Aménagement intérieur Isoler

Pose d'un nouveau plancher OSB à l'étage

Publié par Jules10 il y a 4 mois

Bonjour à tous !

Je suis entrain de rénover l'étage d'une maison mitoyenne.
J'ai donc déposé l'ancien parquet pour isoler et refaire un plancher sain.

Pour la partie technique,
J'ai une pièce rectangulaire, dans laquelle j'ai déposé la cloison centrale, faites de briques rouges, posés à même le parquet.
Elle mesure donc 8m de longueur et 3m15 de largeur.
Les 16 solives de section 70/175mm sont disposés dans la largeur, en partant et finissant à fleur des murs donnant à l'extérieur.
L'entraxe des solives est irrégulier, entre 48 et 50 cm.

Je compte l'isoler avec
isoconfort 35 en 180mm
Bande résiliente
Osb 18mm vissé/collé au PU (ou conseillez vous du 22mm ??)
Sous-couche acoustique
Stratifié 8mm


La pièce sera une chambre avec dressing ouvert, et j'aimerais me laisser la possibilité de mettre une cloison centrale, dans le futur, s'il fallait créer une deuxième chambre.
J'en profite donc pour demander si la structure vous paraît solide en regard des dimensions ? Où dois-je consolider avec des entretoises ?


Pour finir, le mur mitoyen va être isolé phoniquement ; puis-je poser la cloison avec une bande résiliente à même l'osb ? Combien de temps attendre pour cela, en regard de la dilatation du bois ?


Merci d'avance !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

1) Solives 3150 - entraxes 500 - section 70 x 175 = OK

2) Bandes résilientes inutiles, chaque fixation créant un pont phonique.

3) Pour entraxes 500 = OSB 2500 x 675 x 22 mm

4) Petites rives portées et fixées sur solives - Fixations conventionnelles - assemblages collés au mastic colle.

5) Les entretoises n'ont jamais consolidées un plancher, leur rôle est un anti-dévers, elles sont nécessaires lorsque la portée des solives est supérieure à 60 fois leur largeur. Soit 70 x 60 = 4200, donc avec une portée de 3150 elle ne serviraient à rien.

6) Si la maison est très humide, faites une fixation partielle des dalles avec quelques pointes et laisser les dalles s'équilibrer pendant 10-15 jours puis complétez les fixations. 

Publié par Jules10 il y a 4 mois

Merci beaucoup pour la réponse si rapide !


Concernant les entretoises, il s'agissait surtout de savoir si je devais les poser de part et d'autre la partie supportant l'éventuelle cloison en BA13, dans le futur.

J'avais entendu qu'en cas de cloison parallèle à une solive, il fallait répartir le poids des deux côtés, en solidifiant grâce à des entretoises.

Meme s'il est vrai que la cloison en briques rouges a bien tenue 80 ans, sans renfort....

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Oui, lorsqu'une cloison doit être posée parallèlement aux solives, il est préférable de poser des entretoises tous les mètres entre les deux solives pour répartir sa charge sur ces deux solives.

Publié par Jules10 il y a 2 mois

Bonjour, 


Je reviens vers vous car j'ai débuté la pose du plancher.


J'ai bien acheté de l'OSB 22mm en 2500.


Pour la première rangée, 3 plaques suffisent ; je n'ai qu'à légèrement scier la première et la dernière pour qu'elles tombent toutes sur une solive.


Malheureusement, pour la seconde rangée, avec 4 plaques, et malgré des calculs différents, j'ai la seconde plaque qui ne tombe jamais sur l'entraxe d'une solive. Elle est constamment "dans le vide".


Pour remédier à cela, et sachant que je ne souhaite pas faire de lambourdage, quelle solution me conseillez-vous ?

1) scier pour tomber sur l'entraxe, et perdre la languette, pour faire une pose à bords francs avec sikaflex, entre les deux plaques qui tombaient dans le vide.

2) mettre deux entretoises, espacées de la largeur de la plaque OSB, avec une troisième perpendiculaire sur laquelle reposerait les rives de la plaque (un H entre deux solives)

3) construire une nouvelle maison.



