Pare vapeur, calage particulier

Pare vapeur, calage particulier

il y a 7 mois

Bonjour tous, bonjour Boisphile. Tout d'abord un grand merci pour la mine d'infos et de ressources d'une grande clarté que constituent ce site et les réponses de Boisphile. Bon. J'ai bien lu les méthodes, suivi les abaques, etc. Pas mal de choses sont claires déjà. Ceci dit, me restent deux incertitudes. Soit une maison de plain-pied, dont le sol actuel est fait d'une chape d'une dizaine de centimètres d'épaisseur, posée sur remblai. Celle ci est loin d'être plane, je trouve 15 centimètres entre les points hauts et les points bas. Je ne sais si ça a été mal fait ou si ça a bougé. Mais là n'est pas le problème : le carrelage posé dessus depuis 20 ans ne compte pas une fissure. Je prévois donc des lambourdes en classe 3 parce que je ne suis pas certain que ce milieu présente une hygrométrie exemplaire, le déversement de liège expansé, et du plancher massif que je vais huiler. J'ai évidemment besoin de caler les lambourdes vu les différences de niveau. Et je ne sais quoi de plots en mortier ou de cales en bois fixées à la cheville à frapper est à privilégier. D'ailleurs, dans ce dernier cas, en fixant quoi à quoi (tout d'un coup sol et lambourde compris?), et avec quel type de bois pour les cales, considérant qu'une certaine imputrescibilité semble souhaitable.... Par ailleurs, je ne parviens pas à avoir les idées claires pour ce cas. Polyane sous lambourdes, pare vapeur dessus? Rien du tout, l'un des deux? Et pourquoi? Par avance, un immense merci pour ces réponses !

7 réponses

1-7 sur 7 réponses
1/1
1. Pare vapeur, calage particulier il y a 7 mois

Re-bonjour à tous, 

Quelques précisions, qui pourraient aider celles et ceux qui savent à avoir envie de me répondre.

1 - la présentation exécrable du post précédant, je m'en excuse. Ca a été fait sur firefox de smartphone, et ça s'affichait bien mieux que ça. Je ne parviens pas à l'éditer aujourd'hui, malgré le bouton qui le propose.

2- Au delà d'avoir bien entendu lu les méthodes présentes sur le site, d'avoir utilisé la fonction recherche du forum, j'ai également lu ce qui pouvait me sembler pertinent de près ou de loin parmi les 300 derniers sujets postés.


3 - Je retiens de tout ça : 

a - Polyane remontant à même la chappe. Pare vapeur pas tendu entre lambourdes et plancher.

b - Pose flottante des lambourdes interdite : elle semble adaptée aux chappes et dalles planes (ce qui est loin d'être mon cas), et empêche l'usage d'isolant en vrac (que j'ai déjà acheté : liège expansé). Donc, pose fixée. Ceci à travers polyane = mortier ou plâtre impossible. Donc, cales de 10x10 cm, maximum 3 superposées, fixées dans le sol (à travers polyane donc) à la cheville à frapper (je peux toujours mettre un poil de joint silicone non?)

c- Que j'ai bien noté que des lambourdes à 14% d'humidité, dites "qualité menuiserie" seraient préférables à mon idée de lambourdes en bois "standard" classe 3. Malgré tout, je redoute d'être incapable de trouver ça en section convenable : en effet, vu ma configuration, il me parait plus sage d'opter pour des lambourdes de section permettant de minimiser les calages. 

Merci d'avance pour les retours que chacun voudra bien me faire. 

Et très bonne soirée à tous !

2. Pare vapeur, calage particulier il y a 7 mois


a-1) A ce niveau, le polyane n'est pas encore posé, je vous prédis une galère mémorable ! 

b-1) La difficulté sera le réglage de niveau de l'ensemble des solives en partant du point haut. 

b-2) Je pense que ce que vous nommez "plancher" est en réalité un parquet. Si tel est le cas, pour du 23 mm les entraxes de lambourdes sont de 450 mm maxi qu'il faut réduire à 420 pour du 21 mm.  

b-3) Les calages sont des supports qu'il faudra placer sous les lambourdes avec des entraxes de 600 mm maxi pour des lambourdes en 50 ou 63 x 100 bois sec.

b-4) Lorsque les bons calages sont TOUS au point, le mieux est de les fixer sous les lambourdes, de bien repérer les emplacements de chaque lambourde en les traçant aux murs et de bien vérifier la planéité de l'ensemble..

b-5) Effectuer les percements des lambourdes plus calles au niveau de chaque calage.

b-6) Avec un foret béton de plus petit diamètre, repérer les percements dans la dalle.

b-7) Dépose des lambourdes.

b-8) Percement de la dalle béton à chaque emplacement repéré.

b-9) Bien souffler les trous pour en ôter les poussières de béton.

b-10 ) Nettoyage soigneux de la pièce. 

b-11) Poser les chevilles.

a-2) Etendre les lés de polyane en les chevauchant de 150 mm et en effectuant un relevé périphérique.

b-11) Coller ou agrafer un morceau de bande d'arase sous chaque calage et reposer les lambourdes une à une. Poser les vis qui traverseront la bande d'arase qui servira d'étanchéité et serrer.

