Combles Extensions bois Charpente Isoler

Dimension poutre intermédiaire

Publié par Mattgauz il y a 26 jours

Bonjour,


Tout d'abord merci pour ce forum très complet et instructif. 

J'ai fait le tour de pas mal de sujets mais je n'ai pas réellement trouvé toutes les réponses à mes questions. 


Voici ma situation :

Je souhaite créer un plancher dans ma grange, qui est situé au troisième niveau de la maison. Actuellement il se trouve des troncs de moyennes section en guises de solives entre les deux fermes avec quelques planches pour le plancher qui servait à entreposer du foin. 

Le plancher est au dessus du vide ouvert, 5m de hauteur, espace en dessous qui sert de parking. La ferme de gauche repose sur un mur extérieur de la maison et la ferme de droite repose sur un mur unique. 

L'espace entre les deux fermes est de 5m50 et les fermes font 9m de long.


L'espace créé va être divisé en deux, CAD, une partie 2,75*9m a l'intérieur et l'autre moitié 2,75*9m en terrasse semi ouverte dans la façade.  

En plein milieu des 5,5m il y aura donc un mur de 9m de long et au plus haut 6m en ossature bois 45*145 avec isolation et 4 vitre de 2m*1m. Dans la partie intérieure il y aura un plancher chauffant en pose sèche avec finition parquet flottant et isolation entre solives. L'extérieur aura seulement un parquet terrasse ainsi qu'une couche d'étanchéité.


Ma question, si je pose les solives dans le sens des 5,5m quelle devra être là section ? Je pensais a des poutres en i de 90*30  ou 60*300. 

Si je rajoute un point d'appui au milieu, avec sur 3 poteaux blc160*160 "moisé" en 100*300 sur 9m (ou 2*4,5m), cela serait il suffisant et quelle va être la section des solives ? 60*300 en 42cm d'écart ?.


Autre question, si une solive fait 5,5m de long entre 2 appuis, l'abaque est clair. Par contre entre 3 appuis dois je considérer l'abaque sur 2*2 appuis : 1*2,75 et 1*2,75 ou bien cela ne se calcule pas comme ça ? Et alors vaut-il mieux une solives de 5,5m avec trois appuis ou 2 solives de 2,75m sur 2 appuis ?

Ma dernière question n'est peut être pas clair ! désolé


En tout cas merci d'avance si vous m'avez lu ????

Matthias





 

Publié par AlxVtr il y a 25 jours

En effet ta deuxième question n'est pas très claire, pourrais-tu la reformuler ?


En se qui concerne la première, je pense qu'une section 200x200 pourrait faire l'affaire


Cdt, 


Publié par Mattgauz il y a 23 jours

Bonjour,


Merci AlxVtr pour ta réponse.


Pour préciser ma deuxième question, aurait-il une différence de résistance sur une longueur de 5,5m avec un appuis au milieu de cette longueur, entre mettre une solive de 5,5m ou bien une solive de 2,75 entre l'appui À et l'appui central et une solive de de 2,75m entre l'appui central et l'appui B ? Ou c'est complètement la même chose ? Peut une différence sur la charge apporter au appuis ?


Merci ! 


Matthias

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 23 jours

Une poutre sur deux appuis, les charge sont divisées par 2, à égalité sur les deux appuis, mais une poutre sur trois appuis, c'est l'appui milieu qui prend l'essentiel des charges avec environ 62 % et 19% sur chacun des appuis d'extrémités. 

Dans votre cas, pour répondre objectivement, il faudrait faire un croquis totalement coté, vos explications n'étant pas claires pour le lecteur. Il est dangereux voire quelque peu irresponsable de balancer des informations calculées au doigt mouillé.

Publié par Mattgauz il y a 23 jours

Merci Boisphile pour cette précision !


Je reconnais que mon explication n'est pas la plus compréhensible. C'est toujours compliqué de faire simple et précis des idées que l'on a en tête. Bref je joint une vue de côté de la maison et un "schéma" vu de dessus. 


Les légendes sont :

- en rouge 1 & 2, les fermes déjà en place de 9m de long espacé de 5,5m

- en bleu 3, l'emplacement d'un futur mur de séparation ossature bois

- en orange 4, l'emplacement de futur, potentiel, poteaux et poutre pour diminuer la distance entre les appuis. 


Les schémas : 


Merci !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 23 jours


Je suppose qu'il n'y a pas que deux fermes dans cette maison ?

Les entraits de fermes sont des éléments qui travaillent en traction, mais dans la très grande majorité des cas, ne sont pas dimensionnés pour travailler en flexion et notamment pour une surface dite habitable et surtout avec une telle portée.

Si vous persistiez dans ce projet, il faudrait placer des poutres parallèles et indépendantes des entraits pour reprendre les charges du plancher.

Publié par Mattgauz il y a 23 jours

Effectivement il y a 2 autres fermes, mais le solivage sera fait en parallèle d'elles en reposant sur les murs de la maison. 

Justement toutes les fermes repose également entièrement sur des murs porteurs même les deux dont je parle.

Et il y a en place, depuis une certaine d'année, un plancher "léger" pour accueillir le foin, poser sur les deux entraits sus mentionné. 


Je suis contient qu'un plancher contemporain est beaucoup plus lourd et c'est pourquoi je pensais renforcer en ajoutant un appuis au milieu. 

Maintenant si je doit prendre en sandwich les entraits pas de soucis ! 

Après, si selon vous le projet n'est pas viable, je ne veux pas "persister" dans mon idée, mais bien le faire évoluer au plus sécurisé et réaliste possible. Pour vous quelle serait la meilleur solution alors ?


Merci de vos réponse et de votre temps en tout cas !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 23 jours

Pour un plancher habitable, la portée des solives de 5500 n'est pas un problème. En revanche, pour vous donner une idée, pour passer une portée de 9 mètres avec des bande de chargement de 2750, il faudrait des lamellé-collé de fabrication française GL24 , lames de 31 mm de section 210 x 650 pour un poids unitaire de 680 kg et surtout des réactions aux appuis de 3620 kg. C'est à mon avis impensable. Cela étant, cela vous fait comprendre en même temps que pour des bande chargement de 5500 comme actuellement il faudrait que les entraits de fermes aient une section du double soit 420 x 650, ce qui est certainement loin d'être le cas.

Si vous voulez aller plus avant dans le démarche, soit :

1) Vous faites appel à un BE charpente.

2) Soit vous faites un plan complet, correctement dimensionné, en faisant figurer les points d'appuis présents ou futurs, leurs emplacement et nature, ainsi que la nature du sol sur lequel ils reposeront.

Note : Je précise qu'une telle étude demande du temps, que le bénévolat a ses limites et qu'il convient donc d'être à la fois complet et précis.

Publié par Mattgauz il y a 22 jours

Merci pour toutes ces précisions !

Je vais déjà essayer de faire un plan complet côté afin d'être au point sur ce sujet. 


Je comprends tout à fait l'amplitude des demandes que vous devez avoir et bien entendu je ne m'imagine pas remplacé ici bénévolement le travail complet d'un BE, et il est tout à fait juste que j'apporte le plus de précisions possible pour "simplifier" la réponse. 


Par contre, comme vous le dite une poutre 210*650 est difficilement possible à mettre en place, mais pour les entraits je ne comprends pas le dimensionnement. Les fermes reposent de toutes leur longueur sur le haut des mur porteurs (en pierre de 60cm), pourquoi y aurait il besoin d'une section si grosse ? 

Là c'est vraiment une question de compréhension et non de remise en cause de votre avis ;)


Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 22 jours

Vous avez totalement raison, mais je n'ai pas identifié cela dans votre description. Si toutes les fermes reposent sur des murs de refend porteurs et qu'elles sont toutes espacées de 5m500, vous avez juste à me le confirmer et vous aurez la réponse dans la foulée. 