Merci d'avance ! 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

La pose de lambourdes est le solution correcte, la solution 2) peut être acceptable si bien réalisée, la solution 3 peut s'envisager, mais elle pourrait s'avérer onéreuse !!!

Publié par Jules10 il y a 2 mois

Merci d'être toujours si présent et réactif !


Après réflexion, vous avez raison pour la 3e solution... :D


Concernant la 2e solution, comme il s'agit de soutenir l'OSB, quelle méthode de fixation est recommandée pour les solives ?

Ou plutôt comment feriez-vous ce H, vu qu'il aura une fonction porteuse..


Des sabots ? Des vis à travers les solives ? Des pointes crantées ?


(Sachant que je n'ai pas accès au dessous des solives, car j'ai le plafond du salon)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Ou plutôt comment feriez-vous ce H, vu qu'il aura une fonction porteuse..  Pardonnez-moi, mais je ne le ferais pas dans la mesure où c'est un bricolage de haut vol qui ne peut être justifié en particulier sous charge ponctuelle. S'il s'agit d'un point unique sur un plancher, passe encore, mais lorsqu'il est besoin de lambourdes sur un platelage total, ce "H" va sans doute se reproduire à plusieurs endroits et donc est à oublier.

Publié par Jules10 il y a 2 mois

Et bien merci pour vos précieux conseils !



D'ailleurs, les calculs sont bien beaux, ils m'ont permis de me rendre compte qu'il y aurait un décalage à cause d'entraxes irréguliers, mais après "calepinage" des plaques OSB, il se trouve que les rives ne tombent dans le vide que quelques centimètres après ma solive (et une rangée sur deux).


En vérité, j'aurai aimé éviter le lambourdage pour ne pas avoir un décalage de hauteur avec les autres pièces.


Du coup, et je m'excuse pour la énième demande, un ami m'a conseillé de doubler ma solive, avec un morceau de même dimension, vissé/collé, pour soutenir les quelques centimètres dépassants.


Et comme on sait qu'une image vaut mieux qu'un long discours, voilà l'exemple 

(La chute de solive mise en exemple, sans bande résiliente, montre que les rives peuvent être supportés à son entraxe si je double comme on me l'a conseillé)





Que pensez-vous de cette méthode ? Avec ces quelques centimètres, il y aurait vraiment un risque ?


Merci Boisphile !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

La réponse est OUI dans ce cas, mais je constate sur la photo que la dalle ne dispose pas d'usinage sur sa petite rive (mais c'est peut-être une coupe pour l'exemple) et que vous avez posé vos dalles sur bandes résilientes, ce qui ne sert à rien dans la mesure où chaque fixation qui traverse la bande est un pont phonique.

Publié par Jules10 il y a 2 mois

Oh super !

Ça m'enlève un stress des lambourdes :D


La plaque OSB avec languette sera celle à droite.

Celle qu'on voit ici, c'est le côté rainuré de la 2e plaque qui va s'emboîter

Je n'avais pas la première plaque de la rangéer à l'étage lorsque j'ai pris la photo..


Que conseillez-vous à la place des bandes résilientes ?

Dans tout les cas, il y aura toujours ces fixations créant un pont phonique, à priori...


Concernant la fixation du doublage, 

Une solive de 70/175mm, collé au PU, et vissé ou cloué ?

J'ai des vis de 6x160mm encore.

Je me suis dis d'en mettre 4 en quinconce ?



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

La bande résiliente est inutile, il suffit d'utiliser des vis à filetage partiel pour un bon serrage et de coller les assemblage avec un mastic colle.

Pour le doublage de solive, les 4 vis suffisent.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

La bande résiliente est inutile, il suffit d'utiliser des vis à filetage partiel pour un bon serrage et de coller les assemblage avec un mastic colle.

Pour le doublage de solive, les 4 vis suffisent.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Besoin d'aide pour finaliser le nouveau planché de mon étage

Publié par meche

6 réponses
0 vue
0 like

Isolation dalle OSB étage, pose stratifié

Publié par machineted

6 réponses
171 vues
0 like

Nouveau plancher de toilettes

Publié par thide

0 réponse
15 vues
0 like

Plancher étage

Publié par CHRIS 78

4 réponses
51 vues
0 like