Charpente Isoler

Toiture froide non ventilée pour local non habité (atelier) ?

Publié par Ploubelle il y a 1 mois

Bonjour,

Nouvel inscrit sur le forum, que je connais néanmoins depuis un bon moment, j'ai une question qui me taraude et j'espère y trouver des réponses.

Actuellement en auto-construction à environ 50% dirons-nous, je souhaite réaliser un atelier en ossature bois d'environ 8m x 2m50 avec toiture plate.


A priori pour une maison il faudrait réaliser  une toiture chaude pour éviter les problèmes de condensation.


Mon cas est un peu différent puisque c'est un atelier (un petit garage dans lequel nous ne rentrerons pas de voiture vu sa taille...).
Il ne sera pas chauffé et n'étant pas habité peu de vapeur y sera produite.


Pour simplifier la construction et surtout pour avoir la hauteur sous plafond maximale sans augmenter la hauteur extérieure, je me demande si une toiture sans ventilation (epdm au-dessus de l'osb qui est lui-même fixé sur les solives) pourrait faire l'affaire dans mon cas ?

Sachant qu'idéalement j'aimerais isoler les murs entre montants et la toiture entre solives avec de la laine de bois.


S'il faut absolument réaliser une toiture chaude alors je pense utiliser du PU pour limiter la hauteur. Quelle épaisseur minimale serait indiquée ?

Merci d'avance.

Publié par Ploubelle il y a 1 mois

Justement, je demande s'il est possible de réaliser une toiture sans ventilation et sans isolation au-dessus de l'epdm (tout en évitant bien sûr les problèmes de condensation.)

Cf. mon message :
"Pour simplifier la construction et surtout pour avoir la hauteur sous plafond maximale sans augmenter la hauteur extérieure, je me demande si une toiture sans ventilation (epdm au-dessus de l'osb qui est lui-même fixé sur les solives) pourrait faire l'affaire dans mon cas ?

Sachant qu'idéalement j'aimerais isoler les murs entre montants et la toiture entre solives avec de la laine de bois."


Publié par Ploubelle il y a 1 mois

Et ceci peu importe que le local soit habité ou non ?

Publié par Ploubelle il y a 1 mois

Merci pour ces réponses Boisphile.
Du coup si je pars sur une toiture chaude comme celle de votre schéma ici : https://www.bois.com/forum/16616-pente-dun-toit-plat


Comment je fais pour assurer la continuité du pare-vapeur des murs avec celui de la toiture ?
Sur votre schéma je vois une solive de rive dont la fixation traverse le pare-vapeur si je comprends bien ?
Ce n'est pas trop gênant de percer le pare-vapeur de cette façon ?


Du coup en bout des solives il n'est pas possible de les faire reposer sur la lisse haute du mur sinon la continuité du pare-vapeur sera trop complexe à mettre en oeuvre ?


Il me semble que la seule solution soit l'utilisation d'une muralière dont les fixations traverseront le pare-vapeur pour s'ancrer dans les montants ?


Merci d'avance.




Publié par Ploubelle il y a 1 mois

Finalement l'explication se trouvait dans ce document "Guide d’Application du NF DTU 31.2 de mai 2019" que j'avais déjà parcouru et d'où vous tirez votre schéma précédent.


A priori je peux faire un truc comme ça :



Par contre je ne comprends pas trop pourquoi ils ont mis le pare-vapeur en bleu et pas en rouge comme sur ce schéma :

J'ai quand même du mal à saisir pourquoi sur votre schéma le pare-vapeur est sur les panneaux de plancher support d'isolant.

La vapeur d'eau va monter jusqu'aux panneaux en OSB ou CTBX et ensuite le pare-vapeur va l'empêcher de migrer rapidement vers le PUR/PIR puis vers l'EPDM.
Sachant que l'EPDM et le PUR/PIR ne craignent pas l'humidité mais que l'OSB ou le CTBX ne l'apprécient pas trop je ne comprends pas pourquoi on ne met pas le pare-vapeur dessous en fait...

Publié par Ploubelle il y a 1 mois

Ce n'est pas "votre" schéma, je le sais fort bien, c'est une façon de parler. J'aurais dû écrire "le schéma auquel vous vous référez".


Concernant le SD qui doit être beaucoup plus élevé je le sais également.

Il n'empêche que ça ne répond pas à mes interrogations sur la façon de construire un tel toit ayant des débords.
Ca me semble assez complexe à mettre en oeuvre en garantissant la continuité du pare-vapeur car ajouter des débords change tout par rapport au schéma auquel vous vous référez.

Si quelqu'un du métier, ou pas d'ailleurs, a des idées sur le sujet je suis preneur.