Publié par Mattgauz il y a 22 jours

Oui encore une fois désolé pour ma description mal détaillé !


Mais je vous confirme que les fermes reposent sur des murs de refend porteurs sur toutes leur longueur et on un espace de 5,5m entre elles. 

C'est une ancienne maison en pierre donc les murs sont tous porteur en pierre de 60cm d'épaisseur. Et les entraits sont en section 30*30. 


Merci encore pour vos réponses !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 22 jours

Solives de portée 5500 sur deux appuis - Entraxes 357 - Section 75 ou 100 (plus rigide) x 250 - Bois H maxi 18% - Réactions aux appuis 260 kg - Dalles OSB 3 en 2500 x 675 x 22 mm, Fixations conventionnelle, petites rives portées et fixées sur solives, assemblages collés au mastic colle.

Publié par Mattgauz il y a 21 jours

Super, merci pour ces informations !


2 questions optionnelles, pour parfaire ma connaissance : 


- les poutres en i de 60/300 feraient elles l'affaire ? Elles sont plus légères, donc moins de poids propre au plancher, et on l'avantage d'être vraiment sèches !


- ma deuxième question est plus pour explorer plusieurs options, admettons que je mettes 3 poutres BLC réparti sur les 9m de long, dans le sens de la largeur 5,5m et donc le solivage dans l'autre sens entre ces poutres, donc des solives de 4,5m de long. Quelles serait la section de ces poutres et y aurait il un avantage par rapport à la première solution ou pas du tout ?


Si jamais vous avez le temps de répondre, merci d'avance !


Matthias

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 21 jours

1) Solives de portée 5500 sur deux appuis - Entraxes 417 - Finnjoist Réf. FJI 69x300x36 - Flèche à terme L/330 soit une déformation de 16.6 mm.

Note : Calcul sans raidisseur d'âme aux appuis - Entretoises nécessaires aux extrémités et à mie portée - La pose de ces entretoises nécessite la pose de raidisseurs d'âme.

Commentaires : Plus légère, certes, mais plus chères et plus compliqué à mettre en œuvre. 

2) Variante en profil rectangulaire Kerto "S" section 75 x 240.
Note : Entretoises nécessaires aux extrémités et à mie portée.

3) Poutres BLC GL 24 de fabrication française - Portée 5500 - Bande de chargement 4500 - Section 160 x 495 - Poids unitaire 240 kg - Flèche à terme L/420 - Déformation 13 mm - Réactions aux appuis 3400 kg. 

ATTENTION : Fixation sur sabots GSE 840-160-4 en clouage total par 86 pointes CNA 4 x 50 par sabot.

Dans cette configuration, Solives de portée 4420 - Entraxes 500 - Section 75x 225 - Flèche L/350 - Déformation à terme 13 mm - Réactions aux appuis 290 kg - Fixation par Sabots métalliques SAE 380-76-2 en clouage partiel soit 12 pointes CNA 4x50 sur Porteur et 6 pointes CNA 4x50 sur porté.

(Pour votre information, la rédaction de cette réponse a nécessité 55 mn)

Publié par Mattgauz il y a 21 jours

Je vous remercie vraiment pour le temps consacré à cette réponse plus que complète ! 


Grâce à toutes ces informations je peux étudier plusieurs possibilités avec les avantages et inconvénients. 


Pour les poutres en i je ne pensais pas qu'il y avait autant de contraintes à la mise en œuvre. 


Encore merci Boisphile

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

dimensionnement poutre

Publié par tellammod

4 réponses
52 vues
0 like

dimensionnement poutres porteuse

Publié par michael palamenga

1 réponse
0 vue
0 like

Dimensionement de poutre et poteaux

Publié par Phil

12 réponses
1001 vues
0 like

Dimensionnement poutres pour plancher

Publié par Alexandre

5 réponses
0 vue
0 like

Isolant et pv plancher intermédiaire

Publié par seb64-13

2 réponses
0 vue
0 like