pourra continuer.

Boisphilement votre.

Publié par YvesGandon il y a 14 ans

Bonsoir,

Effectivement les poutres ne peuvent être qu'en "portées libres" (je découvre le terme). Elles devront longer les deux murs qui ne sont pas porteurs.

Existe-t-il un moyen de diminuer la hauteur de ces poutres, par exemple en augmentant l'epaisseur ?

D'autre part de telles poutres doivent être très lourde et nécéssiter des équipements spéciaux pour être installer .... Donc incompatible avec l'installation par un particulier. 

Merci pour votre réponse précédente.
 
Amitiès

Yves Gandon

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

 

Bonjour Yves,

Désolé, mais la tenue en flexion d'une poutre, sa résistance au fléchissement est proportionnelle à sa portée et à sa hauteur.
Plus la portée est importante, plus sa hauteur doit être importante.
Par exemple, pour les même critères de charge, en passant la portée d'une poutre de 5m à 5m50 (+ 10%), sa flèche est augmentée de 40%.
De même si vous diminuez la hauteur de votre poutre de 400mm à 360mm (-10%) la flèche augmente de 35%.

Donc, dans votre cas, le seul moyen de diminuer la hauteur des poutres est de prévoir un appui supplémentaire  (au milieu) sous forme d'un poteau pour les soutenir.

Boisphilement votre.

Publié par YvesGandon il y a 14 ans

Bonjour,

Donc OK pas d'espoir de diminuer les 40cm de hauteur pour la poutre.

Comment peut on calculer le dimensionement des solives ?

Cordialement

Yves Gandon

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

 

Bonjour Yves,

Pour les poutres, effectivement, si vous n'avez pas la possibilité de placer des poteaux intermédiaires, vous n'y échapperez pas.
Je suis en mesure de calculer l'ensemble, mais il me faut des précisions et non des approximations comme plus haut, comme si vous posiez la question à un bureau d'études. (qui pour cela vous demanderait 1500 Euros pour le moins, sachez-le)
Plancher, revêtement, emplacement et sens des cloisons, position de la SdeB et type plus revêtement etc.
Sachant qu'une poutre pèsera environ 130 kg, qu'il faudra l'encastrer dans les murs et qu'elle ne peux pas se plier, comment comptez-vous faire ?

Après réponses, nous pourrons avancer plus avant.

Boisphilement votre

 

Publié par JeanD il y a 14 ans

bonsoir, je profite de cette question posée qui s'apparente beaucoup à mon projet. je suis dans le même cas concernant les dimension du plancher que je veut créer en mezzanine, mais pour ma part, je dispose d'un mur maitre ou je vais faire des trous pour l'appui de mes poutres, mais de l'autre coté, je suis au niveau d'un plancher (mes poutres arriveront perpendiculairement au plancher existant), ma question est puis-je utiliser des sabots comme point de fixation sur mon plancher et si oui comment dois-je les fixer (dimension des vis, utilisation de colle epoxy...)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

 

Bonjour Jean,

Décrivez votre projet avec plus de précisions.

Vous ne pensez par venir fixer des solives d'un nouveau plancher sur une solive d'un plancher existant quand même ???

Boisphilement votre

Publié par YvesGandon il y a 14 ans

Bonjour,

Deux remarques :

Pour répondre précisément à ces questions il faut que je réalise le plan de cet étage. Peut être cela est hors sujet sur un tel forum ... Si ce n'est pas le cas je peux fournir un plan détaillé.

Pour la réalisation (percement, poids de la poutre, possibilité ou non de "passer" la poutre de presque 6 m dans la pièce) je ne vois pas comment réaliser cela sans l'intervention d'un pro.
Quel type de professionnel est en mesure d'assurer cela ??

Autre question, je suis inquiet sur la "manoeuvrabilité " de la poutre dans ma pièce, est il envisageable de couper cette poutre et de fixer ces deux parties par une jonction métalique par exemple.


Cordialement

Yves Gandon

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour Yves,

Ce que vous souhaitez réaliser n'est pas du domaine du bricolage, c'est une réalisation sérieuse dans laquelle intervient la sécurité des personnes.
C'est toutefois réalisable par vous-même, hormis les deux poutres, aidé de quelques copains, mais avec sérieux.
C'est comme vous voulez.
Mais si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de me communiquer un croquis sur :
bois.sansmoderation@wanadoo.fr
Il me suffit d'un croquis sommaire mais par contre avec des côtes précises et le descriptif de ce que vous envisagez, sans oublier l'escalier et le cloisonnement et je vous promets d'y répondre sur le forum.
Pour les poutres, vous n'avez vraiment pas la possibilité de poser un poteau à mi-longueur ?
Un assemblage en flexion tel que vous le pensez est toujours possible, mais il y aura obligatoirement du relâchement, ne serait-ce que l'ovalisation des trous de fixations et en conséquence, une déformation exagérée, à éviter.
Si vraiment il n'y a aucune autre possibilité et comme vous n'aurez d'autre solution que de faire fabriquer des poutres en lamellé-collé, vous me communiquerez le nom du lamelliste de votre région et je verrais directement avec lui.
En ce qui concerne la mise en place de ces deux poutres, de leur calage de niveau dans les deux sens et de leur scellement, c'est une affaire de professionnel, laissez-le faire.

Boisphilement votre.

Publié par YvesGandon il y a 14 ans

Bonjour,

Je realise un croquis dès que possible et vous l'envoi à l'adresse mentionnée (certainement début semaine prochaine).

Merci beaucoup pour votre aide.

Cordialement

Yves Gandon

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour Yves,

Je vous propose la solution suivante :
Deux poutres en lamellé-collé, portée 5620 mm section 110 x 315 mm
Solives portée 3340 mm, section 63 x 175 mm posées à entraxe 450 mm
Dalles OSB 3 format utile 1800 x 675 x 16 mm
Dalles Phaltex et revêtement de sol.
Si vous êtes d'accord sur cette proposition de structure, je poursuivrais avec la description de montage assez conséquente à rédiger et que ne souhaiterais pas recommencer plusieurs fois.

Boisphilement votre.

Publié par YvesGandon il y a 14 ans

Bonjour,

Je prends connaissance de votre réponse avec un peu de retard (vacances obligent).
La réduction de la hauteur des poutres principales me convient absolument (je ne pense pas que l'on puisse faire moins ?).
Par contre je suis surpris de la dimension de ces poutres 5,62, cela signifie qu'elles ne seront pas prises dans les murs ??
Pas de remarques particulières sur les solives. Je souhaite cependant que les fixations de ces solives sur les poutres soient le plus invisibles possibles, qu'existe-t-il comme solution ??

J'envisage peindre poutres et solives après la pause, cela pose-t-il un problème particulier ?

Encore une fois merci beaucoup pour le temps passé.

Je serais ravis si vous pouvez assurer une description de montage plus complète, ainsi que m'indiquer quel sont les professionnels en mesure de poser les poutres (je pense être en mesure de faire le reste).

Cordialement

Yves Gandon

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour Yves,

Ne soyez pas surpris, tant qu'il est question de calculs, il est également question de portée libre.
Pour la fabrication, c'est autre chose, il conviendra bien sur de la commander à 6 mètres et éventuellement de la recouper précisément au moment du montage.
Il conviendra de prévoir des encastrements d'une quinzaine de centimètres, mais le charpentier jugera lui-même en fonction des conditions.
Vous pouvez contacter :
Sté LONGEPE
Tél.  01 42 53 39 48
http://www.glulam.org/longepe.htm
82 rue Pierre Sémard   -  92320 CHATILLON

Pour na pas voir les fixations des solives, vous pouvez les poser sur muralière.
C'est-à-dire fixer une lisse sur chacune des poutres en L/C, poser les solives sur cette lisse et étrésillonner en extrémités de chaque solive.
Prenez contact avec l'entreprise citée, exposez-lui le problème dans son entier et fonction de ses conclusions, nous irons plus avant et je vous rédigerai un mémo de mise en œuvre détaillé.

Boisphilement votre.

Publié par YvesGandon il y a 14 ans

Merci pour l'adresse, je prendrai contact directement avec cette société.

Par contre la dernière phrase est pour moi du Chinois avez vous plus de détail ou avez vous un schéma qui me permettrait de bien comprendre le système ?

Merci d'avance.

Yves Gandon

Publié par rv il y a 14 ans

Bonjour Boisphile
A la recherche de conseils je découvre votre discussion ...  j'ai également  un problème de plancher !! ;-))
Vieille maison de plus d'un siècle en cours de (longue) restauration. La pièce en question mesure 4,47m par 5,35m.
Au rez de chaussée est prévu une chambre ou salon, à l'étage la salle à manger avec carrelage de 30x30cm. Dans un angle de la pièce est prévu un escalier quart tournant apparent pour accéder au grenier qui sera aménagé en chambre.
Le plancher du premier étage est démonté car il avait pris une flèche très importante. Les deux poutres de 22x22cm à l'origine pour un grenier, furent ensuite chargées d'un terril avec des dalles en pierre, lors d'un agrandissement en hauteur visible sur la maçonnerie.
Pour le plancher, nous avions d'abord envisagé la solution suivante:
Deux poutres de récupération en chêne de section 32x32cm et 34x34cm, portée 4,47m, reposant sur 18 à 20cm dans chaque mur porteur de 50cm de largeur. Mise en place en "tire-pousse" après avoir traversé l'un des murs porteurs.
Trois travées de 16 solives en chêne (de récupération )10x10cm , longueur 1,60m, entr'axes de 29cm. Sur les solives, pose d'une planche de Moabi de 27mm d'épaisseur, largeur 28cm, longueur 1,60m servant de coffrage perdu.... (la planche étant visible sur 19cm de largeur en plafond)
Nous avions réalisé un plancher identique dans la pièce voisine de 3.50x3.50m avec une seule poutre et un solivage identique. une dalle armée de 6,5 à 7cm de béton sur les planches de 27 en coffrage perdu, avec un film de poliane pour éviter les infiltrations lors de la réalisation du béton. Le résultat est satisfaisant après quatre ans d'utilisation.
Cependant, dans cette pièce les portées étant plus grandes, il semble qu'un béton à base de billes de polystyrène serait peut-être plus adapté.
D'autre part l'isolation phonique est à prendre en compte. On dispose de 20cm au dessus des solives car un plancher chauffant était envisagé au départ, mais l'idée est abandonnée.  A noter que les solives de récupération nécessitent un gros travail de rénovation pour rendre la surface supérieure plane afin de recevoir la planche de coffrage perdu...
Le choix n'est pas arrêté et pour ces raisons une autre solution de plancher en bois est recherchée. Une solution avec bois "neuf" apparent en plafond, du sapin par exemple semble intéressante.
Après ce descriptif, mes questions sont les suivantes:
Pour la solution "chêne de récupération", quelle solution semble la meilleure pour ne pas surcharger la structure porteuse définie, avec un carrelage de 30x30.
Et les sections des poutres vous paraissent-elles suffisantes?
Pour la solution "sapin apparent" quelles structures et quelles sections sont recommandées?
En vous remerciant de votre aide.
un bricoleur ;-)
rv

Publié par rv il y a 14 ans

Rebonjour Boisphile
Dans mon descriptif, j'ai oublié de préciser qu'un conduit de cheminée interdit de placer une seule poutre centrale redimensionnée dans la longueur de 4,47m. Les deux poutres anciennes encadraient une cheminée apparente qui sera conservée. Impossible également de placer une seule grosse poutre centrale dans la longueur de 5,35m à cause d'ouvertures et de linteaux. Même en neuf, deux poutres de 4,47 de portée semblent la solution à retenir.
Bonne journée et merci
rv

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour rv,

Pour vous répondre correctement, il me faudrait un croquis de l'ensemble.
De plus je n'ai pas tout saisis, par exemple : Trois travées de 16 solives en chêne (de récupération )10x10cm , longueur 1,60m, entraxes de 29cm. Sur les solives, pose d'une planche de Moabi de 27mm d'épaisseur, largeur 28cm, longueur 1,60m servant de coffrage perdu.... (la planche étant visible sur 19cm de largeur en plafond)
Je suis étonné que la dalle de 6 cm ne soit pas fendillée après 4 ans, mais tant mieux.
Pour une portée plus importante, il faudra sans doute y ajouter des fibres, mais ça, c'est à vous de voir, moi et le béton, nous ne sommes pas amis !!! Renseignez-vous sur la masse surfacique au centimètre d'épaisseur et compte tenu de la portée, quelle est l'épaisseur à prévoir.

Boisphilement votre.

Publié par rv il y a 14 ans

Rebonjour Boisphile
D'abord merci pour votre réponse, je vous adresse un plan donnant les dimensions du plancher à construire.
Après réflexion , un plancher en bois de sapin comprenant deux poutres de 4,47m de portée conviendrait. Une seule poutre centrale posant des problèmes elle tomberait juste sur le manteau de cheminée, (à moins de prévoir un chevêtre ?)
Les critères de ce choix étant l'esthétique du plafond en bois clair,
(avec possibilité de lamellé-collé pour les poutres...?)
Quelle section faudrait-il prévoir pour les poutres ?
Nous disposons d'une possibilité de 50 cm de hauteur entre les appuis de poutres et le sol fini de l'étage.
Quelle section et quels entr'axes faut-il prévoir pour le solivage qui restera apparent ? (65x175?)
Quelle isolation phonique ?
Et quelle nature pour la structure recevant le carrelage 30x30 cm en 10mm d'épaisseur.
Un escalier en bois sera posé sur ce plancher de la pièce.
Pour le plancher déjà rénové, il y avait une armature et vérification faite, l'épaisseur était plus proche de 8cm et un adjuvant de fluidité avait été ajouté. En réalité ça fait cinq ans....
Le temps pase vite.
Encore merci pour votre aide

rv

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

 

Bonjour rv

Bien reçu vos documents.

