Isolation grange pour atelier menuiserie

Isolation grange pour atelier menuiserie

il y a 1 an

Bonjour à tous,


J’ai parcouru plusieurs sujets sur ce forum et j’aimerais que vous m’aidiez à confirmer mes choix.

L’objectif est d’isoler une grange pour en faire un atelier de menuiserie avec des machines jusqu’à 600 kg.


La pièce concernée fait 4,5m par 8m. Sol en terre battue. Plancher sur solives au plafond. Murs en briques rouges.

L’atelier sera chauffé entre 12 et 15°C et ventilé pour ne pas que les outils rouillent.


Je suis parti sur les étapes suivantes :


Dalle béton

- décaisser le sol sur quelques cm pour le rendre à peu près de niveau

- pose d’un film polyane 

- dalle de béton fibré de 10cm avec joint de dilatation au milieu de la pièce 


Plafond

- laine de verre de 200mm entre les solives

- OSB3 de 9mm ou 12mm


Murs

- pose de tasseaux pour rattraper les irrégularités et avoir une lame d’air de 2cm mini

- pare vapeur

- rails et montants en système Optima

- laine de verre (épaisseur à définir)

- OSB3 de 18mm


Sol en 2 parties comme la dalle

- lambourdes 65x75mm espacées de 417mm

- isolation entre les lambourdes avec de la laine de verre 60mm

- bande de désolidarisation

- OSB4 22mm

- 2e couche d’OSB4 22mm dans l’autre sens


Est-ce que cette solution est bonne ? Je dois bien faire le plafond puis les murs et enfin le plancher ?


Je suis preneur de toutes vos bonnes idées !


Merci


5 réponses

1-5 sur 5 réponses
1/1
1. Isolation grange pour atelier menuiserie il y a 1 an

1) Dalle, je ne suis pas compétent pour le béton.

2) Mur sans doute en pierres, donc pour l'épaisseur de l'isolant il faut l'avis d'un thermicien, en fonction du lieu, de la nature et épaisseur des murs etc ... Concernant le PV, il doit être posé coté intérieur de l'isolant. Concernant l'OSB en parement intérieur, une commission de sécurité le refuserait cause incendie.

3) Sol, film HPV sur dalle sèche (3 semaines par cm d'épaisseur) lambourdes à plat entraxes 357 ou 417, deux couches d'OSB 3 en 22 mm dans la même sens (surtout pas croisé) mais décalé dans les deux sens de deux ou trois entraxes en longueur et d'une demi-dalle en largeur. Assemblages collés et fixations conventionnelles des deux couches ensemble, entraxes 15 cm sur les petites rives et 30 cm en parties courantes. 

2. Isolation grange pour atelier menuiserie il y a 1 an

Merci pour ta réponse Boisphile.


L’atelier ne sera pas à usage pro, l’OSB en parement sur les murs me semblait une bonne idée.


Avec le PV côté intérieur de l’isolant n’y a-t-il pas un risque que l’isolant prenne l’humidité car la brique rouge est poreuse ?


Pour le doublage de l’OSB au sol j’avais mal interprété un des sujets où tu en parlais. Donc de l’OSB3 suffira.

3. Isolation grange pour atelier menuiserie il y a 1 an

Pardonnez-moi, je n'avais pas intégré que nous nous connaissions !

Voyez quand même avec votre assureur s'il est d'accord, dans la mesure où vous devrez assurer ce local et son activité.

Le rôle du PV est de bloquer la vapeur d'eau qui pourrait venir se condenser soit dans l'isolant soit au niveau du mur. Comme déjà écrit plus haut, ce ne peut être qu'un thermicien qui peut le déterminer en fonction de l'existant, du lieu et des échanges thermohydriques.

4. Isolation grange pour atelier menuiserie il y a 1 an

@Boisphile

Dans un autre sujet qui m’a inspiré tu recommandais un PV entre 2 couches d’OSB 4 pour le plancher.


https://www.bois.com/forum/16700-plancher-osb-sur-dalle-beton-pour-atelier


Quelle est la différence avec la solution que tu me proposes maintenant ? Les vis ne risquent-elles pas d’arracher le PV entre les couches d’OSB ?


Pour le parement vertical je réfléchis à la solution du placo. 


Merci et au plaisir de te lire

5. Isolation grange pour atelier menuiserie il y a 1 an

C'est la même chose.

Le PV peut s'avérer utile s'il y a un risque d'échange thermo-hydrique entre le local et la dalle béton, c'est-à dire si le local est chauffé et que vous y travaillez continuellement et à plusieurs personnes.

Si le local n'est pas chauffé et que vous y travaillez occasionnellement, pas besoin de PV.

D'une manière générale, il est admis qu'un PV pris en sandwich entre deux bois ou panneaux ou bois et panneau, peut être traversé par des pointes ou vis sans que cela pose problème.

1-5 sur 5 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer