Ventilation/PV en sous-face du plancher -en copropriété?

Ventilation/PV en sous-face du plancher -en copropriété?

il y a 21 jours

Bonjour, j'aménage les combles d'un immeuble ancien en copropriété et je me pose des questions. Un BET structure m'a calculé la résistance du solivage, si eux (ou leur logiciel) ne se trompent pas, la structure est apte à porter les charges d'une habitation, il n'y a donc pas de problèmes de ce côté-là. En revanche, ils me rappellent une obligation (ou préconisation?) de poser un sol étanche dans toutes les pièces humides... ce qui semble bien logique en soi mais à la lecture du forum je me heurte contre la question de la ventilation de la sous-face, sinon la pose de pare-vapeur sur celle-ci. Ladite sous-face se trouve chez la voisine de dessous, âgée, supportant très mal les nuisances. Je voudrais à tout prix éviter de devoir faire des travaux chez elle. Quelles seraient les alternatives? Attendre -excusez-moi pour cette perspective macabre- son décés ou départ en maison de retraite pour intervenir sur son plafond avant de poursuivre mon chantier? Installer une sorte d'estrade sur mon plancher aux endroits qui sont destinés aux pièces humides, afin que je puisse les ventiler par en-dessous au sein de mes locaux? Je précise que je ne mettrais pas du carrelage au sol, ni dans la cuisine, ni dans la sdb, ni dans les toilettes mais des revêtements légers et souples (composite en feuille de pierre et sol en caoutchouc). ------ Les solives sont en bois, entre elles je remplace le remplissage de gravats par de la laine de bois, et par-dessus je mets des cales en liège pour rattraper des variations du niveau et une première couche d'OSB. Ensuite, du moins dans les pièces pas humides (et si j'ai bien compris mais merci de me corriger si c'est une bétise!) ce serait une couche de liège pour faire ressort et une nouvelle couche d'OSB (panneaux collés entre eux), flottant, pour faire masse. Par-dessus ceci, selon les pièces, une moquette ou un parquet flottant avec encore une sous-couche.

6 réponses

1-6 sur 6 réponses
1/1
1. Ventilation/PV en sous-face du plancher -en copropriété? il y a 21 jours

Pardonnez-moi de ne pas vous lire jusqu'au bout ...

Dans une copropriété, le plancher, comme les murs, sont réputés être "parties communes" de telle sorte que toutes modifications de l'existant doit faire l'objet d'une demande au syndic de l'immeuble qui dépêchera sans doute un architecte ou un BE ou même les deux et ce sont eux qui prescriront les travaux et les matériaux à mettre en œuvre. De plus, si vous souhaitez effectuer les travaux vous-même je vous conseille d'en demander l'autorisation si vous n'êtes professionnel et donc dépourvu d'assurance.

2. Ventilation/PV en sous-face du plancher -en copropriété? il y a 21 jours

Bonjour Boisphile,

et merci pour votre réponse rapide. Si seulement...!

Dans des conditions idéales ou tout simplement normales, les choses se passent sans doute comme vous le dites. Dans l'immeuble en question, nous sommes trois propriétaires et celui avec un peu plus de 50% est le syndic bénévole. C'est également lui qui m'a vendu les combles qui lui avaient appartenu. Il se trouve que le monsieur n'habite pas sur place mais souhaite empocher ses loyers sans avoir à bouger le petit doigt ou débourser un seul centime tant que c'est possible. Cela s'est avéré déjà plusieurs fois depuis notre courte coexistance concernant des petites comme de grandes questions, problèmes. Sa réponse concernant quoi que ce soit que j'entreprend(rai)s est que je n'ai qu'à faire venir, moi, un BET ou tout autre professionnel, et c'est ce que j'ai fait. Malheureusement le BET ne me renseigne sur strictement rien d'autre que des questions de solidité -d'où ma question ici dans ce forum par rapport à la gestion de l'humidité.

3. Ventilation/PV en sous-face du plancher -en copropriété? il y a 21 jours

Je comprends bien la situation. Cela étant, c'est quand même bien lui le syndic et ce genre de personnage qui ne veut rien entendre, vous épinglera dès les premiers problèmes qui apparaitront et comme vous n'aurez aucun écrit de la copropriété, vous aurez implicitement tort.