Plutôt que du béton, allégé ou non, que diriez-vous d'une solution sèche (plus saine) à base de panneaux et plaque de plâtre pour sol ?
Avec la possibilité de tout réaliser vous-même.

Boisphilement votre.

Publié par rv il y a 14 ans

Bonjour Boisphile,
Je ne connaissais pas l'utilisation des plaques de plâtre pour sol.... <;-)
Je n'ai pas d'a priori contre.
Mais nous sommes bien d'accord pour ce plancher :
dessous le plafond sera en bois apparent
avec au dessus un sol carrelé.
Car le carrelage est déjà acheté.... afin de se raccorder avec celui qui est posé dans la pièce adjacente, un joint de dilatation étant prévu à la porte se situant entre les deux pièces.
Encore merci pour vos conseils
rv

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour rv

Pas de soucis pour la structure telle que décrite dans vos posts.
En ce qui concerne le plancher proprement dit, comme proposé, je vous propose une solution sèche, plus saine et bien plus facile à mettre en œuvre.
Format des plaques de plâtre 2400 x 600 mm. (poids total d'une plaque = 19kg)
Sur les solives en place, poser un plancher bois de votre choix, de manière à obtenir le plafond que vous souhaitez.
Sur ce plancher, je vous propose le système "Prégychape" de Lafarge qui bénéficie d'un avis technique et consiste à mettre en œuvre :
Un polystyrène expansé 20 mm haute densité type Unimat sol Th38 ou un Phaltex.
Deux couches croisées et décalées de plaques de plâtre BD 13 très haute densité et hydrofugées, solidarisées entre elles par collage avec la colle spéciale Prégychape et fixées par vis. (les vis ne servent qu'à maintenir serré les plaques entre elles pendant le séchage de la colle)  
La pose du carrelage se fait normalement.
Je pense que c'est une solution particulièrement bien adaptée à la rénovation.

Boisphilement votre.

Publié par rv il y a 14 ans

Bonjour Boisphile,
Merci pour votre réponse, je me suis rendu sur le site Lafarge et j'ai vu les plaques BD 13. Cependant, il me reste des questions ... car dans ce dernier cas j'avais abandonné le bois de récupération, poutres et solives, dont la géomètrie laisse à désirer.
Quant au vieux plancher, il est démonté car il était irréparable.

Je m'oriente donc vers une structure en bois "neuf", du sapin. Etant données les portées indiquées précédemment, soit près de 4,50m, il me faut déterminer la section des deux poutres, la section la plus forte courante du commerce de 75x225mm est insuffisante. J'ai vu des rénovations avec une poutre composée de trois madriers assemblés, mais pour l'esthètique du plafond apparent, je  préfèrerais une poutre d'une seule pièce ou collèe....

Pour recevoir les solives en sapin, dont la section et l'écartement sont à déterminer également, je pense qu'il faudra fixer des linçoires sur les poutres, comme en traditionnel.
Pour les portées côté murs, au lieu de faire des trous pour chaque solive, je pense qu'il faut fixer ce que vous nommez une muralière -si j'ai bien compris le sens d'une réponse d'un autre post, c'est à dire une pièce de bois servant de linçoire côté mur ?
Donc .... si vous pouviez me conseiller pour ces sections et les entr'axes des solives....
J'abuse ...;-)
D'avance merci
 
rv

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

Bonjour rv

Poutres porteuses en Lamellé-collé section 110 x 315
Sections possibles des solives en fonction de vos souhaits et du disponible : 100 x 100 ou 50 x 125 ou 50 x 150.
Pose à entraxe maxi 600mm.
Les entraxes sont à ajuster en fonction du matériau que vous poserez dessus, lames à parquet en 23 mm = entraxe 500 mm.
Si vous posez du panneau, ajustez en fonction de la longueur utile des panneaux pour que les petites rives soient supportées.
Muralières en 75 x 225 que vous ferez raboter pour l'aspect.

Boisphilement votre.

Publié par rv il y a 14 ans

Bonjour Boisphile,
Un grand merci pour vos réponses et pour votre aide.
Avec ces données je vais me renseigner sur le disponible auprès de fournisseurs.
Cordialement vôtre.
rv

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Calcul plancher à la française

Publié par DominiqueS

13 réponses
5138 vues
0 like

Dimentionnement d'un poteau en bois

Publié par stephane67

1 réponse
897 vues
0 like

réalisation d'un plancher à la française.

Publié par Med

2 réponses
1464 vues
0 like

pose d'un plancher sur plafond à la francaise

Publié par brico70

10 réponses
8621 vues
0 like

Mezzanine plancher bois "à la française"

Publié par ivandéplanche

10 réponses
2862 vues
0 like