Une des solutions envisagée serait de construire une échelle pour faire le débord mais j'ai peur que ça ne soit pas fixé assez solidement si l'on ne va pas chercher plus loin que les rives.


Merci.

Publié par Ploubelle il y a 1 mois

Au départ je pensais faire une toiture froide ventilée effectivement mais à priori ce n'est pas si efficace que ça.
D'après ce que j'ai compris la vapeur va condenser dans la lame d'air ventilée et retomber en partie sur l'isolant.
C'est bien ça ?


Sinon pour faire une toiture chaude avec débords (on tient à nos débords et ils sont sur le permis qu'on voudrait éviter de modifier) je pensais faire la même chose que sur ce schéma pour le pare-vapeur, par contre ça sera à chaque traversée de solive, donc dans mon cas peut-être 40 ou 50 fois.

Avec un bon scotch d'étanchéité à l'air qui se manipule bien c'est faisable assez facilement, juste un peu rébarbatif.


Qu'en pensez-vous ?


Je pensais sinon à fixer les solives de débord (environ 50cm de débord) avec des sabots sur les rives posées sur les lisses hautes (les rives seraient fixées dans le bout des solives).


C'est au niveau solidité que je doute un peu.

Publié par Ploubelle il y a 1 mois

Vous me faites penser à un archi "passif" qu'on a lourdé en cours de projet tellement il se croyait supérieur à tout le monde et avait tout le temps raison même quand vous lui prouviez par A+B qu'il avait tort.


Un forum c'est fait pour discuter et vous êtes obtus, du coup pourquoi continuer à répondre si c'est pour ne pas répondre aux questions ou seulement répondre à une des questions en éludant les autres ?


En quoi ma solution ne fonctionnerait pas ? Notamment puisque c'est ce qui est préconisé pour les charpentes traditionnelles ?

Car ça ne vient pas de vous ?


Pourquoi ne pas répondre à mes autres questions ? Vous allez certainement me répondre "car je n'ai pas que ça à faire" alors dans ce cas je vous répondrais "ne perdez pas de temps à intervenir sur mon sujet, soyez cohérent".


C'est bien gentil de sortir les DTU et se cacher derrière. 


Ca permet d'éviter trop de problèmes constructifs vu que l'être humain est rarement très consciencieux.


En prenant des marges énorme on s'assure à 99% que même si le travail est fait par des rigolos qui n'ont suivi que 30% des recommandations l'édifice tiendra quelques dizaines d'années.


Du coup oui je pense qu'on peut discuter, sans aller dans les extrêmes et faire n'importe quoi. Je pense qu'il y a moyen de trouver des alternatives valables.



Publié par Ploubelle il y a 1 mois

Les sachants ? Vous voulez dire les professionnels ? :)

Toute personne ayant un emploi est un professionnel dans son domaine, pourtant 90% du temps ils sont loin de tout savoir, et trop souvent connaissent à peine les bases. Et je ne parle pas que du bâtiment.


Bref, vous lisez seulement ce qui vous arrange, et répondez à ce qui vous arrange. D'ailleurs le dernier schéma étant tiré des mêmes documents dont vous tirez des schémas : le "Guide d’Application du NF DTU 31.2 de mai 2019", siglé Institut technologique FCBA (Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement) mais vous ne souhaitez pas en discuter.



Et pour finir vous mettez des photos basse définition de constructions réalisées par des rigolos histoire d'enfoncer le clou et de dire attention, si on ne m'écoute pas voici ce qui arrive.

Sauf que 95% des pros ne connaissent pas réellement le DTU de leur domaine et pourtant tout ne tombe pas ou n'est pas pourri en 3 ans.

Comme je disais je fais construire + auto-construction donc j'en ai vu quelques uns pour ne pas dire des dizaines des pros, du notaire au carreleur.


Il parait que je leur fais peur, certainement car j'entre justement trop dans les détails techniques et les DTU.
Ce qui me permet justement de me dire que peu connaissent bien les DTU et pourtant dans le lot certains bossent bien et font du boulot qui tient dans le temps.

Des anecdotes j'en ai des dizaines...




Publié par Ploubelle il y a 1 mois

Ah et finalement vous supprimez votre post maintenant ? Chapeau !

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Toiture froide ventilée

Publié par Jérôme

41 réponses
743 vues
0 like

Renforcer plancher ou non?

Publié par Benoît

9 réponses
273 vues
0 like

Isolation grange pour atelier menuiserie

Publié par Lithium

5 réponses
77 vues
0 like

Renovation charpente grange pour habitation

Publié par Alezze

5 réponses
118 vues
0 like

Craquements de la toiture

Publié par VFOUR

0 réponse
102 vues
0 like