Si vous avez bien travaillé, vous pouvez étendre le liège et commencer la pose du parquet.

Je vous conseille de bien bien réfléchir à ce travail très minutieux et chronophage avant de vous y lancer, peut-être que de faire faire une nouvelle chape de niveau serait plus judicieux ou sage, même s'il faut attendre plusieurs semaines ou mois pour le séchage. 

3. Pare vapeur, calage particulier il y a 7 mois

Bonjour,

Et un immense merci pour cette réponse très claire, et "solutionnante".
J'ai bien noté que ce serait minutieux et fastidieux. Je n'ai malheureusement pas le temps de laisser sécher une chape.
C'est bien de parquet dont il est question.
Votre réponse m'amène à demander trois précisions :


1 - Vous préconisez une largeur de lambourdes en 100, alors que je n'ai pas vu trace d'une telle largeur dans vos écrits et recommandations. J'avais en tête 80, voire moins si cas particuliers. Pouvez-vous m'expliquer ?


2 - Vous indiquez un entraxe de calage identique pour deux épaisseurs de lambourde différentes. Faut-il considérer qu'au delà de 50 mm d'épaisseur il n'y a rien à gagner de ce côté là? (je comptais partir sur 63).


3 - Je ne suis pas certain d'avoir bien saisi l'ordre et le sens des fixations sol / cales / lambourde. Préconisez vous bien de tout visser d'un seul tenant, cales et lambourde n'étant que comprimées par le vissage dans la cheville ?

Bonne soirée à toutes et tous, en espérant que ce cas particulier et les préconisations dont il bénéficie servent à d'autres.

4. Pare vapeur, calage particulier il y a 7 mois

1) Le standard en bois feuillu, c'est 52 x 80, donc je propose en résineux un standard européen 50ou 63 x 100

2) Compter c'est bien, mais réussir à trouver est sans doute plus compliqué.

3) Les calles sont clouées sous la lambourde et ne se compriment pas avec une vis.

5. Pare vapeur, calage particulier il y a 4 mois

Bonjour,

Et encore merci pour les retours précédents.
Je me prépare à lancer ce chantier, et me restent encore deux questions / doutes / curiosités.
[pour mémoire, le plan prévu est d’apposer, dans l'ordre, sur une chape irrégulière : polyane / lambourdes fixées sur cales / liège expansé en vrac entre lambourdes / pare vapeur / parquet massif cloué]


  1. Le bois sec trouvé pour faire mes lambourdes est du résineux de section 63x175, qui coupé en deux fera donc environ 63 d'épaisseur pour 86 de large. Est-ce toujours un espacement entre calages de 60 cm qu'il faut prévoir? Au vu de la section généreuse, ne puis-je pas espacer un peu plus?

  2. J'ai beau avoir lu, cherché et parcouru le forum, je ne parviens toujours pas à me représenter l'utilité physique du pare vapeur dans le cas présent. Est-ce possible d'être éclairé?

  3. Dans une extension en RDC, je prévois la pose du même parquet sur une dalle bois (ventilée en sous face donc). Avec, entre solives, de l'osb permettant entre autres de retenir le même liège expansé. Faut-il prévoir également un PV? Un constructeur du coin me dit que l'OSB fait office de PV, et qu'il n'y aurait rien à ajouter. Est-ce ok? Si non pourquoi ?

Merci encore, par avance, pour les éclaircissements précieux!

6. Pare vapeur, calage particulier il y a 4 mois

1) La section "généreuse" des lambourdes permet un calage avec ENTRAXES de 650 mais pas plus. Entraxes des lambourdes pour parquet massif en 23mm = 450mm. Si parquet en 21 mm réduire les entraxes à 420mm.

2) Le pare vapeur Sd 18 mètres évitera la condensation sous ce plancher, la dalle sera sans doute plus froide que la température ambiante de la pièce.

3) L'OSB est une passoire avec un Sd proche de 1 mètre, il n'a et ne sera JAMAIS un pare-vapeur le constructeur est un âne, pardonnez-moi. J'espère qu'il ne l'utilise pas en paroi intérieure comme PV, si non il aura un jour ou l'autre des soucis à se faire. Donc, OUI pare-vapeur.

7. Pare vapeur, calage particulier il y a 4 mois

C'est tout bien compris !
Merci, c'est une fois de plus limpide.
Je le redis : votre disponibilité et votre clarté sont d'une aide extrêmement précieuse.

1-7 sur 7 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion