Parquets Combles Charpente Isoler

Dimensionnement et composition d'un plancher bois sur entrait fermette

Publié par RayDono il y a 8 mois

Bonjour,


Tout d'abord bonnes fêtes à toutes et à tous !

Je sollicite la communauté suite à un projet de construction d'une maison individuelle.

Je suis actuellement à la recherche d'un fabricant de charpente. J'ai obtenu différents devis pour une charpente industrielle à combles aménageables (3 chambres + 1 sdb, tot. 55m2 habitable) à entrait porteur avec 1m d'encuvement. Le plancher sera constitué en bois.

La maison fait 10m de façade et 9 de pignon, une poutre en BA est prévue, elle traversera toute la construction sur son milieu.


il en ressort des devis obtenus :

la section des entraits sera de 36 x 222, entraxe de 595mm soit 17 fermes (il me semble que les arbalétriers ont la même section).

J'avoue qu'après lecture du blog de boisphile, j'ai l'impression que les entraits sont sous dimensionnés pour absorber une charge de 120 / 120kg. 

Mais peut être que je ne dois pas me fier à des abaques de solives, car ferme industrielle ? Si oui, est-ce suffisant, quelle charge peut-elle absorber.


Bref, 

Je travaille actuellement sur le plancher et plafond, je cherche, d'une part à savoir si la composition est bonne, d'autre part à avoir un dimensionnement des sections de mes lambourdes et dalle osb.

Ci dessous la composition de mon plancher en partant du haut vers le bas : 

- lames pvc ou stratifiées, 

- dalle osb3 (18 ou 22mm ?) en fonction des bonnes pratiques (faut-il ajouter qlq chose entre le revêtement de sol et la dalle osb?).

- lambourdes entraxe (45cm ?) et section (60x80 ?) ---> à déterminer.

- bande résilientes phaltex 5mm au dessus des solives.

- Isolant phonique entre solives. Quelle épaisseur pour isoler correctement phoniquement (IBR 100mm 200mm?) Comment tient l'isolant, j'ai pu lire qu'il est possible de fixer des tasseaux sur les entraits, pas sûr que cette technique soit recommandée.

- suspentes antivibratiles sur entrait (longueur de 5cm)

- rails

- placo


Je recherche un plancher solide, bien isoler tout en minimisant une perte de hauteur au dessus comme en dessous.

J'attire votre attention que je ne réaliserai pas les travaux moi-même. Je souhaite simplement comprendre et être en mesure de détecter des malfaçons, des mauvaises habitudes ...

Vous trouverez des illustrations de mon plancher, plafond.


Je vous remercie d'avance pour vos conseils.



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 mois

Pas le temps de tout lire, et puis ce n'est qu'un projet..


Toutefois attention, les combles doivent être HABITABLES et pas simplement aménageables, ce qui signifie que les charges prises en compte doivent être 120 kg/m² de charges permanentes et 120 de temporaires, pour tout prendre en compte, y compris le contrelattage sous entraits pour fixer le pare vapeur et y fixer les suspentes de rails plafond, les lambourdes, les isolants et les revêtements de sol.

Les calculs doivent être fait avec un logiciel à jour et en classe d'emploi 2 avec coefficient de fluage 1.8.

La limite de déformation de 10 mm ne doit pas être décochée dans le logiciel.

Pour info, des entraits à moins de 245 mm ne doivent théoriquement pas passer dans la majeure partie des cas.

Ces informations, pour éviter que la course au prix ne dérive, ce qui est très souvent le cas, à cause de la concurrence.

Les machines sont les mêmes, les hommes aussi et le bois également, donc pour être moins cher, il faut bien "tricher" quelque part !!!

Publié par RayDono il y a 8 mois

Merci Boisphile, j'ai déjà un début de réponse.


Moi qui pensais avoir une charpente bien dimensionnée en ratissant large (pour confronter les études). Je n'ai qu'une proposition avec un entrait de 247mm... comment faire confiance si même les fabricants sous dimensionnent ...  Au moins je ne regrette pas d'avoir fait ce post !


Concernant la composition du plancher, quelqu'un pour m'aider ? section des lambourdes et entraxe ainsi qu'épaisseur osb3.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 mois

NON ! on ne peut pas dire qu'ils sous-dimensionnent, mais ils s'adaptent pour être moins cher que le concurrent. Il n'y a pas de risque majeur, mais vous prenez tous les risques d'avoir un plancher de type trampoline. Et puis si vous dite que vous aménagez vous même, pour eux c'est le bonus, parce qu'avant d'aménager, vous ne savez pas et une fois que vous avez "planté un clou" vous avez implicitement réceptionné et accepté la charpente sous-jacente et en devenez responsable et donc vous ne pouvez plus rien réclamer.

Et puis comble aménageable ne veut rien dire, alors qu'habitable veut dire quelque chose en terme de norme.

Il faudra aussi dire à quel endroit précis se situera cette construction ?

Ensuite, rapidement, pour les lambourdes en section 63 x 73 sec (14 %), les entraxes doivent être de 417 ou 500 mm pour de l'OSB 3 en 2500 pour que les petites rives soient fixées dessus et non pas entre deux comme sur votre croquis.

Sous les solives, il faut prévoir un film pare-vapeur Sd 18 mètres, retenu par des contrelattes en 60 x 40 mm qui servent à la fois pour fixer le PV mais aussi pour y fixer les suspentes qui ne doivent pas percer le PV.

Tout cela n'est pas si simple !!!

Publié par RayDono il y a 8 mois

Et bien, je dois avouer que ça c'est de la réponse :) difficile d'obtenir des réponses de cette qualité dans d'autres forum ... je ne citerai pas ...

Je n'ai pas la prétention d'avoir la technique pour réaliser ce genre de travaux, mais si je peux les faire faire dans les règles de l'art alors pourquoi pas. Rares sont les artisans qui me proposeront une réalisation de cette façon.

Par exemple, mon charpentier m'a dit qu'il pensait poser directement les OSB sur entrait en rajoutant des entretoises ... PAS DE LAMBOURDE.


Dernières questions, je n'abuserai pas de votre temps (c'est aussi un plaisir de vous lire, on apprend réellement).


- Ok pour les lambourdes en 63x73, ai-je la possibilité de descendre en hauteur quitte à rajouter de la largeur pas de règle de calcul pour que je puisse choisir ce qui me convient ?

- Ok pour les entraxes, j'ai retenu le cours des sous multiples de dalle sur votre blog, concernant l'épaisseur : 18mm pour entraxe 417mm et du 22mm pour 500mm d'entraxe, c'est bien cela ?


- Ok pour le pare vapeur, je n'aurai pas pensé qu'il est nécessaire d'en mettre un entre deux espaces chauffés, je me serai contenté du Kraft de l'isolant et pour les pièces humides de placo hydrofuge.

- Enfin comment est retenu l'isolant entre les solives ? prévoir des tasseaux fixés sur les entraits ?





Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 mois

Ce forum date d'une quinzaine d'années et j'y suis présent depuis le début.

1) Vous avez dû confondre charpentier et charcutier, parce que le DTU 51-3 plancher bois doit bien dater d'une quarantaine d'année et dès la première version il était bien écrit que les petites rives doivent reposer et être fixées sur les solive ou lambourdes. Donc les entraxes de 600 qui de plus ne sont pas réguliers ne peuvent pas convenir. Comme les panneaux doivent avoir un appui minimum de 20 mm donc 40 pour deux panneaux bout à bout, ce n'est pas possible sur une fermette de 36 qui ne fera plus que 35 une fois sèche.

Si le charpentier à besoin de formation plutôt que de raconter des C******es, il ne faut pas hésiter.

2) Tout se calcule, un plancher est un ouvrage structurel qui ne doit rien au hasard, au bricolage et aux apprentis sorciers. Les lambourdes de 63 x 75 se posent à plat, mais avec les entraxes de 600 des fermettes pas moins de 50 x 100 à condition que ce soit du bois sec (14%) qualité menuiseries, sans nœud ou petit nœuds attachés.

3) 417 ou 500 c'est OSB 3 en 22 mm à cause des assemblages.

4) Le kraft de l'isolant n'est pas un pare-vapeur, le fabricant lui-même l'écrit. Que les deux pièces soient chauffées c'est bien, mais si vous avez une cuisine et/ou une SDB au RCH et au-dessus des chambres, si vous posez un lino, du PVC ou du stratifié, il faut bien un PV pour bloquer la vapeur d'eau qui vient du RCH, parce qu'elle n'a pas de marche arrière et si elle ne peut pas ressortir, elle reste bloquée et peut créer des moisissures à long terme.

5) L'isolant à utiliser doit être en panneaux semi-rigides avec une surcote de 5 mm pour se bloquer entre les solives et les contrelattes sont posées perpendiculairement aux entraits de fermettes.


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Doublage entrait fermette

Publié par Antoine

4 réponses
168 vues
0 like

Dimensionnement plancher bois

Publié par AA

0 réponse
1673 vues
0 like

COMPOSITION MUR OSSATURE BOIS (à jour : 2019)

Publié par buzz29

3 réponses
422 vues
0 like

Plancher sur fermette dans un garage

Publié par JMD

0 réponse
23 vues
0 like

planché sur entraits faisabilité en sarthe

Publié par mechouil

2 réponses
33 vues
0 like