Isoler

Modification d'isolation MOB en contreventement intérieur

Publié par ed22 il y a 2 mois

Bonjour,


j'habite depuis 2 ans une maison de ville dans le 35. Cette maison (des années 30) a été rénové en 1987. Un étage à été créé en ossature bois. Le rdc étant lui en pierre et en bloc de béton.

L'isolation acoustique d'une des chambres de l'étage me pose problème : j'entends les voisins parler dans leur jardin alors même que le mur, en limite de propriété, n'a pas de fenêtre. Je précise que cette partie de la maison se situe en avancée par rapport à la leur : derrière le mur, c'est leur terrasse en contre-bas.  La chambre est mansardée.

Le mur dont il est question mesure 3m70 de long, 1m40m de hauteur verticale, puis part en pente. C'est la partie verticale qui m'intéresse puisque c'est clairement de là que j'entends les voisins.

J'ai enlevé le placo. Celui-ci était vissé directement sur le contreventement intérieur...pas de chance car même si ce genre de structure est parfois préconisée, je me rends compte que modifier quoi que ce soit devient un casse-tête si ce n'est quasi impossible.

Les panneaux de contreventement sont en agglomérés, pointés tous les 15 à 20 cm sur les montants et lisses. Comme il y a 2 trous dans les panneaux (les ouvriers ont du les faire pour faire passer l'électricité) j'ai pu constater que l'isolation consistait en de la laine de verre kraftée. Pas de PV donc. Malheureusement il m'est impossible de déterminer le type de laine et son épaisseur. Une chose est sûre, elle n'a pas l'air bien rigide (j'ai déjà fait des travaux d'isolation et ça n'a certainement pas la même consistance que de la GR32) et elle n'est pas "collée" contre les panneaux. Sachant qu'il y a en plus 3 gaines entre la laine et le contreventement, c'est loin d'être homogène.

Le problème est qu'en terme d'investigation, ces panneaux d'agglomérés rendent les choses difficiles. J'ai seulement pu constater, en insérant une tige filetée dans la laine, qu'il y avait 18 cm de profondeur, panneau inclus, avant d'arriver en butée dure (problème : je ne sais pas ce que c'est, peut-être d'autres panneaux de contreventement en extérieur cette fois-ci?).

Je me suis dit qu'il serait peut-être possible d'enlever les contreventements, changer la laine puis en remettre. Sauf que les pointes des panneaux sur la lisse haute ne sont pas accessibles...puis qu'ils sont derrière la structure horizontale, à l'endroit où la pente débute.

Il ne me reste plus tellement de solution.

Soit découper les panneaux en suivant les montants et lisses, laisser les parties pointées sur les montants et lisses, puis repointer les nouveaux panneaux dessus après avoir changé la laine. Question : est-ce possible?

Soit laisser les panneaux et faire un doublage acoustique avec une laine de 45, même si je doute que cela aura une vraie efficacité. Ce serait certes plus simple, mais je sais bien que les problèmes d'acoustique se règle de manière globale, d'où ma motivation au départ d'avoir une isolation entre montant dont je suis certain qu'elle serait correcte et performante.

J'espère avoir bien décrit l'état des lieux.

Merci de m'éclairer car je là je coince et je ne sais plus trop quoi faire...




Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Plusieurs choses :

Il y a sans doute un po,t phonique quelque part, peut-être par affaissement de l'isolant qui n'est pas semi-rigide.

Il faut d'abord identifier où se trouve ce pont phonique qui est certainement aussi un pont thermique.

Le kraft sur la LDV n'est pas un pare-vapeur, il faudra donc en poser un, mais il n'y en sans doute pas non plus sous les rampants ............

Bref ! A mon sens une analyse complète et précise de la situation dans son ensemble me semble indispensable si vous voulez une remise en état efficace.

A vous de juger si les frais à engager sont nécessaire au regard des inconvénients rencontrés.

Si non posez et collez des plaques de plâtre sur isolant type calibel en intérieur et oubliez le reste.

Publié par ed22 il y a 2 mois

Bonjour Boisphile


merci pour votre réponse.

J'ai fait un trou à la scie cloche dans le placo du rampant proche de la jonction avec la partie verticale. Il n'y a effectivement pas de pare-vapeur. C'est de la laine avec kraft.

Il est certain que cette extension/étage ne répond pas aux normes d'aujourd'hui. Le fait que les MOB aient plus de succès depuis une 20 d'années a naturellement fait évoluer les techniques de construction.

Cette maison n'est pas très grande : 82m2 au sol. Je pourrais la décrire comme suit : elle est en longueur et pourrait la diviser en 3 parties :

première extrémité : cuisine en rdc/1 chambre à l'étage

deuxième extrémité : salon en rdc/1chambre à l'étage.

au centre : SAM au rdc et à l'étage une mezzanine très ouverte (qui comprend une SdB) et qui donc dessert les 2 chambres.

La maison est donc très ouverte.

Autre point : il n'y a pas de VMC, l'aération se faisant par les sorties d'air des pièces d'eau et des ouvertures de volets roulants.. Malgré tout, il n'y a pas de problème d'humidité. D'ailleurs la laine que j'ai pu voir ne me semble pas humide, tout a l'air bien sec. Depuis 30 ans, ça a l'air de tenir plutôt bien : pas de placo qui fissure non plus.

Il faudrait donc identifier les ponts/affaissements. Le problème est que je ne peux rien voir si je ne fais pas de trou dans les panneaux de contreventement. Je serais donc condamné à ne pas savoir? Sur les 3m70, le contreventement est constitué de 2 panneaux : un panneau 3 mètres posé en longueur et un panneau de 70cm.


J'ai également découvert un autre point : à l'étage la partie en longueur a donc un contreventement intérieur. Mais les parties en largeur n'en ont pas (ou plutôt en ont un mais extérieur) : le placo est directement vissé sur les montants.

Je suis quasi certain que les parties en longueur ont un double contreventement (ou alors ça voudrait dire que derrière la laine de verre, on a juste le bardage sur tasseaux, le pare-pluie étant juste un film). Je n'ai rien vu de tel dans les recherches que j'ai pu faire sur internet. A quoi cela peut servir? D'autant qu'ici on est en présence de maison de ville collées (ou quasi collées) les unes aux autres : je ne suis pas en haut des falaises d'Etretat :).


Dernière question : en quoi la technique de découper le contreventement suivant les montants puis en refixer pourrait-elle poser problème?


encore merci,

Publié par ed22 il y a 2 mois

Autre question que j'ai oubliée :

dans le cas de l'ajout d'une isolation, d'après ce que j'ai lu et vu comme schéma, on parle de 2/3 1/3 (en terme de R). Dans mon cas, je ne connais pas la résistance de la laine. Donc déterminer le R à ajouter va être compliqué. Apparemment, l'absence de PV actuellement ne pose pas de problème. Je ne sais pas si par contre faire un ajout sur cette portion pourrait alors en poser... après j'ai souvent constaté qu'il y avait la théorie mais aussi la pratique.

Publié par ed22 il y a 2 mois

Re bonjour,


j'ai regardé de plus prêt : derrière la laine, je trouve un film transparent quadrillé : le pare-pluie si je ne raconte pas d'ânerie. Donc juste derrière ce pare-pluie, ce serait le bardage. donc cette partie du mur est bien en contreventement intérieur.

Les montants font 160mm je pense.


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Isolation garage

Publié par Matkoy

1 réponse
39 vues
0 like

Plancher et isolation murs (Optima)

Publié par franc

3 réponses
49 vues
0 like

Joint dalles OSB sur isolation sol polyuréthane

Publié par manolol86

2 réponses
114 vues
0 like

Méthode isolation toiture terrasse surélévation ossature bois.

Publié par Elio.K

11 réponses
148 vues
0 like