Eclaircissements toiture chaude/froide

Eclaircissements toiture chaude/froide

il y a 3 mois

Bonjour à tous,


Je pense que l'on agit mieux quand on sait pourquoi on le fait et j'aime me questionner et comprendre... C'est pourquoi je me permets de vous demander quelque chose qui n'est pas clair pour moi...


Je connais les différences de conception d'une toiture froide et d'une toiture chaude. Je ne vais pas remettre les schémas ici, ils vous sont connus. Je sais aussi que la toiture froide présente un risque accru de condensation dans la structure et donc de pourrissement du bois...


Alors voici mon raisonnement : je sais qu'il est faux car je ne remets pas en cause les conséquences de l'humidité dans la toiture froide, je sais qu'ils existent et loin de moi l'idée de les nier, mais je veux juste comprendre... Donc dite moi où je me trompe dans mon raisonnement :


Je commence : la toiture froide et la toiture chaude ont la même composition, à savoir de l’extérieur vers l'intérieur : membrane d'étanchéité, isolant, pare vapeur, le différence que je note c'est que pour la toiture chaude le support est en-dessous, alors que pour la toiture froide, le support  est au même niveau que l'isolant... Là où je me perds c'est que dans le cas de la toiture froide, le pare vapeur est juste au-dessus du BA13, donc sous la structure bois et devrait donc, en théorie, empêcher l'humidité de monter dans la structure bois. Alors que dans la toiture chaude, le pare vapeur se trouve au-dessus du support et donc en théorie, l'humidité devrait passer le BA13, monter dans la structure bois et se retrouver piégée là, ayant passée le BA13 mais ne pouvant pas monter au-dessus de la structure car bloqué par le pare vapeur... Je sais qu'en pratique ça ne se passe pas comme ça mais pourquoi ??? Pourquoi en toiture froide l'humidité passe alors qu'il y a un pare vapeur juste au dessus du BA13 et pourquoi en toiture chaude on n'en met pas au dessus du BA13 et que pourtant l'humidité ne se retrouve pas piégée entre le BA13 et le pare vapeur qui est au dessus de la structure, entre l'OSB et l'isolant extérieur...

J'espère être clair car ça l'ait dans ma tête, mais pas toujours facile d'exprimer sa pensée en texte...


Merci beaucoup à ceux qui pourront m'expliquer quelque chose qui me semble contradictoire... :-)

5 réponses

1-5 sur 5 réponses
1/1
1. Eclaircissements toiture chaude/froide il y a 3 mois

Les toitures froides sont réservées aux toitures avec pentes et débords de toit afin d'avoir des entrées et sorties d'air pour créer une ventilation constantes.

Les toitures terrasse plates ne peuvent se réaliser qu'en toiture chaude non ventilées, ce qui est le cas lorsque vous évoquez une étanchéité.

Dans une toiture chaude le PV doit présenter un Sd de six fois celui de l'étanchéité..

Dans une toiture froide, le PV présente un Sd de 18 mètres et laisse donc passer un petite partie de vapeur d'eau qui traverse et sèche par la ventilation naturelle.

Résumé : Toiture froide = pente et ventilation - Toiture plate = Toiture chaude sans ventilation parce que quasi impossible à réaliser de manière à la fois efficace et durable.

2. Eclaircissements toiture chaude/froide il y a 2 mois

Merci boisphile de prendre le temps de me répondre.


Si je ne me trompe, auparavant il y a eu des toiture plates froides qui ont été réalisées et qui se sont révélées être "une catastrophe" au niveau de la condensation dans le support car l'aération de la lame d'air était insuffisante. Donc si je comprends bien c'est parce que le PV n'est pas assez efficace et laisse passer quand même de la vapeur? Mais dans ce cas, pourquoi ne pas avoir mis de PV plus efficace?c'est juste par curiosité et envie de comprendre...


Maintenant tout ceci ne m'éclaircit pas vraiment concernant le PV de la toiture chaude : pourquoi le met-on au dessus du support ? Car dans cette configuration la vapeur d'eau peut migrer dans la structure... non?


Je me pose cette question car une toiture chaude a été posée chez moi. J'espère que l'étude a été faite par un bureau d'étude... J'ose le supposer car on m'a donné les infos techniques pour réaliser l'aménagement intérieur... Je sais que mon R de l'isolant dans la structure ne dois pas dépasser 1,4 et que cet isolant doit être nu, sans PV. Et c'est là qua je ne comprends pas trop pourquoi je ne peux pas mettre un second PV (il y en a déjà un sous l'isolant extérieur, au dessus du support) afin d'éviter que l'humidité ne monte jusqu'à mon support...


En fait je voulais me rapprocher de la RT2012 et essayer de rendre mon plafond étanche à l'air et mettre un PV au niveau de l'isolant et une membrane d'étanchéité à l'air avant la pose de mon BA13 mais j'ai peur de faire des bêtises...


Désolé, je pose beaucoup de questions mais je voudrais d'une part bien comprendre et ensuite ne pas commettre d'erreurs...


Merci encore

3. Eclaircissements toiture chaude/froide il y a 2 mois

Bonjour, 


Lorsqu'on est en toiture chaude, le pare-vapeur se situe sur le panneau porteur.

Il ne faut pas doubler le pare-vapeur en en ajoutant un sous les éléments de charpente, car l'humidité contenue dans le bois de charpente se retrouverait alors bloquée entre les 2 membranes pare-vapeur, avec le risque de développement de moisissure qui en résulte. 

Cela répond aussi à votre question de "pourquoi ne pas avoir mis un pare-vapeur plus efficace" sous les éléments de charpente. Même constat, l'humidité du bois restant bloquée dans le complexe avec d'un côté le pare-vapeur et de l'autre la membrane d'étanchéité.


En toiture chaude, pour la vapeur qui "atteindrait" les poutres de charpente en traversant le BA13, aucun risque puisque elle serait bloquée sous le pare-vapeur posé sur le panneau porteur. A ce titre elle ne pourrait pas condenser car le point de rosée n'est pas atteint à cet endroit du complexe. (l'isolant étant situé au dessus du pare-vapeur).


Pour ce qui est de l'étanchéité à l'air, elle est réalisée en liaisonnant le pare-vapeur du mur avec le pare-vapeur posé sur le panneau. Pour cela il faut laisser une sur-longueur au montage, pour liaisonner les 2.

4. Eclaircissements toiture chaude/froide il y a 2 mois

Une toiture chaude doit être réalisée selon le croquis suivant.