Par ailleurs, vous dites que le BET a calculé la résistance du solivage, soit, sur quelles bases ? L'état des bois a-t-il été vérifié ainsi que les scellements ? Vous a-t-il remis un rapport détaillé avec les charges prises en compte, les déformations à terme attendues etc ... Vous dites poser des dalles OSB, mais les entraxes sont-ils compatibles ou devrez-vous poser des lambourdes ? Bref, tout ce que vous déduisez de ce que vous a dit ou écrit le BET n'est étayé sur aucun document de la part d'un Archi, du BET ou du Syndic, ce qui signifie que vous prenez toutes les responsabilités.

Je ne veux pas jouer les oiseaux de mauvaise augure, mais en tant qu'Expert, j'en ai vu de toutes les couleurs et par exemple, imaginons que pendant les travaux, une maladresse, un pied entre deux solives, une massette qui vous échappe et le plafond ne résiste pas, un gravât tombe et blesse la dame du dessous..... Je vous laisse imaginer la suite.

Pardonnez-moi, tout cela pour que vous évitiez de faire la plus grosse c******e de votre vie et quoi qu'il en soit, il ne sera pas dit que cela vienne de ce Forum. 

4. Ventilation/PV en sous-face du plancher -en copropriété? il y a 21 jours

->sur quelles bases ? L'état des bois a-t-il été vérifié ainsi que les scellements ? J'avais oté les planches sur tout le pourtour donc l'ingénieur qui s'est déplacé a pu les inspecter de visu. (Il est à noter toutefois que je ne suis pas convaincue à 100 % qu'il a une meilleure connaissance non pas des calculs, évidemment, mais des caractéristiques empiriquement relevables du bois que moi avec mon p'tit CAP menuiserie et cotoyant parfois ce matériau dans différents environnements... quand il m'a demandé une meuleuse pour faire une coupe dans du bois, j'ai eu les yeux écarquillés). Pour ma part, mon pifomètre (qui vaut ce qu'il vaut) dit que les solives sont dans un état correct. Mon ex-patron (entreprise de charpente) m'a dit pareil, en n'ayant pas non plus passé des heures à les inspecter. 


->Vous a-t-il remis un rapport détaillé avec les charges prises en compte, les déformations à terme attendues etc ... Oui. Je peux le joindre mais je ne voudrais pas "alourdir" la discussion.



->Vous dites poser des dalles OSB, mais les entraxes sont-ils compatibles ou devrez-vous poser des lambourdes ?

Oui, miraculeusement, pile-poil! Un grand plaisir.

Pour info, je divise la superficie en trois parties (chacune de 20 m2 environ) correspondant aux espaces entre les quatre fermes que compte la charpente. J'en ai "fini" le premier tronçon (qui servira de salle à manger avec un coin cuisine), à savoir j'ai viré les gravats, les ai remplacés par la laine de bois et refermé avec de l'OSB 3 de 22mm (l'entraxe nécessitant cette épaisseur).


->une maladresse, un pied entre deux solives, une massette qui vous échappe et le plafond ne résiste pas, un gravât tombe et blesse la dame du dessous..... 

En effet, j'avais bien conscience des enjeux cardiaques chez la voisine en cas de faux pas ou outil tombé entre les solives et j'ai fait aussi farouchement attention qu'à ma propre pomme quand je travaillais en hauteur. C'est peut-être mon coté désespérément "bon sens" vs "juridique" mais je lui avais posé la question si ELLE (locataire dudit monsieur) souhaitait que j'intervienne sur le plancher avec l'objectif d'une meilleur isolation phonique à la fin, avec les risques et les nuisances que ça comportait durant les travaux et elle m'a dit oui.


->ce genre de personnage qui ne veut rien entendre, vous épinglera dès les premiers problèmes qui apparaitront et comme vous n'aurez aucun écrit de la copropriété, vous aurez implicitement tort.


C'est pas faux, en effet. Je vais procéder comme j'ai fait pour d'autres choses où j'ai insisté que ça soit couché sur papier alors que la question indifférait complètement mes copropriétaires et qu'ils avaient dit "ben ouais, ouais, faites".


PS : Merci, Boisphile, pour l'attention que vous portez à mon cas et globalement pour votre contribution à ce forum extrêmement riche, que je parcours "secrètement" depuis des mois!


5. Ventilation/PV en sous-face du plancher -en copropriété? il y a 18 jours

PS : En devinant à peu près ce que signifie le silence de Boisphile, à la lecture d'autres discussions qui se sont terminées ainsi dans ce forum, je prends acte et je ne me débats pas. Je suis allée voir un architecte pour qu'il prenne en charge le dossier.

6. Ventilation/PV en sous-face du plancher -en copropriété? il y a 18 jours

Sage décision.

1-6 sur 6 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion