Restauration d'un plancher pour une cuisine

Publié par lecantalou il y a 15 ans

Bonjour

Je voudrais refaire ma cuisine.

Actuellement j’ai un plancher  recouvert d’un  revêtement plastique non coller.

Je voudrais  remettre en valeur ce plancher (c’est tellement plus joli que du lino)

Le plancher est en bois tendre (sapin ou pin sans nœud)  et va subir de nombreuses agressions ( eau, graisse et piétinement ).

Quel traitement de surface  suffisamment solide et d’entretient facile je dois pratiquer ?

 

Merci d’avance.

 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 15 ans

 

Bonjour,

 

Un plancher bois dans une cuisine, ce n'est pas très conseillé, car à priori, une cuisine est régulièrement lavée à l'eau et l'eau pénétrant dans les joints ce n'est pas ce qu'il y a de mieux.

Maintenant, il faut connaître le contexte complet pour bien analyser le problème.

Est-ce que cette cuisine se trouve en RdC, Sur quoi est monté le plancher, bénéficie t'il d'une ventilation en sous-face etc. et surtout quel est l'état de ce plancher et des solives sur lequel il est posé, car le bois recouvert de PVC étanche, fonction de ce qu'il y a en dessous, peut avoir souffert.

Boisphilement votre.

Publié par lecantalou il y a 14 ans

bonjour
Merci de votre réponse

Voici quelques détails :

 

Plancher en sapin de qualité moyenne, lames légèrement disjointes.

Lame de 200 cm sur 7 cm

Monter sur des poutres en bois espacées de 40 cm (Haut de 20 cm et large de 10 cm)

 

Sous la cuisine j’ai un  sous sol cimenté de 1.70 de haut

Je voudrais également isoler ce plancher par-dessous  avec de la laine de roche (bande de 40 cm)

 

Pièce de 4 m sur 4 m


cordialement
lecantalou 

 

 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

 

Bonjour Lecantalou
Vous donnez la réponse vous-même en décrivant des lames de qualité moyenne et disjointes.
Dans ces conditions, comment envisagez-vous le nettoyage quotidien de votre cuisine ?
Pensez à l'eau, la poussière les miettes etc qui vont pénétrer dans les joints.
En fonction de votre décision et du type de revêtement que vous souhaitez poser, je vous proposerai une solution pour isoler les S/S, les deux étant liés.

A vous lire.

Boisphilement votre

Publié par lecantalou il y a 14 ans

BONJOUR

 

MERCI DE VOS CONSEILS

 

Vu les problèmes futurs,  si je garde le plancher, je vais changer  d’idée.

Pouvez vous  me donner votre avis sur la fiabilité   , la solidité et les techniques  si besoin  de la solution suivante.

Mettre sur le plancher un carrelage ?

Naturellement je suis preneur de votre proposition  pour la méthode d’isolation sous le plancher.

Avec mes remerciements

Amicalement.

 

Le cantalou

 

 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

 

Bonjour Lecantalou

Dans la mesure ou les éléments transmis sont corrects soit poutres de section 200 x 100 mm portée 4 mètres entraxe 400 mm, on peut envisager un carrelage, mais attention, il conviendra de suivre scrupuleusement les prescriptions suivantes, car n'oubliez pas que si le bois garde une certaine souplesse, le carrelage et ses joints sont totalement rigides.
Par ailleurs, rendre étanche la surface du plancher vous contraint d'en ventiler la sous-face, donc pas d'isolation au plafond du S/S.
Posez et fixez par vis un doublage constitué de panneaux de particules épaisseur 19 mm milieu humide type P5 ou marqués CTBH.

ATTENTION : N'acceptez que ce type de panneaux à l'exclusion de tout autre soit disant "hydro" ou similaire.

Posez les panneaux en laissant un jeu de 2 mm entre eux dans les deux sens et 5 mm en périphérie de la pièce.
La pose d'un carrelage sur un plancher en bois est une opération délicate.
Au contact de l'eau de gâchage du mortier colle, le bois peut gonfler et entraîner le décollement ultérieur du carrelage.
Sous charge, le support bois est déformable et peut provoquer le cisaillement du plan de collage.
Par ailleurs, les joints constituent des zones à risques de cisaillement et de rupture.
La mise en œuvre est toutefois possible en prenant un certain nombre de précautions et en respectant les prescriptions des fabricants.
Je vous propose deux méthodes de pose bénéficiant d'avis techniques, l'une consiste à poser le carrelage sur le panneau par l'intermédiaire d'une colle suffisamment souple pour absorber les mouvements différentiels du bois et du carrelage.
L'autre méthode consiste à utiliser une natte intermédiaire entre le panneau support et le carrelage.
Les deux méthodes ont pour principe de désolidariser le support et le carrelage.
Pour obtenir de bons résultats, il conviendra dans tous les cas de respecter les recommandations suivantes :
·          La sous-face des panneaux est obligatoirement ventilée.
·          La surface unitaire des carreaux ne doit pas dépasser 900 cm2.

Première solution : utilisation d'une colle souple.
Weber et Broutin – iboprim + fermaflex record + fermajoint souple.
Suivez bien les prescriptions du fabricant, il s'agit de Kit complet.
Après dépoussiérage du support, appliquer au rouleau le primaire iboprim.
Recouvrir les joints de panneaux par une bande de tissus de verre de largeur minimale 200 mm.
Coller le carrelage avec fermaflex record en laissant un joint périphérique de 5mm. Pratiquer un double encollage pour les carreaux de dimensions supérieures à 200 x 200 mm.
Après séchage, garnir le joint périphérique avec un mastic élastomère à la pompe et réaliser les joints entre carreaux avec fermajoint souple.

Deuzième solution : Emploi d'une natte intermédiaire.
Siplast – Interkaro et Soukaro 3R.
Le procédé Interkaro a pour principe de mettre en oeuvre une couche intermédiaire entre le carrelage et son support et assurer les deux fonctions suivantes :
La fonction "désolidarisation" vis à vis du support, est assurée par le produit lui-même.
La fonction "glissement" entre le support et le lit de colle, assurée par la couche inférieure de la dalle, constituée par du bitume très déformable sous les efforts de cisaillement.
Mise en œuvre :
Pose d'une bande adhésive compressible en périphérie de la pièce.
Application du gel primaire.
Après séchage, pose des plaques Interkaro, à joints serrés et de préférence à 45° par rapport à la pose du carrelage.
La pose du carrelage se fait au mortier-colle épais de type S2R Siplast ou Fermadur de Weber et broutin.
La bande périphérique est rabattue sur le carrelage, la plinthe venant reposer dessus, elle est ensuite arasée au cutter au droit de la plinthe.
Pour les joints, on utilise de préférence un produit adjuvanté de latex ou de résine de type Ultracolor.

Boisphilement votre.

Publié par lecantalou il y a 14 ans

Bonjour  BOISPHILE

 

Merci de vos recherches fluctueuses.

 

Si j’ai bien compris je peut installer un carrelage sur mon plancher avec des carreaux 20x20 par l’une des méthodes décrites   par vos soins.

 

Je résume : sur mon plancher existant,  installation des panneaux de particules, les différentes opérations de collage et le carrelage.

Ce qui me fait environ une sur- épaisseur  d’environ de 30 mm par rapport au pièce  avoisinante.

 

Question ?

Pourquoi ne pas enlever le plancher qui possède des lames de 30 mm d’épaisseur et installer sur les poutres directement  les panneaux de particules et le carrelage.

 

Les panneaux de particules sont ils aussi   résistant d’un plancher, même si on peut choisir du 25 mm  d’épaisseur ou lieu de 19 mm ?

 

Pouvez vous me préciser la définition du double encollage ?

 

 Cordialement

Le cantalou

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

 

Bonjour Lecantalou

La réponse est "OUI" à la première question, si vous respectez bien les procédures vous pouvez même poser du 30 x 30.
Le double encollage consiste à étendre de la colle à la fois sur le sol et sur le carrelage avec une spatule crantée.
Vous pouvez effectivement enlever le plancher, mais vous serez obligé de poser deux couches de panneaux l'une sur l'autre en pose décalée parce que les petites rives des dalles ne correspondront pas aux entraxe de solives.
La pose décalée n'est pas évidente à effectuer et le gain d'épaisseur ne sera que de 11 mm.

A vous de choisir.

Boisphilement votre.

Publié par Gaby974 il y a 14 ans

Tiens!!!, il me semble déjà avoir lu cela quelque part, ça serait'y pas la fiche technique sur l'OSB de KRONOFRANCE... des fois.

site: www.kronofrance.fr

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 ans

 

Bonjour Billedebois

Les industriels ont le droit de prendre conseil auprès de qui ils souhaitent, pour autant que l'information soit pertinente et fiable.

Boisphilement votre.

Publié par Gaby974 il y a 14 ans

Certes, mais lorsqu'il s'agit presque d'un copier collé, la bienséance voudrait au moins que l'on cite ses sources.
Ce que je voulais dire, c'est que ce n'est pas pondu par vous, c'est tout



Pose de carrelage sur panneaux dérivés du bois.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

restauration d'un plancher

Publié par GwenolaG

2 réponses
2374 vues
0 like

Restauration plancher

Publié par Jean-paulL

5 réponses
1499 vues
0 like

Restauration d'un plancher de bois franc

Publié par Magoo

0 réponse
1158 vues
0 like

restauration d un vieux plancher

Publié par papykipic

0 réponse
1117 vues
0 like

réalisation d'un plancher au dessus d'une cuisine

Publié par Eric R

2 réponses
2027 vues
0 like