Compatibilité bande Phaltex + OSB3 +Carrelage/cloisons

Compatibilité bande Phaltex + OSB3 +Carrelage/cloisons

il y a 13 jours

Bonjour, je rénove une grange en habitation. Pour ce faire j'ai crée un solivage en madrier de 225x75 espacé de 420 mm avec une longueur de solive de 3.5 ml. Sur chaque solive j'ai placé une bande résiliente Phaltex sous un OSB3 de 18 mm. Les plaques OSB reposent sur les bandes Phaltex sans vissage ni clouage.  Lorsque je marche  ( je fais 70 kgs) sur le plancher qui est déjà posé je m’aperçois d'une certaine souplesse de celui ci . On a l'impression que la plaque OSB plis, mais en fait après réflexion c'est la bande Phaltex qui s'écrase ( en tout cas c'est ce que je pense) car cette bande est en faite souple. Je m'interroge sur cette souplesse au droit des cloisons et à l'emplacement de la SDB ou je veux mettre du carrelage. Avec ce mouvement de plancher relatif causé par les pas de personnes plus ou moins lourde, Je crains un déplacement des cloisons vers le bas à chaque passage de personne, d'oû peut être une génération de fissures ou autre désagrément.   Idem pour le carrelage, je ne suis pas sur qu'il accepte ce genre de déplacement de support.

Avez vous une idée sur le sujet?

merci d'avance pour votre retour.

3 réponses

1-3 sur 3 réponses
1/1
1. Compatibilité bande Phaltex + OSB3 +Carrelage/cloisons il y a 13 jours

Plusieurs choses :

1) Un plancher est un ouvrage structurel porteur qui ne doit rien au hasard, sa fonction est de transmettre les différentes charges aux murs périphériques.

2) Il aurait été préférable de poser des dalles en 22 mm pour cet entraxe de 417mm.

3) Les dalles doivent être fixées sur les solives, assemblages collés au mastic colle afin de créer un platelage homogène stable pour transmette les charges auxdites solives.

4) Dans ces conditions, les bandes Phaltex sont totalement inutiles dans la mesure où les fixations qui la traversent sont autant de ponts phoniques.

5) Les cloisons ne doivent pas être portées par les dalles de plancher, mais par le solivage sous-jacent. Cela ne pose pas problème pour les cloisons perpendiculaires au solivage qui reprendra le poids des cloisons via les dalles. En revanche, les cloisons parallèles au solivage doivent être portées par des entretoises placées entre deux solives, environ tous les 1 mètre, de telle sorte que le poids de la cloison soit répartit sur deux solives adjacentes.

Vous aurez donc compris à cette lecture, les raisons pour lesquelles ce plancher est instable. Il ne vous reste plus qu'à revoir la copie, bon courage.  

6) Une dernière précision, la fixation des dalles se fait par pointes non lisses ou vis à filetage partiel avec des entraxes de 150 mm sur les petites rives et 300 mm en parties courantes. Si la fixation est effectuée par pointes, celle-ci doit être renforcée par 6 vis par dalle, une à chaque angle et 2 à mi-portée.

2. Compatibilité bande Phaltex + OSB3 +Carrelage/cloisons il y a 12 jours

Merci pour votre réponse.

Ma question était destinée pour un plancher qui n'est pas encore réalisé (SDB avec cloison). La pièce que je réalise en ce moment est un chambre. Elle ne comporte pas de cloison.
La documentation constructeur Chronoswiss en l'occurrence indique une charge d'exploitation de 400 dan/mm2 (OSB3 18mm) et 500 mm d'entraxe. Cette charge d'exploitation comprend 20% de charge fixe) Donc je pense avoir une sacrée marge compte tenu de la charge que je n'attendrais jamais et l'entraxe des solives qui est plus petit.
Pour ce qui est de l'utilisation de bande Phaltex sans clouage ni vissage pour cette pièce, cela ressemble à un montage flottant. Ce montage n'est pas proscrit par le fournisseur(Voir sa doc) que je peux joindre si besoin.
En tout cas merci d'avoir préciser que les cloisons doivent être supporter par la structure du plancher car c'était mon inquiétude. Pour ce qui est du carrelage je vais suivre votre conseil en utilisant du mastic colle pour fixer les dalles au solive.
Cordialement

3. Compatibilité bande Phaltex + OSB3 +Carrelage/cloisons il y a 12 jours

Pas besoin de joindre les abaques et la doc, c'est moi qui les avait réalisé à l'époque. En revanche, comme précisé dans mon précédent message, lorsqu'il s'agit d'un plancher porteur, les dalles doivent être fixées suivant la procédure du DTU 51-3 (dont je suis membre) et que je vous ai décrit avec précision. Les planchers flottants sont réservés aux planchers de doublage, ce qui n'est pas votre cas. La doc du fournisseur n'a rien de normatif, c'est un document commercial qui précise bien (Normalement en bas de chaque page :

<<Avertissement : Dans tous les cas, il convient de consulter la réglementation en vigueur. Les renseignements contenus dans la présente fiche technique ne concernent que les produits fabriqués par SWISS KRONO et reposent sur nos expériences et connaissances à jour. Ils n’engagent en rien la responsabilité de la société SWISS KRONO qui se réserve le droit de les modifier sans préavis en fonction de l’évolution des matériaux, des méthodes de calcul ou de mise en œuvre de la réglementation.>>

Bien évidemment, vous faites comme vous voulez, c'est votre responsabilité.

1-3 sur 3 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion