Panne porteuse en bois LC scellée aux extrêmités dans un mur parpaings

Publié par marenov1 il y a 9 mois

Bonjour à tous

Voici mon principal problème :

En rénovation, mon entrepreneur a mis en place 2 porteuses neuves en lamellé collé environ à mi pente (en plus de la faitière qui est elle conservée) qui prennent appui sur un mur de refend nouvellement monté et sur 2 murs de façade porteurs existants. NB Ces 2 porteuses ont été ajoutées pour supporter une structure bois de chien assis par ailleur.

Sur ces 2 murs de façade, les murs ont été "découpés" autour de l emplacement des porteuses pour les positionner puis remplis de mortier ou béton.
Sur le mur de refend, de part et d'autre les porteuses ont été encadrées de parpaings pour mettre à niveau mur et face supérieure des porteuses.

Mon entrepreneur me dit ne pas avoir mis d'étanchéité entre le mortier et le bois, et me dit que la faitière conservée et plusieurs pannes déjà présentes ont été realisees comme ça.

Je lui ai demandé ce qu'il avait mis comme produit de scellement précisément mais je suis inquiet car ai vu qu'il était nécessaire d'avoir une étanchéité pour éviter que le bois ne pourrisse sur différentes sources internet.

Ma question : Le bois risque-t-i de pourrir en haut d'un mur à plusieurs m de haut, sachant qu'il sera protégé de la pluie ? faut-il que je m'inquiète ? Dois-je exiger de sa part de corriger son erreur (est-ce encore possible - n'est-ce pas trop tard compte tenu du fait que le scellement est déjà présent) ?

PS : autre point moins important pour moi, des chevrons faiblement inclinés (environ 20%) sont posés sur des pannes horizontales (certaines pannes le sont) sans qu'il n'y ait de découpe en bec d'oiseau, ni de biseau sur les pannes. Est-ce embêtant, les chevrons ne sont-ils pas fragilisés ?

Merci de votre aide

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 mois

L'entrepreneur est-il charpentier ?
1) Demandez à votre entrepreneur qu'il vous fournisse le certificat de traitement classe 2 du BLC et sa certification de marquage CE.
S'il dispose de tout cela, il ne devrait pas y avoir de problème.

2) Fondamentalement :
Lorsque des pannes sont posées d'aplomb :
   a) Les chevrons doivent être laissés libre de coulisser sur le sablière, avec un dispositif anti soulèvement.
   b) L'angle porteur de l'extrados de la panne doit être raboté à l'angle de la pente au moins sur la moitié de sa largeur pour ménager une assise aux chevrons et permettre leur fixation correcte.

Lorsque les pannes sont posées déversées, les chevrons sont bloqués en sablière et posés à plat sur l'extrados de la panne.

A vous de voir si le travail est ou non correct et prendre les mesures qui s'imposent.

Publié par marenov1 il y a 9 mois

Merci de votre réponse.

L'entrepreneur n'est pas un charpentier. Il est "tous corps d'etats".
Votre repo se sur le LC me rassure je vais lui demander la confirmation. Pour ma comprehension, qu'est ce que la classe 2 permet de garantir ?


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

DALLE BOIS (sur mur porteur en parpaings)

Publié par Woodyhead

7 réponses
1385 vues
0 like

Fixation du bois (Scellement) ou corbeau dans mur parpaing creux

Publié par Claravaux

2 réponses
112 vues
0 like

Comment sceller madrier dans du parpaing

Publié par jumpman

0 réponse
741 vues
0 like

Scellement solive dans parpaing creux

Publié par Claravaux

3 réponses
101 vues
0 like

plancher bois sur mur en parpaing

Publié par savoyard

0 réponse
2108 vues
0 like