Combles Aménagement intérieur

Calcul de portée de solives existantes

Publié par zalem75 il y a 2 ans

Bonjour,

Je suis en train de réfléchir à l’achat d’une maison ancienne en fonction de la quantité/du prix des travaux à réaliser.

Hormis des questions diverses et variées concernant d’autres domaines dont la maçonnerie, l’assainissement, etc, c’est le plafond de la pièce principale qui me pose question.


C’est un plafond à la française qui n’a jusqu’à présent servir je pense qu’à porter un plancher et de la paille. Je souhaiterais faire de l’étage une pièce à vivre (une chambre je pense) mais les poutres et surtout la section des solives me paraissent un peu faibles pour une charge moyenne de 150 kg/m2 (qui visiblement est une moyenne pour une pièce à vivre)


J’ai mis les côtes sur l’image ci-jointe qui représente une vue top (de dessus).

Dans un 1er temps, la démarche est de savoir si les sections des solives actuelles peuvent supporter un plancher avec une armoire, 2 lits, bref une chambre classique (sans nouvelle cloison). Et si ce n’est pas le cas, quelle devrait être la section idéale des solives en gardant le même espacement entre elles.

Je n’en suis pas à des calculs précis étant donné que je n’est encore rien acheté (!) mais cela me permettrais de savoir quel investissement je dois fournir dans ces travaux: en gros faut il ou non changer le plafond.


Voilà j’ai été un peu long et je remercie par avance les personnes qui voudrons bien prendre le temps de m’aiguiller!


Publié par zalem75 il y a 2 ans

oups petite erreur sur mon image... L'entraxe des poutres n'est évidemment pas 320 comme celle des solives, mais 2200. Mea culpa

Publié par zalem75 il y a 2 ans

Ha oui j'oubliais également de préciser l'essence du bois. Je n'ai malheureusement pas l'info, mais on peut supposé qu'étant donné la région, on a affaire à des poutres en chêne ou chataigner, et des solives en chêne ou épicea. Je sais que ça change la donne, mais je ne peut en dire plus...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Plusieurs choses :

1)    Sauf cas particulier, dans le plus part des cas de planchers courants, ce n'est pas la résistance du bois qui dimensionne, mais son module d'élasticité.

Que ce soit du Chêne, du Châtaignier où du résineux, les modules d'élasticité sont très proches et l'essence du bois ne change pas grand-chose.

Dans votre cas par exemple, le taux de flexion des poutres principales sont de seulement 60 % alors que la flèche serait de L/239 soit de l'ordre de 20 mm ce qui est beaucoup pour une portées de 4m75.

2)   Les 150 kg/m²de charges plancher dont vous faites allusion, ne sont QUE les charges d'exploitation, dont 20 % sont considérées comme permanentes et 80 % comme temporaires.

A ces charges il convient d'ajouter toutes les autres charges permanentes que sont : Le poids propre des poutres ou solives, le plafond, le plancher, les isolants, les cloisons, les revêtements de sol.

On en arrive alors à des charges de 120 kg/m² en permanent et autant en temporaire.

3)   Dans votre cas, hormis le solivage qui n'en est pas vraiment un, la problématique est celle des deux poutres principales qui ne sont pas dimensionnées pour un plancher habitable.

Voir résultats des calculs dans le §1.

Pour réaliser un plancher habitable, il vous faudra donc démonter l'existant et le refaire à neuf.

Le problème est de savoir si ce plancher vous a été présenté comme ""Un bon potentiel"", souvent repris par les marchands de bien, auquel cas il faudra faire faire des devis par des entreprises et défalquer le coût de celui de la maison.

4)  Pour vous donner une idée plus précise, deux possibilités s'offrent à vous :

Soit avec deux poutres principales,

Soit avec une seule poutre principale.

1) Poutres lamellé-collé, section 135 x 360 mm et solives en 45 x 145 largement suffisantes.

2) Une poutre centrale lamellé collé, section 135 x 405 et solives en 63 x 175.

Dans les deux cas les entraxes de solives sont de 500 mm pour des dalles OSB 3 de 2500 x 675 x 22mm.

Publié par zalem75 il y a 2 ans

Oulala y’a du spam dans l’air... Bon cela m’a supprimé la réponse que j’avais envoyé hier soir...

je vous voulais vous remercier pour la qualité /rapidité de votre réponse Boisphile et le temps passé dessus!

j’avoue que j’esperais Les poutres suffisantes et que les « solives » ayant une entraxe très courte (bande de chargement de seulement 0,58m2), leur section verticale n’aurait pas eu besoin d’être autant rallongée. Mais bon, faut que qu’il faut comme on dit, et j’ai au moins un avis objectif de la situation!

je reviendrais avec quelques autres questions dans une semaine ou deux je pense...

merci encore!


une dernière chose, pour la flèche de la poutre, d’ou vient le chiffre de 239?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

La flèche serait de L (longueur-portée) / (divisée) par 239 soit : 4750 / 239 = 19.87 mm

Publié par zalem75 il y a 2 ans

Oui j’avais deviné le calcul, c’est plus le « 239 » que je ne retrouve pas, mais merci tout de même 

Publié par dedewawa il y a 9 mois

BOnjour,
Je rebondis sur la discussion car je suis dans la même configuration que ce qui a été présenté et le plan ci-dessus.
Mon projet est identique concernant les charges, les entraxes, les portées. des solives et poutres. 
J'aimerais votre avis d'experts sur le dimensionnement des poutres.
Mes voliges sont des bastaings de 63*750mm
Les poutres sont 2 madriers jumelés de 75*225mm.

1. Est-ce que ces dimensions sont suffisantes ?

2. SI non je n'ai comme possibilité que la réalisation de poteaux sous poutre pour reprendre les charges car mon projet est de l'existant...  J'ai la possibilité de mettre en place un poteau à 1m du mur, c'est à dire de réduire la portée des poutres de 1m. Dans ce cas quelle doit être la dimension du poteau ?
3. AUjourd'hui les poutres qui sont 2 madriers de 75*225 ne sont pas liaisonnés. Faut-il prévoir des tiges filetées ou des tiges de charpentes ?


Je vous remercie d'avance, 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 mois

merci de faire un plan dimensionné

Publié par dedewawa il y a 9 mois

Le voici  : 

Merci d'avance

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 mois

Ces madriers (jumelés ou moisés ?) ne seraient-ils pas des entraits de fermes ?

Publié par dedewawa il y a 9 mois

Je pense qu'ils ont aussi ce rôle en plus de soutenir un plancher. Ces madriers sont en dessous du niveau de la charpente et de la sablière. Je ne suis pas expert mais je vois qu'il y a aussi des entraits retroussés.  Par contre je trouve étrange qu'il n'y ait pas d'entrait de manière régulière pour retenir la charpente en bas. Le chevrons de la charpente reposent sur une sablière qui est fixée à un chainage en béton sur la grande longueur. voici une coupe qui illustrera. Est-ce que ça répond à votre question?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 mois

Il n'y a pas de jambe de force entre les arbalétriers et les entraits (poutres) bas ? Ce qui voudrait dire que les arbalétriers et chevrons poussent sur les murs ?

Publié par dedewawa il y a 9 mois

Oui aujourd'hui c'est réalisé comme ça

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 mois

Bigre ??? Mais ce sont des chevrons autoporteur, ou bien il y a des pannes ? Avez-vous des photos ? Où se situe cette construction précisément ?  Avez-vous des photos ? Où se situe cette construction précisément ?  Bref !!! Techniquement, il y a des choses qui m'échappent.............

Publié par dedewawa il y a 9 mois

Il n'y a pas de panne intermédiaire. Juste une sablière. Je ne pense pas qu'il y ait une panne faitière. Je ne peux pas confirmer tout est plaqué devant. Voici 2 photos qui peut être expliqueront mieux le principe. Et j'ai ajouté une photo de ce qui me semble être comme chez moi. Cette construction est adossée à la maison principale. Est-ce que vous voyez un problème structurel?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 mois

1) Ces fermes ne sont pas montées par un fabricant de fermes ou fermettes, les connecteurs ne sont pas emboutis à la presse, mais fixés par pointes et tous les trous ne sont pas pourvus. Je pense que c'est un montage peut-être de charpentier, mais je doute qu'il y ait eu un calcul de fait.

2) Dans la mesure ou les madriers de 75 x 225 sont correctement JUMELES, avec une portée de 4700 et une bande de chargement de 2200, le taux de flexion est de 123%, la flèche relative de L/125 (au lieu de 400) soit une déformation attendue de l'ordre de 25 à 38 mm.

Soit vous abandonnez la projet, soit vous faites appel à un BE structure ou charpente pour déterminer ce qu'il y a à faire pour renforcer le tout, mais je ne suis pas optimiste, y compris pour la toiture avec des effets du vent non négligeables compte tenu de la pente (vous n'avez pas répondu sur le lieu).

Publié par dedewawa il y a 9 mois

Merci pour cet éclairage. Ce n'est pas rassurant...
1)La 3e photo des fermettes vient d'internet, c'était pour montrer le principe. Chez moi (dans le Nord) il n'y a pas ces connecteurs, les bois sont cloués entre eux. J'imagine que c'est pire.
2) Pouvez-vous me dire ce qu'il faut faire pour jumeler correctement les madriers?
Je ne peux malheureusement pas abandonner le projet, c'est une construction existante (elle date des années 90). Je me rapprocherai donc d'un BE charpente bois.
Bonne journée,

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Calcul poutre porteuse plancher

Publié par Micka9999

15 réponses
241 vues
0 like

Calcul poutre sur mur porteur en briques.

Publié par timalex

3 réponses
36 vues
0 like

Calcul section poutre porteuse plancher

Publié par Jojodelf

5 réponses
218 vues
0 like

Vérification de plancher existant.

Publié par CHRIS77

13 réponses
0 vue
0 like

Pannes et chevrons existants

Publié par Rey

2 réponses
0 vue
0 like