Extensions bois Charpente

Question sur dimension lamellé collé toit plat

Publié par bilbo il y a 2 mois

bonjour a tous,

 

nous allons faire construire une extension bois, le charpentier nous a présenté les plans de la structure hier soir,

 

l'extension fera 6mètres sur 6,5 mètres, exposition EST, toit plat

nous lui avons demandé de ne pas avoir de poteau en plein milieu de l'extension.

il nous explique qu'il va installer un lamelle collé de section 280x80 longueur 6 mètres au milieu des 6,5 mètres et ensuite madrier de 20x8 a la perpendiculaire du lamellé collé avec entraxes 50.


je trouve cela "faible" pour reprendre les charges des madriers, d'ou ma question.


le toit d'une pente de 4° dans le sens 6,5 mètres sera composé de la sorte de l’intérieur vers l’extérieure, nous habitons en Bretagne, neigeA1, vent 3


-ba 13

-ossature métallique

-lame d'air de 5 cm

-pare vapeur

-isolation laine de roche ep60 R1.7

-panneau "durelis" 18mm

-pare vapeur

-panneau polyuréthane 140mm R6.1

-membrane pvc


si quelqu'un peut m'aider


MERCI





Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Poutre intermédiaire en Bois lamellé collé GL 24 de fabrication française labellisé Acerbois Glulam – Portée 6000 – Bande de chargement 3250 – Charge permanentes 70 kg /m² - Charge temporaire 35 + 20 pour toit plat et accumulations de neige 55 kg/m².

1) 1) Section proposée 80 x 280 – Taux de flexion 153 % - Taux de cisaillement 90 % - Flèche relative L/92 soit une déformation sous charges de 45 mm et après fluage 65 mm.

2) Section courante proposée 135 x 360 – Poids unitaire 150 kg – Réactions aux appuis 1340 kg – Flèche relative L/310 – Déformations sous charges 13 mm et après fluage 19 mm.

 

Il est toutefois possible de diminuer cette section dans la mesure où vous trouvez un lamelliste qui accepte de fabriquer à l'unité une poutre avec une contreflèche de 1/500 ème.

Dans ce cas, la section pourrait être de 135 x 315.


Précision complémentaire qui a son importance : Les petites rives des dalles doivent obligatoirement reposer et être fixées sur les solives. De fait, les entraxes des dites solives doivent être des sous-multiples de la longueur UTILE des dalles et non pas arbitrairement 500 mm.

Publié par bilbo il y a 2 mois

Merci pour votre réponse boisphile!


si je comprends bien, la section qu'il me propose est bien trop faible pour reprendre le poids du toit, auriez vous peut être une autre solution ?

peut être des madriers de 6 mètres sans lamelle collé intermédiaire ?


cordialement

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

La question est : Avez-vous signé quelque chose avec ce charpentier ? 

Publié par bilbo il y a 2 mois

oui nous avons signé, mais aucun acompte pour le moment.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Me concernant, je suis allé au bout de ma ""mission"" !!!

Publié par bilbo il y a 2 mois

Quelle solution adopteriez vous? 

Que je puisse comparer avec d’autre entreprise. Je ne veux pas me retrouver le bec dans l’eau. 

Merci pour votre temps et réponses

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

C'est un problème de conception générale, je ne vais pas refaire vos plans !!!

Publié par bilbo il y a 2 mois

Bonjour. 

Apres un entrevu avec le charpentier au sujet de la charpente toit plat, voilà ce qu’il compte faire. 

Installer un lamelle colle de 140x400 de 6 mètres. Et perpendiculaire solive de 20x8 avec entraxes de 50cm.  D’apres Ce que boisphile m’a expliqué cela est bon. Maintenant une question me tracasse. Comment va t’il faire pour fixer le blc sur l’ossature.? Je ne vois pas comment faire sans poteaux. Merci    

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Il est tout à fait certain qu'avec une descente de charges de 1340 kg, il faut un poteau de renfort sous la lisse haute donc inséré dans l'ossature de la paroi au moment de la fabrication.  

