Combles Extensions bois Aménagement intérieur Surélévation Charpente

Trait de Jupiter

Publié par Padorey il y a 1 mois

Bonjour,


Je cherche à réaliser une structure bois pour accueillir le plancher d'un petit atelier à l'étage. J'utilise des traverses sur poteaux faisant chacun 10x20cm que je double pour obtenir 20x20cm. Pour des raisons pratiques et de fournisseur je dois assembler les traverses au dessus des poteaux. Pour cela je pense réaliser des traits de Jupiter.

Ma question est la suivante:

Cet assemblage devant avoir une longueur de 2,5 à 3x la hauteur des traverses (3x20=60cm) les abouts dépasseront du poteau sans lien. La résistance de cet assemblage est-elle suffisante pour porter le plancher de l'atelier? Je précise que cette partie de l'atelier ne sera pas trop chargé (zone accueil et bureau).


Si une personne pouvait m'apporter quelque piste, j'en serais grandement reconnaissant. Merci de m'avoir lu.


P

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Tout d'abord, ce type d'assemblage, comme pour un cantilever, ne se fait pas sur l'appui mais hors de l'appui.

Si vous voulez assembler sur le poteau il faut mieux une coupe droite à mi-poteau.

Pour le reste, on ne sait rien des charges à reprendre.

Publié par Padorey il y a 1 mois

Merci beaucoup Boisphile pour votre rapide réponse. La coupe droite était ma première piste. Si vous avez le temps, pourriez quand même me donner votre avis sur l'assemblage sur la photo jointe car c'est celui qui m'a inspiré. Trait de Jupiter sur poteau ; ce qui me gênait vient de ce que les joints sont sans soutien. D'où ma question sur le site. Je vous lirai avec intérêt.

Bon dimanche


PS: je ne sais pas ce qu'est un cantilever...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

C'est un très beau "trait de Jupiter" claveté, la coupe longitudinale est décalée de telle sorte que la clavette resserre les deux coupes transversales, c'est le VRAI "trait de Jupiter" et très bien fait dans le cas présent

Aucune importance que les coupes ne soient pas supportées.

En revanche, l'appui est un point "fixe", donc les poutres situées de chaque côté fléchissent sous charges (flexion deux fois deux appuis) et l'assemblage est alors sollicité en effort tranchant d'appui additionné de l'effort tranchant occasionné par la déformation en "dôme" sur le poteau.

Si l'assemblage est décalé de l'appui, la poutre travaille alors en flexion trois points, le poteau reçoit plus de charges, mais la déformation et donc la section de la poutre sont moindre.

Si vous faite une simple coupe droite, vous retrouvez le système de deux poutres chacune sur deux appuis et à la flexion des poutres, le joint va s'ouvrir légèrement en partie haute, sans autre incidence.

Les surfaces d'appui sont calculées en fonction des réactions d'appuis des deux poutres.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Traitement charpente par injection et pulvérisation.

Publié par Driz

0 réponse
99 vues
0 like

Demande d'informations sur l'utilité d'un 'renfort'

Publié par Anthony

1 réponse
28 vues
0 like

Dimensions plancher pour portée de 3,5m

Publié par Davidum

6 réponses
128 vues
0 like

OSB sur dale en pente

Publié par tin

2 réponses
39 vues
0 like