Soutien d'une poutre à l'aide d'une ferme

Publié par polo11 il y a 4 ans

Bonjour,

Image

J'étudie la conception d'une maison à ossature bois et pour soutenir le plancher de l'étage, deux poutres doivent être installées dans la largeur de la maison divisant ainsi la longueur de la maison en trois parties.

Sur ces poutres sont aussi appliquées les descentes de charge du toit transmises par les jambes de force des fermes.

Pour supporter toutes ces charges et avoir une flèche inférieure à L/600, la poutre sur seulement deux appuis doit avoir une section de 240x480 (L/659) ou 120x600 (L/634).

Si je ne veux pas d'une si grosse poutre, je vais devoir ajouter un appui comme par exemple un poteau sous le milieu de la poutre.

Alors, avec l'aide de ce poteau,  la section descendrait à 120x320 (L/806) ou 90x320 (L/605).

Comme un poteau serait gênant au rez de chaussée et qu'une ferme se trouve sur la poutre, je me suis dit que le travail du poteau pourrait être fait par la ferme en reliant le centre de la poutre aux têtes des arbalétriers avec une pièce de bois jouant le rôle de tirant (En rouge dans l'image).

Une partie du travail de résistance en flexion joué par la grosse poutre serait supprimé et répercuté en traction dans le tirant puis en compression dans les deux arbalétriers avant de redescendre comme avec la grosse poutre dans les deux poteaux aux extrémités de la poutre.

Les arbalétriers déjà soumis à un effort de compression et de flexion de la part du toit pourraient être renforcés par l'ajout de bois reliant les arbalétriers à la poutre les empêchant ainsi de fléchir ou de flamber.

Sous réserve que tous les assemblages de la ferme soit réalisé correctement et notamment les assemblages  Poutre/Tirant et Tirant/Arbalétriers, voyez-vous un problème à cette conception ?

J'imagine qu'avec des assemblages et des sections correctes, le comportement du plancher sera le même qu'avec un poteau.

J'ai personnellement un doute sur l'aspect rebond, élasticité du plancher.

Est-ce que quelqu'un parmi vous a l'expérience d'un tel système ?

 

Voici les réactions aux appuis avec la grosse poutre sur deux appuis :

- 6500kg (instantané) à chaque poteau.

- Avec un poteau central supplémentaire :  4180kg (instantané) à chaque poteau d'extrémité et 5060Kg (instantané) au poteau central.

- Avec un tirant relié à la ferme, les 5060kg ci-dessus se retrouvent dans le tirant puis la moitié dans chaque arbalétrier.

- Portée de la poutre : 6460mm

- Charge de chaque pieds de jambes de force sur la poutre : 900kg (court terme) + 2470kg (instantané)

L'axe des jambes de forces est à 645mm de l'extrémité de la poutre.

Si je rapproche les pieds des jambes de force de l'extrémité de la poutre, je vais grandement diminuer la charge sur la poutre mais les jambes vont être plus inclinées vers l'horizontal. Y verriez-vous un problème ?

Je remercie par avance les personnes qui voudront bien me consacrer leur temps et leur connaissance.

Eric

Publié par polo11 il y a 4 ans

Bonjour Boisphile,

J'aurais aimé avoir ton avis sur ma question et je ne l'ai pas eu.
Est-ce que quelque chose ne va pas dans ce que j'ai écrit ?
Manque-t-il des informations ?
Le sujet a-t-il déjà été traité ? (Je n'ai rien trouvé)
Je ne veux pas te prendre tout ton temps et je ne veux pas t'obliger à me répondre.
Ce que j'apprécierais, c'est que si tu y vois un problème, tu me le montres sans t'étaler.
Merci,
Eric


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Je ne peux pas répondre à ce type de question pour plusieurs raisons et pardonnez-moi de vous les livrer brut de décoffrage :

1) La charpente est un ouvrage de structure essentiel pour la stabilité de la construction.

2) En aucun cas elle ne peut faire l'objet d'un "bricolage de haut vol" pensé, pseudo calculée et réalisée par un apprenti sorcier.

3) L'appui milieu, qu'il soit en compression ou en traction, reprend 65% de la charge de la poutre et les appuis d'extrémités se partagent le restant.

4) Une ferme ne peut pas se calculer par petit morceaux, elle se calcule dans son ensemble avec les éventuelles interactions des charges d'exploitation et climatiques.

5) En résumé, mon conseil, c'est de faire calculer ces fermes par un BE charpente, même si c'est vous qui les fabriquez.

6) Je pense qu'il ne serait pas inutile de faire vérifier les calculs de stabilité et ancrage de la construction elle-même, en fonction de son architecture et de son exposition.

Publié par polo11 il y a 4 ans

Merci Boisphile d'avoir pris le temps de me répondre.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Aide au Choix d'une poutre

Publié par jipi

0 réponse
1396 vues
0 like

Modification d'une ferme

Publié par thycla

1 réponse
1130 vues
0 like

pied d'une ferme

Publié par Funtazz

0 réponse
1194 vues
0 like

Remoisage d'une ferme

Publié par yaca

1 réponse
1287 vues
0 like

Remplacement d'une ferme

Publié par Gilles33

0 réponse
1154 vues
0 like