ATTENTION : Je précise bien que les solives sont en deux longueurs de 3250 et non une longueur de 6500 passantes SUR la poutre.

Publié par bilbo il y a 2 mois

Le poteau va créer un pont thermique cela ne m’enchante pas vraiment. Pour les solives il compte les fixer sur le blc avec des sabots et muraillere sabot sur les murs. 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Lorsque l'on fixe une muralière sur les murs, cela doit se prévoir à la fabrication pour créer des délardement dans les montants afin que le muralière  repose sur une vingtaine ce millimètres sur chaque montant.

Publié par franckwood il y a 2 mois

Toute poutre porteuse de plancher ou panne, doit être portée sur une ossature bois. Le plus simple est d'avoir un poteau de soutien (bois massif ou montants collés et cloués). Ou par sabot, etrier, qui eux même ne peuvent etre fixés que sur une traverse (muraillère). Tous les éléments de fixation doivent etre calculés pour reprendre la charge. Donc sur poteau on se prend moins la tête. Il est vrai que vous aurez un pont thermique, mais vous pouvez tres bien l'atténuer (sachant que le bois est moins conducteur que le parpaing) par une isolation intérieure ou extérieure et vous pouvez même ajouter un isoalnt de 4cm entre le contreventement exterieur et votre poteau ou laisser une lame d'air. Mais la muraillère peut être une solution (en entaillant les montants comme dit boisphile) si votre maçon n'a pas prévu de renfort de descente de charge dans le béton.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Précision complémentaire concernant les poteaux composite en plusieurs épaisseurs de 45 mm, par exemple. 

Comme je le rencontre assez fréquemment, les montants qui composent le poteau sont posés dans le même sens que les autres montants.

Ensuite, les sabots métalliques sont fixés avec des tirefonds de D.12 qui, soit passent entre deux montants soit les fendent, ce qui diminue singulièrement la résistance du dit sabot/

Alors, de grâce, faites des poteaux composite en "U" que vous pouvez donc isoler.

Publié par bilbo il y a 2 mois

Bonsoir

pourriez vous m’expliquer un peu plus en détails cette méthode de fabrication de poteaux composite en U svp. Je ne vois pas du tout 

merci 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Au lieu de poser 4 montants cote à cote avec tous les risque de mettre les fixations hors de l'axe des montants,

si par exemple vous utilisez des montants de 45 x 175, vous posez deux montants de section 45 x 85 écartés de 85 mm et fixez en façade deux 45 x 175 ce qui vous fait un poteau en "U" de 175 x 175 avec 90 mm de bois en façade pour fixer les sabots tout en pouvant isoler 85 x 85 mm entre les montants.

Vous économisez un montant de 45 x 175, le poteau est plus solide et isolé.

Evidemment, il faut penser à le fabriquer en même temps que la paroi, penser à l'isoler et il est fermé par le contreventement.

Publié par bilbo il y a 2 mois

Merci beaucoup Boisphile. Je ne connaissais pas cette méthode de conception de poteaux. 

Petite question est ce vraiment solide pour supporter le lamellé ainsi que le reste du tout? 

Existe t’il dès sabots de 135x360? 

J’imagine que les sabots sont fixé par des tirefonds de diamètre supérieur à 10?

Merci encore 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Sabot GLE 600-120-4 Avec 56 pointes CNA 4 x 50

Il sera nécessaire de délarder les extrémités de la poutre pour qu'elle entre dans la sabot.

Ne pas prendre un sabot en 140 qui offre trop de jeu latéral.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

TOIT PLAT-Aide dimenssionnement solives

Publié par NAVIC

0 réponse
41 vues
0 like

toit plat vegetalisé

Publié par pitou13

1 réponse
35 vues
0 like

Lamelé collé sur 9m

Publié par meuse55430

3 réponses
64 vues
0 like

madrier lamellé-collé

Publié par kelko

3 réponses
60 vues
0 like

Portée pour du lamellé collé

Publié par Quentin2a

8 réponses
293 vues
0 like