Parquets Combles

Un pare-pluie "légèrement" circulable ?

Publié par gherreip il y a 1 mois

Bonjour,


Tout est dans le titre, je recherche un "pare-pluie légèrement circulable" : respirant, rigide, pose horizontale au sol sur solives, circulable occasionnellement.


Je m'explique : mes combles sont actuellement ouverts à tous les vents (+chats, pigeons, souris, glycine passant par dessus les sablières ...), et seul un vieux plancher forme à la fois le sol de ces combles et le plafond des pièces en rez de chaussée (vous l'aurez compris : fermette ancienne). Je me dois donc d'isoler par dessus ce plafond/plancher, mais je dois aussi protéger le futur isolant des agressions extérieures (pas de pluie, tout de même ...) . Par ailleurs je dois pouvoir circuler, pour inspection, bricolage (passage de tout le réseau électrique à plat sur ce plancher, puis plongeant au rez de chaussée), taille de la glycine (sic), séparation des chats qui se battent ...


Je n'ai pas l'intention de rendre ces combles habitables (il me faudrait renforcer toute la structure, un boulot monstre, hors de ma portée ...)


J'ai bien compris en lisant ce forum que l'osb est probablement suffisamment respirant et pourrait remplir ce rôle (pose sur faux solivage, isolant entre faux  solivage, le tout posé libre sur le plancher actuel).


Mais :

- je ne souhaite rien poser sous mon plafond en rez de chaussée (esthétique, hauteur sous plafond).

- la pose en premier lieu d'un pare-vapeur sur le plancher des combles me semble très problématique. Techniquement : de nombreux détails à contourner, passage des gaines, des fermes (les poutres horizontales en base des fermes sont visibles au rez de chaussée). Et théoriquement : en l'absence de vmc, je préférerais laisser mon plafond "respirer"). Et si je me passe de pare-vapeur, toutes les simulations que j'ai pu faire (sur ubakus.de) me présentent un risque de condensation en sous-face de l'osb.

- et puis tant qu'à faire, si cette couche circulable pouvait isoler aussi un peu (comme un pare-pluie en fibre de bois), ce serait dommage de s'en passer.


Sinon j'ai aussi pensé à mettre des bêtes planches à champs droits, très légèrement espacées, avec un film pare-pluie/pare poussière sous ces planches (entre elle et la face supérieur de l'isolant, donc) pour faire un plancher ventilé. Mais je trouve cela moins protecteur (pour l'isolant) qu'une surface continue fermée.


Désolé pour ce pavé, et merci pour votre attention.

Publié par gherreip il y a 1 mois

Bonjour,


Bien, cela n'inspire personne ? Je m'en doutais un peu à vrai dire. Un simple "à ma connaissance, cela n'existe pas" d'une personne compétente m'aurait déjà aidé à me fixer les idées.


Le seul produit approchant que j'ai pu trouvé est l'isolant en fibre de bois Steico Top, précisément conçu, d'après le fabricant, pour être occasionnellement circulable. Mais :


- ce n'est pas une couche protectrice d'isolant, c'est directement un isolant.

- par conséquent (puisque épais et très spécial), c'est cher !

- il se pose sur support continu.


Dans ma problématique, si j'en crois ce document, il serait envisageable de le poser sur une autre couche d'isolant résistant à la compression, type isolant de sol, qui serait moins cher (et moins respirant, pour respecter la gradation).

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Pourquoi mon parquet a légèrement tuilé?

Publié par Alex32

1 réponse
76 vues
0 like

Salle de bains : Pare vapeur, plancher et parquets

Publié par Kris00

4 réponses
143 vues
0 like

Plancher trop souple construction neuve

Publié par claodio14130

3 réponses
288 vues
0 like

Solive et plancher qui s'affaisse

Publié par ptithomme

1 réponse
488 vues
0 like